Mario Kart 8

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mario Kart 8
Image illustrative de l'article Mario Kart 8

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo EAD
Bandai Namco Games
Concepteur Hideki Konno (producteur)
Kosuke Yabuki (directeur)
Musique Shiho Fujii
Atsuko Asahi
Ryo Nagamatsu
Yasuaki Iwata

Début du projet 2012
Date de sortie Drapeau du Japon 29 mai 2014
Drapeau européen 30 mai 2014
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 30 mai 2014
Drapeau de l'Australie 31 mai 2014
Version 4.1
Genre Course
Combat motorisé
Mode de jeu Local
1 à 4 joueurs
En ligne
2 à 12 joueurs
Plate-forme Wii U
Média Disque optique
Nintendo eShop (4,9 Go[1])
Langue Français, allemand, espagnol, anglais, italien, japonais
Contrôle Wii U GamePad
Manette Wii U Pro
Wiimote et Nunchuk
Wii Wheel
Manette classique (Pro)

Évaluation ESRB : E ?
PEGI : 3

Mario Kart 8 (マリオカート8, Mario Kāto Aito?) est un jeu vidéo de course développé par Nintendo EAD et édité par Nintendo pour la console Wii U. Huitième opus de la série Mario Kart, il est sorti en mai 2014 au Japon, en Europe, en Australie et en Amérique du Nord.

Cet épisode met toujours en scène les principaux personnages de l'univers de Mario et les oppose dans des courses de kart disputées à douze joueurs sur des circuits situés pour la plupart dans les différents lieux du monde de Mario. Il introduit une nouvelle mécanique de jeu, l'antigravité, qui permet de rouler sur les murs et au plafond dans certaines portions des circuits tout en conservant les mécaniques traditionnelles de la série. Le jeu propose également des fonctionnalités en ligne via le Nintendo Network et bénéficie de graphismes en haute définition.

Le jeu est globalement bien accueilli par la critique et est récompensé par différents prix en 2014. Ses graphismes, sa fluidité et son mode multijoueur en ligne sont notamment mis en avant, mais l'utilisation limitée du Wii U GamePad et le mode Bataille sont les principales reproches faites. À la fin mars 2015, Nintendo annonce avoir écoulé 5,11 millions d'exemplaires du jeu.

Après la sortie du jeu, Nintendo propose des mises à jour du logiciel permettant notamment la compatibilité avec les figurines amiibo ainsi que du contenu téléchargeable ajoutant de nouveaux éléments au jeu, notamment des circuits, des personnages et des véhicules inspirés d'autres licences de l'éditeur.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Mario Kart 8 est un jeu de course proposant au joueur des courses de karts dans l'univers de Super Mario. L'écran offre une vue à la troisième personne sur le kart et affiche la position du joueur dans le classement, le nombre de tours, l'objet obtenu et le nombre de pièces qu'il possède, ainsi que la carte du circuit après la mise à jour du logiciel. Jouable avec le Wii U GamePad, le jeu profite de son écran pour afficher au choix un bouton de klaxon, la carte du circuit ou bien l'affichage complet du jeu pour jouer sans téléviseur. Il propose aussi d'utiliser la fonction gyroscopique comme un volant pour diriger le véhicule[2]. Il est également jouable avec la Manette Wii U Pro, la Wiimote accompagnée du Nunchuck, la Manette classique ou encore le Wii Wheel[3],[4].

Le jeu propose initialement trente-deux circuits répartis équitablement en huit coupes. La moitié de ces circuits sont inédits, c'est-à-dire spécialement conçus pour cet épisode, tandis que le reste est une sélection de circuits des épisodes précédents très largement remaniés pour la première fois de la série[5],[6]. De plus, quatre coupes sont proposées par contenu téléchargeable payant et proposent des circuits inédits, dont certains sont inspirés d'autres franchises de Nintendo comme The Legend of Zelda, Excitebike, F-Zero ou Animal Crossing[7], aux côtés de circuits rétros[8]. Chaque circuit comporte des boîtes à objets que le joueur peut briser afin d'obtenir un objet choisi aléatoirement suivant sa position dans le classement et qui permet d'obtenir un avantage sur ses adversaires. Certains objets tels que les bananes ou les carapaces permettent d'attaquer les karts adverses afin de les ralentir tandis que d'autres comme le champignon turbo ou Bill Ball augmentent la vitesse du véhicule. Quatre nouveaux objets font leur apparition : la Fleur boomerang, qui peut toucher un adversaire lorsque le boomerang revient vers son lanceur, la Plante Piranha, qui mord les concurrents à proximité et débarrasse la piste des objets encombrants, le Super klaxon, qui crée une onde de choc renversant les adversaires et détruisant les objets y compris la carapace à épines, ainsi que le Grand 8, qui fait apparaître huit objets différents en même temps autour du joueur[9]. D'après Hideki Konno et Kosuke Yabuki, Mario Kart 8 offre le meilleur équilibrage des objets de la série[10]. En effet, par exemple, les triples bananes tournent désormais autour du véhicule et ne sont plus alignées derrière le joueur. De plus, il n'est plus possible de garder un objet en réserve lorsque le bouton d'utilisation des objets est maintenu. Chaque personnage ne peut donc posséder qu'un seul objet à la fois[11].

