NGC 1977

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
NGC 1977
Nébuleuse de l'homme qui court
NGC 1977 prise par le Mount Lemmon Observatory. Le Nord est en bas, ce qui signifie qu'il faut regarder la photo à l'envers pour voir apparaître « l'homme qui court »[1]
NGC 1977 prise par le Mount Lemmon Observatory. Le Nord est en bas, ce qui signifie qu'il faut regarder la photo à l'envers pour voir apparaître « l'homme qui court »[1]
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Orion
Ascension droite (α) 05h 35m 15,45s[2]
Déclinaison (δ) −04° 48′ 23″ [2]
Distance 1 500 al[3]
(459,9 pc)
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse par réflexion
Découverte
Désignation(s) NGC 1977, 1975Sharpless 279
Liste des nébuleuses par réflexion

NGC 1977 est une nébuleuse par réflexion située à environ 1 500 années-lumière dans la constellation d'Orion[3], à 1/2 degré au Nord-Est de la nébuleuse d'Orion. Également appelée la Nébuleuse de l'homme qui court, elle fait aussi partie du catalogue Sharpless (279).

La nébuleuse est constituée des objets NGC 1973, 1975 et 1977, séparés par des parties plus obscures.

Elle fut surnommée ainsi par Jason Ware, membre de la Société astronomique du Texas. Son voisin d'en-bas aurait regardé l'objet et déclaré qu'il ressemblait à un homme qui court[réf. souhaitée]. Jason aurait rapporté cette information a une rencontre du groupe astronomique. Par la suite, le nom s'est propagé et est désormais largement accepté.

Observation[modifier | modifier le code]

Photo de la nébuleuse prise à l'Observatoire du mont Lemmon.

La nébuleuse est visible avec un télescope amateur simple à exposition longue ou numérique. À l'arrière-plan, un groupe d'étoiles bleues constitue la partie la plus septentrionale de l'épée d'Orion, et la partie terminale[Quoi ?] est au nord du nuage d'Orion[Lequel ?].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en)/(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « NGC 1973, NGC 1975 and NGC 1977 » (voir la liste des auteurs) et en italien « NGC 1977 » (voir la liste des auteurs). ? Les articles NGC 1973, NGC 1975 et NGC 1977 n'existent pas en anglais?

  1. PUGH, Martin. http://apod.nasa.gov/apod/ap071220.html
  2. a et b (en) NGC 1977 sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  3. a et b Robert Nemiroff & Jerry Bonnell (traducteur : Didier Jamet), « Réflexions sur la série 1970 des objets du catalogue NGC », sur http://www.cidehom.com, Astronomy Picture of the Day (traduction : Ciel des Hommes), (consulté le 12 mars 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 1969  •  NGC 1970  •  NGC 1971  •  NGC 1972  •  NGC 1973  •  NGC 1974  •  NGC 1975  •  NGC 1976  •  NGC 1977  •  NGC 1978  •  NGC 1979  •  NGC 1980  •  NGC 1981  •  NGC 1982  •  NGC 1983  •  NGC 1984  •  NGC 1985  •