Mario Kart Tour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Mario Kart Tour
Image illustrative de l’article Mario Kart Tour
Logo du jeu.

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo, DeNA

Date de sortie
Licence Propriétaire
Franchise Mario Kart
Version 1.2.1
Genre Course
Combat motorisé
Plate-forme iOS
Android
Média Distribution numérique
Langue Multilingue
Contrôle Tactile

Mario Kart Tour (マリオカート ツアー, Mario Kāto Tsuā?) est un jeu vidéo de course en téléchargement gratuit de la franchise Mario Kart, édité par Nintendo sur smartphone et tablette tactile. Le jeu sort le 25 septembre 2019. Le modèle économique du jeu est gratuit avec des achats intégrés, pouvant donner un avantage compétitif.

Univers[modifier | modifier le code]

Mario Kart Tour met à la disposition du joueur un important contenu. Celui-ci, bien que principalement inspiré des épisodes de la série Mario Kart, introduit des éléments inédits, à savoir certains personnages, circuits et karts. Les éléments sont ainsi ajoutés par le biais de mises à jour régulières à travers des « saisons ».

Personnages[modifier | modifier le code]

Le jeu met en scène plus d'une trentaine de personnages jouables issus de l'univers Super Mario. Chaque personnage dispose, à la manière de Mario Kart: Double Dash!!, d'un objet qui lui est propre. Parmi eux figurent six nouveaux objets : la Bulle, qui enveloppe le kart et le fait accélérer jusqu'à son éclatement, les Tonneaux à bananes, qui permet d'envoyer des bananes en continu sur la piste, le Canon à champis, ayant le même effet que les tonneaux mais remplaçant les bananes par des champis turbo, la Boîte à pièces, qui crache des pièces pendant un temps limité, l'Anneau turbo, faisant apparaître des anneaux sur la piste qui font accélérer le joueur qui les traverse, et le Canon à Bob-ombs, qui permet d'envoyer des Bob-ombs sur la piste en continu pendant un temps limité[1].

Chaque personnage est rangé dans une catégorie qui influe sur leur chance d'obtention : Ordinaire, Rare et Ultra rare. De plus, certains personnages disposent de versions alternatives costumées, leur conférant des modifications par rapport à leur version originale, comme un objet spécial différent.

Ordinaires
Rares
Ultra rares
  • Mario de métal : Fleur de feu
  • Peachette : Canon à champis
  • Pauline : Atout 7
  • Mario (musicien) : Double Bob-omb
  • Peach (kimono) : Canon à champis
  • Mario (hakama) : Boîte à pièces
  • Harmonie (Halloween) : Anneau turbo
  • Peach (vacancière) : Boîte à pièces
  • Mario (père Noël) : Fleur de feu
  • Peach d'or rose : Boîte à pièces
  • Daisy (mère Noël) : Atout 7
  • Bowser Skelet : Carapace de Bowser
  • Roi Boo (Luigi's Mansion) : Canon à Bob-ombs
  • Maskass (pâtissier) : Canon à champis
  • Waluigi (chauffeur) : Triple banane
  • Yoshi (renne) : ?
  • Pauline (nouvel an) : ?

Circuits[modifier | modifier le code]

Les circuits sont répartis en différentes coupes qui, contrairement aux coupes classiques des jeux de la série Mario Kart, telles que Champignon et Fleur, représentent les personnages du jeu, avec, par exemple, la coupe Toad et la coupe Mario. Chacune d'entre elles est composée de trois circuits et d'une épreuve bonus. Différents circuits sont ainsi proposés, dont la plupart est tirée des précédents opus de la série Mario Kart[2]. En ce qui concerne les circuits inédits, ceux-ci sont inspirés de villes du monde réel comme Paris, New York et Tokyo. Enfin, un même circuit peut apparaître sous plusieurs formes : « SI », dans laquelle le joueur parcourt le circuit en sens inverse, « A », dans lequel il redécouvre le circuit sous une forme acrobatique agrémenté de nouveaux tremplins, plateformes et obstacles, et « SI/A », cumulant les deux formes précédentes.