Par ailleurs, le jeu reprend le système des pièces permettant d'obtenir un bonus de vitesse au bout de dix pièces récoltées, la personnalisation des véhicules, les courses aériennes et sous-marines de Mario Kart 7 et les motos et les courses à douze joueurs de Mario Kart Wii. En nouveauté, le jeu introduit la présence de quads et une nouvelle mécanique antigravitationnelle permettant de rouler sur les murs et à l'envers en lévitation sur certaines parties des circuits[12],[13]. Dans ces portions signalées par des panneaux bleu clair et une modification de l'orientation des roues du véhicule, les joueurs peuvent se rentrer dedans ou percuter certains obstacles afin d'effectuer un tournis-turbo et ainsi profiter d'une brève accélération[14].

Le jeu bénéficie de graphismes HD et tourne à 60 images par seconde à un et deux joueurs[15], et à 30 images par seconde au-delà[16].

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

Mario Kart 8 est jouable en solo ou en multijoueur, et permet d'opposer dans ce dernier mode jusqu'à douze joueurs en ligne. Il propose les modes de jeu Grand Prix, Contre-la-montre, Course VS et Bataille de ballons[3].

Le mode Grand Prix est le mode de jeu de course principal. Dans celui-ci, le joueur affronte onze adversaires contrôlés par l'ordinateur et concourt dans les différentes coupes du jeu. À l'arrivée d'un circuit, des points sont attribués aux concurrents selon leur ordre d'arrivée. À la fin d'une coupe, un classement général est établi par l'addition des points obtenus lors des quatre courses, et un indice est attribué au joueur en fonction de son résultat[3]. Ce mode est constitué de quatre types de jeu correspondant à la difficulté de la course : 50 cm3, 100 cm3, 150 cm3 ainsi qu'un mode « miroir » en 150 cm3 dans lequel les circuits sont inversés comme les reflets des circuits normaux à travers un miroir. Enfin, la mise à jour 4.0 permet aux joueurs de concourir en 200 cm3[17]. La mise à jour 4.1 débloque automatiquement les modes miroir et 200 cm3[18].

Le mode Contre-la-montre permet d'établir seul en piste des records de temps sur les différents circuits, sans concurrents. Ces records de temps sont matérialisés par un véhicule fantôme qui reproduit le parcours exact emprunté par le joueur[19].

Dans la Bataille de ballons, le but est d'éclater ou de voler les ballons des concurrents en utilisant les objets disponibles. Le joueur ou l'équipe ayant éclaté le plus de ballons avant la fin du temps imparti l'emporte[3].

Circuits[modifier | modifier le code]

Circuits inédits Circuits additionnels
Coupe Champignon Coupe Fleur Coupe Étoile Coupe Spéciale Coupe Œuf Coupe Crossing
Champidrome Circuit Mario Aéroport Azur Voie céleste GCN Circuit Yoshi GCN Parc Baby
Parc Glougloop Promenade Toad Lagon Tourbillon Désert Toussec Arène d'Excitebike GBA Pays Fromage
Piste aux délices Manoir trempé Club Mario Château de Bowser Route du dragon Passage Feuillage
Temple Thwomp Cascades Maskass Descente givrée Route Arc-en-ciel Mute City Animal Crossing
Circuits rétros Circuits additionnels
Coupe Carapace Coupe Banane Coupe Feuille Coupe Éclair Coupe Triforce Coupe Clochette
Wii Prairie Meuh Meuh GCN Désert Sec Sec DS Stade Wario DS Horloge Tic-Tac Wii Mine Wario 3DS Koopapolis
GBA Circuit Mario SNES Plaine Donut 3 GCN Royaume Sorbet 3DS Égout Piranha SNES Route Arc-en-ciel GBA Route Ruban
DS Plage Cheep Cheep N64 Autodrome royal 3DS Piste musicale Wii Volcan grondant Station Glagla Métro Turbo
N64 Autoroute Toad 3DS Forêt tropicale DK N64 Vallée Yoshi N64 Route Arc-en-ciel Circuit d'Hyrule Big Blue

Les initiales précédents les circuits des coupes rétros désignent la provenance des circuits : SNES : Super Nintendo, N64 : Nintendo 64, GBA : Game Boy Advance, GCN : GameCube, DS : Nintendo DS, Wii : Wii et 3DS : Nintendo 3DS.

Les huit arènes du mode Bataille de ballons prennent place sur des circuits[20].

