Lamalou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lamalou
Pont sur le Lamalou à Saint-Martin-de-Londres.
Pont sur le Lamalou à Saint-Martin-de-Londres.
Caractéristiques
Longueur 15,9 km [1]
Bassin 120 km2 [1]
Bassin collecteur Hérault
Débit moyen 2 m3/s [réf. nécessaire]
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire SMBFH ou Syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault
Régime pluvial
Cours
Source source
· Localisation Rouet
· Altitude 226 m
· Coordonnées 43° 49′ 29″ N, 3° 47′ 54″ E
Confluence l'Hérault
· Localisation Causse-de-la-Selle
· Altitude 102 m
· Coordonnées 43° 49′ 40″ N, 3° 41′ 10″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite Tourguille
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Hérault
Régions traversées Occitanie

Sources : SANDRE:« Y2120500 », Géoportail

Le Lamalou est une rivière française du département de l'Hérault, dans la région Occitanie et un affluent gauche de l'Hérault.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 15,9 km de longueur[1], le Lamalou prend sa source au nord Valflaunès, sur la commune de Rouet, à 226 m d'altitude[2].

Le Lamalou passe juste au nord de l'aérodrome de Saint-Martin-de-Londres, centre régional de Vol-à-Voile du Pic-Saint-Loup[2],[3].

il conflue en rive gauche de l'Hérault, à 102 m d'altitude entre les communes de Brissac et Saint-Martin-de-Londres, et en face de la commune de Causse-de-la-Selle[2].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Hérault, le Lamalou traverse les six communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Rouet (source), Notre-Dame-de-Londres, Mas-de-Londres, Saint-Martin-de-Londres, Brissac, Causse-de-la-Selle (embouchure).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Lamalou traverse une seule zone hydrographique Le Lamalou (Y212) de 120 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 81,11 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 18,05 % de « territoires agricoles », à 0,81 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'Organisme gestionnaire est le SMBFH ou Syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault, créé en 2009 et sis à Clermont-l'Hérault[4].

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Lamalou a six affluents référencés[1] :

  • le ruisseau de la Liguière, avec un affluent :
    • le ravin de Puits Bâti,
  • le ruisseau de Bertau,
  • le ruisseau de Gouglaud,
  • le ruisseau de la Fontaine d'Azémar, avec un affluent :
    • le ruisseau du Patus,
  • le ruisseau de Rieutort
  • la Tourguille (rd), 12,6 km sur les deux communes de Ferrières-les-Verreries (source), Notre-Dame-de-Londres (confluence), avec trois affluents :
    • le ruisseau des Canaus,
    • le ravin de Valadasse,
    • le ruisseau de la Plage,

Donc son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Un dolmen est situé près de sa source. Le site le plus pittoresque de cette rivière est le ravin des Arcs, des gorges auxquelles on peut accéder à pied à partir du pont de Mascla (compter 1 à 2 heures de marche), situé à 2 km au nord de Saint-Martin-de-Londres sur la D986.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - rivière le Lamalou (Y2120500) » (consulté le 6 novembre 2016)
  2. a, b et c Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 6 novembre 2016)
  3. « Vol à Voile Pic Saint Loup », sur www.cvvm.fr (consulté en 6novembre 2016)
  4. « le SMBFH ou Syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault », sur /www.fleuve-herault.fr (consulté le 6 novembre 2016)