Inédits
  • Escapade new-yorkaise 1
  • Escapade new-yorkaise 2
  • Traversée de Tokyo 1
  • Traversée de Tokyo 2
  • Promenade à Paris 1
  • Promenade à Paris 2
  • Détour à Londres 1
  • Détour à Londres 2
Rétros
  • SNES Circuit Mario 1
  • SNES Vallée Fantôme 1
  • SNES Circuit Mario 2
  • SNES Circuit Mario 3
  • SNES Île Choco 2
  • SNES Route Arc-en-ciel
  • N64 Plage Koopa
  • N64 Désert Kalimari
  • GBA Château de Bowser 1
  • GCN Circuit Yoshi
  • GCN Jungle Dino Dino
  • DS Manoir de Luigi
  • DS Flipper Waluigi
  • DS Alpes DK
  • 3DS Circuit Toad
  • 3DS Vallée Daisy
  • 3DS Lagon Cheep Cheep
  • 3DS Souk Maskass
  • 3DS Circuit Mario
  • 3DS Mont Éboulis
  • 3DS Koopapolis

Les initiales précédents les noms des circuits désignent l'épisode dont ils sont originellement issus : SNES : Super Mario Kart, N64 : Mario Kart 64, GBA : Mario Kart: Super Circuit, GCN : Mario Kart: Double Dash !!, DS : Mario Kart DS, Wii : Mario Kart Wii et 3DS : Mario Kart 7.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Mario Kart Tour est conçu pour être joué d'une main, en tenant le téléphone portable à la verticale. Le kart avance tout seul et c'est au joueur de lui donner la direction à prendre, en pouvant effectuer des dérapages. À l'instar de la série Mario Kart, différentes boîtes à objets sont disséminées sur les circuits. Ainsi, lorsqu'il en brise une, le joueur peut utiliser l'objet obtenu en appuyant sur l'écran[3].

Par ailleurs, le jeu reprend le système de Super Mario Kart des pièces à récolter sur le circuit, ainsi que la personnalisation des véhicules et les courses aériennes et sous-marines introduites dans Mario Kart 7.

Développement[modifier | modifier le code]

Communication[modifier | modifier le code]

Le jeu est annoncé le pour une sortie prévue avant fin mars 2019[4],[5]. Il s'agit de la sixième application pour téléphone mobile développée par Nintendo après Miitomo, Super Mario Run, Fire Emblem Heroes, Animal Crossing: Pocket Camp et Dragalia Lost[6]. Une annonce parue le , via le compte Twitter officiel de l'entreprise, vient corriger la date initiale de parution qui est désormais prévue pour l'été 2019. Cette annonce intervient en même temps que celle de Dr. Mario World, également sorti sur les différentes plateformes dédiées aux smartphones[7]. Le , le premier trailer du jeu est diffusé et la sortie du jeu est annoncée pour le .

Mises à jour[modifier | modifier le code]

La première saison, disponible dès le lancement du jeu le jusqu'au , fait honneur à la ville de New York, aux États-Unis. Elle introduit comme personnages Mario, Peach, Daisy, Yoshi, Bowser, Toad, Toadette, Koopa, Donkey Kong, Diddy Kong, Bébé Mario, Bébé Peach, Bébé Daisy, Skelerex, Maskass, Bowser Skelet, Mario de métal, Peachette et Pauline. Ces deux dernières font leur apparition pour la première fois au sein de la série. De plus, un total de onze circuits est disponible, dont un est inédit, nommé Escapade new-yorkaise 1, et les dix autres rétros : SNES Circuit Mario 1, N64 Plage Koopa, GBA Château de Bowser 1, GCN Circuit Yoshi, GCN Jungle Dino Dino, 3DS Circuit Toad, 3DS Vallée Daisy, 3DS Lagon Cheep Cheep, 3DS Souk Maskass et 3DS Mont Éboulis. Enfin, le contenu inédit est disponible pendant un temps limité, soit la durée de la saison. Pour celle-ci, il s'agit de Pauline et de Mario (musicien), ainsi que les karts Taxi jaune et Blues-bolide et les ailes Planeur taxi et Parachute Bill Balle[8].

La deuxième saison, disponible du au , se focalise sur la ville de Tokyo, au Japon. Les nouveaux personnages introduits sont les Koopalings, Bébé Harmonie, Wario, Bowser Jr., Lakitu et Harmonie. Concernant les circuits, le circuit inédit est inspiré par le ville de Tokyo, nommé Traversée de Tokyo 1, ce dernier est accompagné de nouveaux circuits rétros : SNES Circuit Mario 2, SNES Île Choco 2, SNES Route Arc-en-ciel, N64 Désert Kalimari, 3DS Circuit Mario et 3DS Koopapolis. Enfin, les articles en lumière, disponibles pendant un temps limité, permettent aux joueurs d'obtenir Peach (kimono) et Mario (hakama), avec les karts Turbo-pousse-pousse et Intrépide kabuki et les ailes Parasol en papier violet et Cerf-volant festif[9].

La troisième saison, se déroulant du au , a pour thème Halloween. Elle introduit de nouveaux personnages, à savoir Luigi, Bébé Luigi, Waluigi et Roi Boo, et de nouveaux circuits, qui sont SNES Vallée Fantôme 1, DS Manoir de Luigi et DS Flipper Waluigi. Deux personnages costumés sont en lumière cette saison également : Harmonie (Halloween) et Roi Boo sous son apparence de Luigi's Mansion. Ces derniers sont accompagnés d'éléments inédits : Autoween et Coupé pétoche pour les karts et Ailes griffues et Aile nuages d'orage pour les ailes.[10].