Arènes du mode Bataille
Wii Prairie Meuh Meuh GCN Désert Sec Sec SNES Plaine Donut 3 N64 Autoroute Toad
Circuit Mario Promenade Toad GCN Royaume Sorbet N64 Vallée Yoshi

Personnages[modifier | modifier le code]

Le jeu propose initialement trente personnages jouables[21]. Nintendo introduit pour la première fois les sept Koopalings[22], ainsi que Bébé Harmonie et Peach d'or rose. Par ailleurs, six personnages supplémentaires sont ajoutés au jeu par contenus additionnels payants, notamment Link de la série The Legend of Zelda ainsi que le Villageois et Marie d'Animal Crossing[8]. Les figurines amiibo de Mario, Luigi, Peach, Yoshi, Donkey Kong, Samus, Fox, Link, Captain Falcon, Kirby, Toad, Wario, Harmonie, Sonic, Villageois, Mega Man, Pac-Man, Bowser et Olimar peuvent être utilisées dans le jeu afin de débloquer des costumes inédits pour le Mii[23].

Les personnages sont divisés en catégories de poids influençant leurs statistiques et leur maniabilité pendant la course[24].

Personnages
Mario Luigi Peach Daisy Harmonie Mario de métal
Yoshi[note 1] Toad Koopa Maskass[note 1] Lakitu Toadette
Bébé Mario Bébé Luigi Bébé Peach Bébé Daisy Bébé Harmonie Peach d'or rose
Bowser Donkey Kong Wario Waluigi Iggy Roy
Lemmy Larry Wendy Ludwig Morton Mii
Mario tanuki[note 2] Peach chat[note 2] Link[note 2] Villageois(e)[note 2] Marie[note 2] Bowser Skelet[note 2]
Notes
  1. a et b Personnage jouable avec d'autres coloris disponibles par contenu additionnel.
  2. a, b, c, d, e et f Personnage disponible par contenu additionnel.

Fonctionnalités en ligne[modifier | modifier le code]

Jeu en ligne[modifier | modifier le code]

Lors de l'E3 2013, Hideki Konno affirme que le jeu offrira le plus grand nombre de modes multijoueurs en ligne que la série n'ait jamais connu auparavant[27]. Le jeu en ligne offre la possibilité de disputer des courses et des batailles de ballons de manière aléatoire ou en les personnalisant en modifiant les paramètres. Ces modes de jeux sont disponibles dans quatre options : Mondial, Régional, Amis/Adversaires et Tournoi, dans lequel il est possible de créer son propre tournoi et ses règles concernant la date, la durée, la difficulté, ainsi le type de véhicule et d'objets autorisés[28]. Dans l'option Amis/Adversaires, un chat vocal via le Wii U GamePad permet de discuter pendant la sélection du circuit[29].

Mario Kart TV[modifier | modifier le code]

Le mode Mario Kart TV, également désigné sous l’acronyme « MKTV », propose des rediffusions des meilleurs moments des courses. Ces meilleures séquences sont choisis automatiquement par le jeu et mettent principalement en avant les interactions entre les joueurs en multijoueur[30]. En visionnant une vidéo, il est possible de revenir en arrière, de la voir au ralenti ou encore de la télécharger[31].

Les photos et vidéos des courses en mode cinématique peuvent être partagées directement sur Miiverse[32] ou sur YouTube grâce à un compte Google[33]. Mario Kart TV est accessible également par internet à partir du 29 mai 2014[34].

Développement[modifier | modifier le code]

Mario Kart 8 est développé par Nintendo EAD avec l'aide du studio Bandai Namco Games[35]. Annoncé brièvement par Nintendo en janvier 2013[36], le jeu est dévoilé lors du Nintendo Direct diffusé à l'occasion de l'E3 2013[37]. La forme du 8 dans le logo du jeu est inspirée du ruban de Möbius[38], tout comme le Circuit Mario[39].

Le développement du jeu débute au cours du premier semestre de 2012[38]. Le nouveau système de jeu, l'antigravité, est introduit pour apporter encore plus de diversité aux différents circuits, après la conduite sous l'eau et dans les airs introduites dans l'opus précédent. Au cours du développement, l'équipe de production envisage des courses sous terre, mais leur choix se porte finalement sur un système d'antigravité, permettant de rouler sur les murs et au plafond, basé sur la gravité dynamique introduite dans Mario Kart 7 dans les sections sous-marines ou dans une portion du circuit Route Arc-en-ciel[40],[14]. Grâce à la puissance de la Wii U, ces circuits nécessitant beaucoup plus de polygones que des circuits plats ont pu voir le jour. Pour se rendre compte visuellement du changement de gravité, les développeurs essayent différentes configurations de jeu, notamment la caméra fixe et le véhicule qui pivote, mais cette idée n'est pas retenue du fait des nausées que cela pouvait entraîner chez le joueur. Finalement, la caméra pivote pour maintenir en permanence le véhicule à la même position sur l'écran. Ainsi, le phénomène d'antigravité est principalement visible dans les replays[14],[41]. Pour le tournis-turbo, les développeurs se sont inspirés du comportement des toupies japonaises qui se percutent, trouvant cela adapté pour simuler les collisions des véhicules en antigravité[40].

