Sh2-308

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sh2-308
Sh2-308 photographiée par le télescope spatial Hubble.
Sh2-308 photographiée par le télescope spatial Hubble.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Grand Chien
Ascension droite (α) 06h 54m 13s
Déclinaison (δ) −22° 55′ 42″
Magnitude apparente (V) 7.0

Localisation dans la constellation : Grand Chien

(Voir situation dans la constellation : Grand Chien)
Canis Major IAU.svg
Caractéristiques physiques
Découverte
Désignation(s) Sh-308, RCW 11, LBN1052
Liste des objets célestes

Sh2-308, également nommée Sharpless 308, RCW 11 et LBN 1052[1], est une nébuleuse en émission et une région HII située à quelques milliers d'années-lumière (al) de la Terre, près du centre de la constellation du Grand Chien[2], à environ 8 degrés au sud de l'étoile Sirius.

En forme de bulle, la nébuleuse fait environ 60 al de diamètre à ses extrémités les plus éloignées[3]. Elle entoure l'étoile de type Wolf-Rayet EZ Canis Majoris.

Formation[modifier | modifier le code]

La nébuleuse se serait formée il y a environ 70 000 ans par l'éjection des couches extérieures de l'étoile EZ Canis Majoris[2]. La bulle est modelée par les forts vents stellaires de l'étoile, ceux-ci pouvant atteindre ~ 1 700 km/s. La nébuleuse est constituée d'hydrogène ionisé par le rayonnement ultraviolet de l'étoile[4].

Distance[modifier | modifier le code]

Les estimations de la distance de la nébuleuse varient fortement. Ainsi, certains auteurs parlent d'une distance de 1 875 al[5], d'autres de 5 200 années-lumière[6], alors que certains mentionnent plutôt 5 870 al[7],[8].

Étoile centrale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : EZ Canis Majoris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sh2-308 sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  2. a et b (en)(en) « Inflating Sh2-308 », sur www.spacetelescope.org (consulté le 22 mai 2017)
  3. (en)(en) Karl Hille, « Hubble's Cosmic Bubbles », NASA,‎ (lire en ligne)
  4. (en) J. A. Toalá, M. A. Guerrero, G. Ramos-Larios et V. Guzmán, « WISE morphological study of Wolf-Rayet nebulae », Astronomy & Astrophysics, vol. 578,‎ , A66 (ISSN 0004-6361, DOI 10.1051/0004-6361/201525706, Bibcode 2015A&A...578A..66T, arXiv 1503.06878)
  5. (en) Ben Burningham, Tim Naylor, R. D. Jeffries et C. R. Devey, « On the nature of Collinder 121: insights from the low-mass pre-main sequence », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 346, no 4,‎ , p. 1143–1150 (ISSN 0035-8711, DOI 10.1111/j.1365-2966.2003.07160.x, Bibcode 2003MNRAS.346.1143B, arXiv astro-ph/0308488)
  6. Robert Nemiroff & Jerry Bonnell (traduction Patrick Babayou), « Sharpless 308, l'étoile bulle », Ciel des Hommes,
  7. (en) « APOD: 2009 April 23 - Sharpless 308 », sur apod.nasa.gov (consulté le 2 mai 2017)
  8. (en)(en) Auteur inconnu « Spitzer-IRS Sectroscopy of the Prototype Wolf-Rayet star EZ CMa (HD 50896) », {{{year}}}.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ressource relative à l'astronomie : SimbadVoir et modifier les données sur Wikidata