La quatrième saison, accessible du au , met à l'honneur la ville de Paris, en France. Elle introduit Toad (stand), comme personnage, avec Promenade à Paris 1 et SNES Circuit Mario 3, comme circuit, ainsi que les articles en lumière suivants : les personnages Peach (vacancière) et Maskass (pâtissier), les karts Macarrosse fraise et Kart Carotte et les ailes Crêpe aux fraises et Aile tricolore[11].

La cinquième saison, qui se déroule du au , a pour thème l'hiver. Elle introduit le circuit DS Alpes DK et trois personnages, à savoir Maskass noir, Mario (père Noël) et Peach d'or rose. Ces deux derniers sont en lumière aux côtés des karts Champmignoël et Crache-feu rose, ainsi que des ailes Aile étoile et Parachute royal[12].

La sixième saison, disponible du au , met en avant la ville de Londres, en Angleterre. Elle introduit le circuit inédit Détour à Londres 1 ainsi que les personnages Koopa rouge (course), Daisy (mère Noël) et Waluigi (chauffeur). Ces deux derniers sont en lumière respectivement aux côtés des karts Turboruban Noël et Bus à impériale, ainsi que des ailes Aile ruban et Parapente Union Jack[13].

La septième saison, qui se tient du au , se focalise sur les fêtes de fin d'année. De nouveaux personnages sont introduits, comme Birdo.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le 27 septembre 2019, Sensor Tower annonce que le jeu a franchi la barre des 20 millions de téléchargements[14], battant le record de Pokémon Go (qui avait mis une semaine à atteindre les 10 millions de téléchargements) et réalisant ainsi le meilleur démarrage jamais fait pour un jeu mobile. Toutefois, le jeu mobile n'a pas reçu un accueil très chaleureux, notamment en raison du coût de son pass saisonnier, jugé excessif[15]. Le jeu a néanmoins atteint les 90 millions de téléchargements la semaine de sa sortie et a recensé plus de 120 millions de téléchargements lors de son premier mois sur le marché. Les joueurs ont généré 37 millions de dollars de recettes ce mois-là[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Diddy Kong et Peachette seront jouables dans Mario Kart Tour », sur nintendo difference,
  2. « La bêta de Mario Kart Tour révèle les détails du jeu en vidéo », sur Les Numériques,
  3. « Test Mario Kart Tour, que vaut la course (verticale) de Nintendo sur iOS et Android ? », sur pressecitron,
  4. (en) Julia Alexander, « Nintendo announces Mario Kart Tour smartphone game », sur Polygon, (consulté le 1er février 2018)
  5. « Nintendo annonce « Mario Kart Tour » sur smartphones et confirme un film « Mario » », sur Le Monde, (consulté le 1er février 2018)
  6. Maxime Lancelin-Golbery, « Mario Kart Tour : que peut-on attendre de l'adaptation mobile du célèbre jeu Nintendo ? », FrAndroid,‎ (lire en ligne, consulté le 27 février 2018)
  7. (en) « News Release : Feb. 1, 2019 », sur Nintendo Co., Ltd. (consulté le 12 février 2019)
  8. « Mario Kart Tour : Pauline sera jouable, nouvelle vidéo et images », sur Nintendo Difference,
  9. « Mario Kart Tour : La route Arc-en-Ciel, Tokyo et Harmonie arrivent », sur Jeuxvideo.com (consulté le 8 octobre 2019)
  10. « Mario Kart Tour : un quatrième personnage jouable et un nouveau mode dévoilés dans une bande-annonce spéciale Halloween », sur Gamergen,
  11. « Mario Kart Tour : une bande-annonce pour la Saison à Paris », sur Puissance Nintendo,
  12. « Mario Kart Tour : la prochaine saison dévoilée, sortez les bonnets ! », sur GamerGen.com,
  13. « Mario Kart Tour : la nouvelle saison aux accents britanniques, son circuit et ses personnages inédits lancés en vidéo », sur Gamergen
  14. « Mario Kart Tour : 20 millions de téléchargements selon Sensor Tower », sur jeuxvideo.com, (consulté le 28 septembre 2019).
  15. « "Mario Kart Tour" arrive à Paris », sur ladepeche.fr (consulté le 5 novembre 2019)
  16. (en-GB) Nintendo Life, « Mario Kart Tour Races Ahead With 90 Million Downloads In Its First Week », sur Nintendo Life, (consulté le 3 octobre 2019)