Les motos, plus rapides que les karts dans Mario Kart Wii, possèdent un nouvel équilibrage dans le jeu. Dorénavant, les karts disposent d'une meilleure vitesse en ligne droite tandis que l'utilisation des motos est plus propice pour les circuits à virages serrés[42]. Les anciens circuits sont entièrement remodélisés pour prendre en compte les courses à douze joueurs et proposer des sections aériennes, sous-marines et antigravitationnelles[6]. Les règles du mode Bataille de ballons sont également revues et se déroulent sur des circuits du jeu[6].

Mario Kart 8 est commercialisé officiellement le 29 mai 2014 au Japon[43], le 30 mai en Europe et en Amérique du Nord[22],[44] et le 31 mai en Australie[45]. Une édition collector limitée du jeu, contenant une figurine de la carapace à épines, est également commercialisée[46]. De plus, deux campagnes promotionnelles d'une durée limitée sont lancées par Nintendo[47], dont une offrant un jeu Wii U uniquement en Amérique du Nord et en Europe pour les joueurs ayant enregistré leur jeu avant le 31 juillet 2014[48].

La compatibilité du jeu avec les figurines amiibo est annoncée lors de l'E3 2014[49]. Ainsi, après la mise à jour 3.0, dix figurines peuvent être utilisées pour débloquer de nouveaux costumes aux Mii[23]. Cette fonctionnalité est ajoutée par un patch sorti le 13 novembre 2014[50]. La mise à jour 4.0 permet d'utiliser neuf autres figurines[17].

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

  • Producteur : Hideki Konno
  • Coproducteur : Yasuyuki Oyagi
  • Producteur général : Shigeru Miyamoto
  • Producteur exécutif : Satoru Iwata
  • Directeur : Kosuke Yabuki
  • Directeur de programmation : Yusuke Shiraiwa
  • Directeur de conception : Yoshihisa Morimoto et Manabu Okano
  • Musique : Shiho Fujii, Atsuko Asahi, Ryo Nagamatsu et Yasuaki Iwata
  • Remerciements particuliers : Bandai Namco Games[51]

Bande sonore[modifier | modifier le code]

Composée par Shiho Fujii, Atsuko Asahi, Ryo Nagamatsu et Yasuaki Iwata sous la direction de Kenta Nagata, la musique de Mario Kart 8 est enregistrée intégralement en réel. En plus d'accélérer lors du dernier tour de course, la musique du jeu s'adapte selon la situation de la course dans certains circuits, avec par exemple le changement d'instruments lorsque le joueur se situe sur un segment de circuit particulier comme les sections sous-marines. De même, certains éléments de l'environnement bougent au rythme de la musique[52],[53]. Un double CD de la bande originale est proposé sur le Club Nintendo japonais à partir de février 2015[54], puis sur le Club Nintendo européen à partir de juillet 2015[55].

Vingt-et-un comédiens de doublage réalisent les différentes voix des personnages. Charles Martinet en double le plus avec sept personnages à son actif, qui sont Mario, Luigi, Wario, Waluigi, Bébé Mario, Bébé Luigi et Mario de métal, tandis que les Mii disposent de huit comédiens différents, quatre hommes et quatre femmes[56].

Contenu additionnel[modifier | modifier le code]

En mai 2014, Nintendo annonce une collaboration avec le constructeur automobile Mercedes Benz pour proposer des véhicules ayant comme modèle des voitures Mercedes[57]. Ce contenu téléchargeable est proposé gratuitement à partir du 27 août 2014 dans le monde[58],[59] en même temps qu'une mise à jour du logiciel proposant les statistiques de jeu et un affichage de la carte du circuit sur l'écran de télévision[60].

Du contenu additionnel en téléchargement payant est annoncé en août 2014[61]. Il s'agit de deux lots ajoutant chacun au jeu deux nouvelles coupes, quatre nouveaux véhicules et trois nouveaux personnages, et dont certains de ces éléments proviennent de différentes franchises de Nintendo[62]. Le premier lot, commercialisé le 13 novembre 2014, est un cross-over The Legend of Zelda × Mario Kart 8 et propose des éléments issus des séries The Legend of Zelda, F-Zero et Excitebike[63]. Le second lot, commercialisé le 23 avril 2015, est un cross-over Animal Crossing × Mario Kart 8[64]. Les deux lots sont commercialisés séparément ou dans un ensemble proposant un tarif réduit et offrant huit couleurs de Yoshi et de Maskass jouables immédiatement après achat[65].

