Lamalou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
le Lamalou
Pont sur le Lamalou à Saint-Martin-de-Londres.
Pont sur le Lamalou à Saint-Martin-de-Londres.
Caractéristiques
Longueur 15,9 km [1]
Bassin 120 km2 [1]
Bassin collecteur Hérault
Débit moyen 2 m3/s [réf. nécessaire]
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire SMBFH ou Syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault
Régime pluvial
Cours
Source source
· Localisation Rouet
· Altitude 226 m
· Coordonnées 43° 49′ 29″ N, 3° 47′ 54″ E
Confluence l'Hérault
· Localisation Causse-de-la-Selle
· Altitude 102 m
· Coordonnées 43° 49′ 40″ N, 3° 41′ 10″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite Tourguille
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Hérault
Régions traversées Occitanie

Sources : SANDRE:« Y2120500 », Géoportail

Le Lamalou est une rivière française du département de l'Hérault, dans la région Occitanie et un affluent gauche de l'Hérault.

Géographie[modifier | modifier le code]

Source du Lamalou (Rouet).

De 15,9 km de longueur[1], le Lamalou prend sa source au nord Valflaunès, sur la commune de Rouet, à 226 m d'altitude[2].

Le Lamalou passe juste au nord de l'aérodrome de Saint-Martin-de-Londres, centre régional de Vol-à-Voile du Pic-Saint-Loup[2],[3].

il conflue en rive gauche de l'Hérault, à 102 m d'altitude entre les communes de Brissac et Saint-Martin-de-Londres, et en face de la commune de Causse-de-la-Selle[2].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Hérault, le Lamalou traverse les six communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Rouet (source), Notre-Dame-de-Londres, Mas-de-Londres, Saint-Martin-de-Londres, Brissac, Causse-de-la-Selle (embouchure).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Lamalou traverse une seule zone hydrographique Le Lamalou (Y212) de 120 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 81,11 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 18,05 % de « territoires agricoles », à 0,81 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'Organisme gestionnaire est le SMBFH ou Syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault, créé en 2009 et sis à Clermont-l'Hérault[4].

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Lamalou a six affluents référencés[1] :

  • le ruisseau de la Liguière, avec un affluent :
    • le ravin de Puits Bâti,
  • le ruisseau de Bertau,
  • le ruisseau de Gouglaud,
  • le ruisseau de la Fontaine d'Azémar, avec un affluent :
    • le ruisseau du Patus,
  • le ruisseau de Rieutort
  • la Tourguille (rd[note 1]), 12,6 km sur les deux communes de Ferrières-les-Verreries (source), Notre-Dame-de-Londres (confluence), avec trois affluents :
    • le ruisseau des Canaus,
    • le ravin de Valadasse,
    • le ruisseau de la Plage,

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le Lamalou près de sa source (Rouet).

Un dolmen est situé près de sa source. Le site le plus pittoresque de cette rivière est le ravin des Arcs, des gorges auxquelles on peut accéder à pied à partir du pont de Mascla (compter 1 à 2 heures de marche), situé à 2 km au nord de Saint-Martin-de-Londres sur la D986.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - rivière le Lamalou (Y2120500) » (consulté le 6 novembre 2016)
  2. a, b et c Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 6 novembre 2016)
  3. « Vol à Voile Pic Saint Loup », sur www.cvvm.fr (consulté en 6novembre 2016)
  4. « le SMBFH ou Syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault », sur /www.fleuve-herault.fr (consulté le 6 novembre 2016)

SandreVoir et modifier les données sur Wikidata