Pour Nintendo, ce type d'ajout est une méthode efficace pour maintenir un grand nombre de joueurs actifs sur le jeu tout en introduisant des éléments « frais et nouveaux » ne provenant pas de l'univers de Mario[66]. Le choix des licences s'est fait avec l'objectif de respecter au mieux l'équilibre du système du jeu[67].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Edge (GB) 9 sur 10[68]
Famitsu (JP) 37 sur 40[69]
Presse numérique
Média Note
Eurogamer (GB) 10 sur 10[70]
Gameblog (FR) 4.5 sur 5[71]
Gamekult (FR) 8 sur 10[72]
GameSpot (US) 8 sur 10[73]
IGN (US) 9 sur 10[74]
Jeuxvideo.com (FR) 16 sur 20[75]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 88,37 %[76]
Metacritic 88 sur 100[77]

Les critiques de Mario Kart 8 sont globalement très positives. Les sites de compilations de critiques Metacritic et GameRankings indiquent tous deux une moyenne de 88 %, calculée respectivement sur 80 et 57 critiques[77],[76].

Le site IGN déclare que Mario Kart 8 est le meilleur jeu de la série depuis de nombreuses années, mêlant avec habileté d'anciens mécanismes de jeu tout en en introduisant de nouveaux. Bien que les graphismes en haute définition et la musique orchestrale lui apportent un plus, le site trouve que le jeu possède un intérêt plus grand[pas clair], mais regrette une maigre prise en compte des spécificités Wii U GamePad et un mode Bataille de ballons faible[74]. Selon Jeuxvideo.com, le jeu est très divertissant et bien équilibré, mais les pistes des circuits sont trop larges, entraînant une faible sensation de vitesse, et le mode solo est trop facile, bien que l'intérêt principal réside dans le mode en ligne[75]. GameSpot salue la capacité de Nintendo à garder la série à un très bon niveau, mais émet des critiques concernant le mode Bataille de ballons du fait qu'il reprend les circuits du jeu au lieu d'avoir des arènes dédiés[73]. Enfin, le site Gamekult qualifie le jeu de « franche réussite » du fait d'un équilibre entre compétences de pilotage et utilisation des objets, mais reproche une faible utilisation du Wii U GamePad et un mode Bataille de ballons raté[72]. Digital Foundry juge l'aspect technique du jeu proche de la perfection avec une grande attention portée aux détails, et ses 59 à 60 images par seconde en mode un joueur[78].

Les critiques du contenu téléchargeable sont également positives, avec une moyenne de 87 % pour le premier contenu[79] et de 89 % pour le second sur Metacritic[80]. Le très bon ratio contenu/prix est notamment mis en avant, avec des nouveaux circuits tout aussi inspirés que les circuits du jeu[81],[82],[83].

Également, l'ajout du mode 200 cm3 est bien accueilli et permet d'ajouter un nouveau challenge au jeu. Cette nouvelle option de vitesse oblige en effet le joueur à réapprendre les circuits du jeu, initialement conçus pour des vitesses plus lentes, forçant notamment l'utilisation du bouton de frein et la prise de nouvelles trajectoires[82],[83].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Mario Kart 8 remporte le prix du « meilleur jeu de sport / course » et du « meilleur jeu familial » lors des Game Awards 2014[84] et est récompensé aux British Academy Children's Awards 2014[85]. En 2015, il remporte le prix du meilleur jeu de course de 2014 aux D.I.C.E. Awards, décerné par l'Academy of Interactive Arts and Sciences[86].

Les sites GameSpot et IGN lui décernent le prix du meilleur de l'année 2014 sur Wii U[87],[88] tandis que le site Eurogamer et le journal The Guardian lui décernent le prix du meilleur jeu de l'année 2014 tous supports confondus[89],[90].

Ventes[modifier | modifier le code]

Mario Kart 8 s'écoule à 1,2 million d'exemplaires dans le monde lors de son week-end de lancement[91], avec notamment 325 892 exemplaires vendus au Japon[92], soit près de 81% du stock initial[93]. Au Royaume-Uni, la sortie du jeu a permis d'augmenter de 666 % les ventes de la Wii U[94]. Aux États-Unis, le jeu s'écoule à 470 000 exemplaires sur le mois de juin 2014, portant les ventes totales américaines à 885 000 exemplaires depuis le lancement du jeu fin mai[95], et les ventes totales à 2,82 millions d'exemplaires[96]. Les ventes américaines atteignent le million d'exemplaires au 14 août 2014[97] et dépassent 1,7 million d'exemplaires fin 2014[98].

Les ventes s'élèvent à 3,49 millions d'exemplaires au 30 septembre 2014[99]. Au 28 janvier 2015, Nintendo annonce avoir écoulé 4,77 millions de copies du jeu[100]. Au 31 mars 2015, les ventes s'élèvent à 5,11 millions d'exemplaires[101].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « マリオカート8:ソフト詳細 », sur Nintendo.co.jp,‎ (consulté le 25 juin 2014).
  2. RYoGA, « Une aprem avec Mario Kart 8 ! », sur P-nintendo.com,‎ (consulté le 6 novembre 2014).
  3. a, b, c et d « Manuel électronique de Mario Kart 8 » [PDF], sur Nintendo-europe.com, Nintendo France (consulté le 25 juin 2014).
  4. Kalhas, « (E3) Du gameplay à foison et des explications pour Mario Kart 8 », sur Nintendo-master.com,‎ (consulté le 11 août 2014).
  5. (en) Tom Phillips, « Gorgeous Mario Kart 8 retro tracks compared to originals », sur Eurogamer.net,‎ (consulté le 11 août 2014).
  6. a, b et c (en) Thomas Whitehead, « Kosuke Yabuki Explains That Every Mario Kart is Made "From Scratch" », sur Nintendolife.com,‎ (consulté le 11 août 2014).
  7. (en) Jose Otero, « Mario Kart 8 November DLC Release Date Announced », sur IGN,‎ (consulté le 6 novembre 2014).
  8. a et b Jihem, « Mario Kart 8 accueille Link, F-Zero et d'autres en DLC », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 29 août 2014).
  9. « Mario Kart 8 : Les objets », sur Millenium.org,‎ (consulté le 26 octobre 2014).
  10. Skrimir, « Brève: Mario Kart 8, le plus équilibré de la série ? », sur Wiiuniverse.fr,‎ (consulté le 4 juin 2014).
  11. Joel Palermo, « Mario Kart 8 Review », sur Gengame.net,‎ (consulté le 4 juin 2014).
  12. « Mario Kart 8 », sur e3.nintendo.com (consulté le 11 août 2014).
  13. Kuroshitsu, « (E3) Mario Kart 8 entre en piste + informations supplémentaires », sur Nintendo-master.com,‎ (consulté le 11 août 2014).
  14. a, b et c Lespol, « Rediffusion du Nintendo Direct Mario Kart 8 », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 11 août 2014)
  15. (en) Zack Kaplan, « Mario Kart 8 Runs at 60 FPS, Considered the "Definitive Mario Kart" », sur Nintendoworldreport.com,‎ (consulté le 11 août 2014).
  16. (en) David Scammell, « Mario Kart 8 runs at 30fps in 3 & 4-player mode », sur Videogamer.com,‎ (consulté le 11 août 2014).
  17. a et b Jarod, « Mario Kart 8 se met aux 200cc », sur gamekult.com,‎ .
  18. (en) Kevin McMinn, « Mario Kart 8 Update 4.1 Unlocks 200cc, Mirror Mode », sur nintendonews.com,‎ 1er mai 2015 (consulté le 3 mai 2015).
  19. Kevin-J, « Test Mario Kart 8 (Wii U) », sur Jeuxvideo.fr,‎ (consulté le 11 août 2014).
  20. (en) Damien McFerran, « Video: Mario Kart 8's Balloon-Popping Battle Mode Looks Something Like This », sur Nintendolife.com,‎ (consulté le 11 août 2014).
  21. « Sortie du jeu vidéo Mario Kart 8 ! », sur Manga-news.com,‎ (consulté le 27 juin 2014)
  22. a et b Jihem, « Mario Kart 8 : Une date et des Koopalings », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 9 mars 2014).
  23. a et b Romendil, « Les amiibo transforment les Mii dans Mario Kart 8 », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 6 novembre 2014).
  24. « Mario Kart 8 : Personnages et stats », sur Millenium.org,‎ (consulté le 11 août 2014).
  25. Xavier, « (E3'13) Hideki Konno se confie sur Mario Kart 8 », sur P-nintendo.com,‎ (consulté le 25 juin 2014).
  26. (en) Megan Farokhmanesh, « Mario Kart 8 features customizable online tournaments and shareable clips », sur Polygon.com,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  27. (en) Jose Otero, « 5 Reasons Mario Kart 8’s Online Matters », sur IGN,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  28. (en) « Q&A: Nintendo’s Kosuke Yabuki on the making of Mario Kart 8 », sur edge-online.com,‎ (consulté le 1 février 2015).
  29. (en) Thomas Whitehead, « Feature: All the Important Details From the Mario Kart 8 Nintendo Direct Broadcasts », sur Nintendolife.com,‎ (consulté le 11 août 2014).
  30. (en) Mitch Dyer, « E3 2013: Nintendo Reveals Mario Kart TV », sur IGN,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  31. (en) Tom Phillips, « Video: Mario Kart 8's MKTV and replays revealed », sur Eurogamer.net,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  32. (en) Evan Campbell, « Mario Kart TV Website Up and Running », sur IGN,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  33. (en) sickr, « It Looks As Though Namco Bandai Helped Out On Mario Kart 8 », sur Mynintendonews.com,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  34. La rédaction, « E3 2013 : Super Smash Bros, Mario et Mario Kart U présentés », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  35. La rédaction, « E3 2013 : Mario Kart 8 annoncé », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  36. a et b boulapoire, « Mario Kart 8 : les développeurs répondent », sur Gamekult.com,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  37. (en) Matt Hawkins, « Mario Kart 8 Tries Something New, But Doesn’t Go Too Crazy », sur Siliconera.com,‎ (consulté le 11 août 2014).
  38. a et b (en) Nintendo Life Staff, « Interview: Mario Kart 8 Director, Kosuke Yabuki, On Key Features of the Wii U's Blockbuster Release », sur Nintendolife.com,‎ (consulté le 11 août 2014).
  39. (en) Jose Otero, « How Anti-Gravity Made Mario Kart Better », sur IGN,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  40. MrGame&Watch, « Un Nintendo Direct spécial Mario Kart », sur Livewiiu.fr,‎ (consulté le 28 juin 2014).
  41. (ja) « 『マリオカート8』の発売日は5月29日に決定!【Nintendo Direct】【動画あり】 », sur Famitsu,‎ (consulté le 1 février 2015).
  42. (en) « Mario Kart 8 – Game Info », sur Nintendo.com (consulté le 9 mars 2014).
  43. (en) « Nintendo reveals Mario Kart 8 launch date of 31st May on Wii U », sur Nintendo.com.au,‎ (consulté le 9 mars 2014).
  44. Lespol, « Mario Kart 8 aura droit à une édition limitée », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  45. polomolo, « Super Mario Kart arrive sur la console virtuelle de la Wii U », sur Nintendo-master.com,‎ (consulté le 28 juin 2014).
  46. Dinowan, « Un Mario Kart 8 acheté, un jeu offert », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  47. Epyon, « E3 2014 : Nintendo présente les amiibo », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  48. (en) Thomas Whitehead, « Mario Kart 8 Software Update and DLC Available Now », sur Nintendolife.com,‎ (consulté le 13 novembre 2014).
  49. (en) « Mario Kart 8 Staff Credits », sur mobygames.com (consulté le 27 juin 2014).
  50. (en) Robert Ward, « Mario Kart 8′s Music Is More Integral To The Game Than Ever », sur Siliconera.com,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  51. (en) cschilling, « Melodious Motoring: The Music of Mario Kart 8 », sur Kotaku.co.uk,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  52. (en) Colette (SSF), « Club Nintendo Japan Adds Many Physical Rewards Including Mario Kart 8 Soundtrack », sur mynintendonews.com,‎ (consulté le 10 mars 2015).
  53. mrderiv, « L'OST de Mario Kart 8 disponible via le Club Nintendo », sur jeuxvideo.com,‎ (consulté le 20 juillet 2015).
  54. (en) « Mario Kart 8 », sur Behindthevoiceactors.com (consulté le 28 juin 2014).
  55. La rédac, « Une Mercedes et des roues dans Mario Kart 8 », sur Gamekult,‎ (consulté le 27 juin 2014).
  56. (en) Spencer, « Mario Kart 8′s Mercedes-Benz Cars Roll Out On August 27 In Japan », sur Siliconera.com,‎ (consulté le 6 août 2014).
  57. (en) Ishaan, « Europe Gets Mario Kart 8′s Mercedes-Benz DLC On August 27th, Too », sur Siliconera.com,‎ (consulté le 6 août 2014).
  58. (en) Jenna Pitcher, « Mario Kart 8 Mercedes Car DLC Hits This Month With Update », sur IGN,‎ (consulté le 11 août 2014).
  59. (en) « Contenu additionnel Mario Kart 8 », sur Nintendo.fr (consulté le 27 août 2014).
  60. Kocobe, « [Mario Kart 8] 16 nouveaux circuits et 6 nouveaux personnages en DLC », sur Journaldugamer.com,‎ (consulté le 30 août 2014).
  61. Romendil, « Mario Kart 8 : Une date et un trailer pour le premier DLC », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 6 novembre 2014).
  62. (en) Samit Sarkar, « Mario Kart 8's Animal Crossing DLC arrives early on April 23 », sur polygon.com,‎ 1er avril 2015 (consulté le 2 avril 2015).
  63. (en) Spencer, « Mario Kart 8 DLC Adds Zelda And Animal Crossing Crossover Characters », sur Siliconera.com,‎ (consulté le 30 août 2014).
  64. (en) « Mario Kart 8 Director Talks DLC, Hyrule Circuit Secrets, and More -- Interview », sur GameSpot,‎ (consulté le 26 avril 2015).
  65. (en) Jose Otero, « 5 Things We Learned About Mario Kart 8's DLC », sur IGN,‎ (consulté le 26 avril 2015).
  66. (en) « Mario Kart 8 review », Edge,‎ (consulté le 15 mai 2014).
  67. (en) Brian, « Famitsu review scores (5/20/14) », sur Nintendoeverything.com,‎ (consulté le 25 juin 2014).
  68. (en) Simon Parkin, « Mario Kart 8 review », sur Eurogamer,‎ (consulté le 18 janvier 2015).
  69. Julien Inverno, « Test de Mario Kart 8 », Gameblog,‎ (consulté le 8 juin 2015).
  70. a et b Puyo, « Test de Mario Kart 8 », Gamekult,‎ (consulté le 15 mai 2014).
  71. a et b (en) Tom Mc Shea, « Mario Kart 8 Review », GameSpot,‎ (consulté le 15 mai 2014).
  72. a et b (en) Jose Otero, « Mario Kart 8 Review », sur IGN,‎ (consulté le 15 mai 2014).
  73. a et b Lespol, « Mario Kart 8 », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 15 mai 2014).
  74. a et b (en) « Mario Kart 8 », GameRankings (consulté le 28 septembre 2014).
  75. a et b (en) « Mario Kart 8 », Metacritic (consulté le 28 septembre 2014).
  76. (en) John Linneman, « Digital Foundry vs Mario Kart 8 », sur Eurogamer.net,‎ (consulté le 26 octobre 2014).
  77. (en) « Mario Kart 8 DLC Pack 1 », sur Metacritic (consulté le 26 avril 2015).
  78. (en) « Mario Kart 8 DLC Pack 2 », sur Metacritic (consulté le 26 avril 2015).
  79. (en) David Jenkins, « Mario Kart 8 DLC review – the racing legend of Zelda », sur metro.co.uk,‎ (consulté le 26 avril 2015).
  80. a et b (en) David Jenkins, « Mario Kart 8 DLC Pack 2 review – restart the race », sur metro.co.uk,‎ (consulté le 26 avril 2015).
  81. a et b (en) Tom Phillips, « Mario Kart 8 x Animal Crossing DLC review », sur Eurogamer,‎ (consulté le 26 avril 2015).
  82. (en) Samit Sarkar, « Here are the winners of The Game Awards 2014 », sur Polygon.com,‎ (consulté le 6 décembre 2014).
  83. (en) Thomas Whitehead, « Mario Kart 8 Scoops Best Game Prize at British Academy Children’s Awards », sur Nintendolife.com,‎ (consulté le 12 décembre 2014).
  84. (en) Lucy O'Brien, « Dragon Age: Inquisition Wins Game of the Year at DICE Awards 2015 », sur IGN,‎ (consulté le 3 mai 2015).
  85. (en) « Mario Kart 8 - Wii U Game of the Year », sur GameSpot (consulté le 27 décembre 2014).
  86. (en) « Mario Kart 8: Best Wii U Game », sur IGN (consulté le 27 décembre 2014).
  87. (en) « Eurogamer's Game of the Year 2014 », sur Eurogamer,‎ 1er janvier 2015 (consulté le 18 janvier 2015).
  88. (en) Keith Stuart, « The 25 best video games of 2014 », sur The Guardian,‎ (consulté le 27 décembre 2014).
  89. (en) Ishaan, « Mario Kart 8 Sells 1.2 Million In Opening Weekend », sur Siliconera.com,‎ (consulté le 2 juin 2014).
  90. Laurent pn, « Ventes JP 2014-22 : MK8 fonce à toute allure, mais la Wii U rate son départ turbo », sur P-nintendo.com,‎ (consulté le 4 juin 2014).
  91. (en) Ishaan, « Mario Kart 8 Sells Through 81% Of Shipment In Japan », sur Siliconera.com,‎ (consulté le 19 juillet 2014)
  92. (en) Luke Karmali, « Watch Dogs is the UK's Biggest New Franchise Launch Ever », sur IGN,‎ (consulté le 2 juin 2014).
  93. (en) Justin Haywald, « Mario Kart 8 Was Best-Selling SKU in US for June, Watch Dogs Best-Selling Overall », sur GameSpot,‎ (consulté le 19 juillet 2014).
  94. (en) Luke Karmali, « Nintendo Financials Reveal Mario Kart 8, Wii U Sales Figures », sur IGN,‎ (consulté le 30 juillet 2014).
  95. (en) Thomas Whitehead, « Mario Kart 8 Passes One Million US Sales as Wii U Shows Improved Momentum », sur Nintendolife.com,‎ (consulté le 30 août 2014).
  96. (en) Eddie Makuch, « Mario Kart 8 US Sales Reach 1.7 Million, Amiibo Up to 2.6 Million », sur GameSpot,‎ (consulté le 18 janvier 2015).
  97. (en) Dave Tach, « Nearly half of all Wii U owners also own Mario Kart 8 », sur Polygon.com,‎ (consulté le 3 novembre 2014).
  98. (en) Tom Phillips, « Pokémon, Smash Bros. sales help Nintendo back to profit », sur Eurogamer,‎ (consulté le 6 mars 2015).
  99. « IR Information : Sales Data - Top Selling Software Sales Units - Wii U Software », sur nintendo.co.jp (consulté le 24 juillet 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]