Maison d'arrêt de Vesoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maison d'arrêt de Vesoul
Image illustrative de l'article Maison d'arrêt de Vesoul
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Ville Vesoul
Coordonnées 47° 37′ 29″ nord, 6° 09′ 19″ est

Géolocalisation sur la carte : Vesoul

(Voir situation sur carte : Vesoul)
Maison d'arrêt de Vesoul
Installations
Type Maison d'arrêt
Superficie 4 162 m2
Capacité 57
Fonctionnement
Date d'ouverture 1837

La Maison d'arrêt de Vesoul est une prison située à Vesoul, dans le département de la Haute-Saône en Bourgogne-Franche-Comté. Ouverte en 1837, la maison d'arrêt est située place Beauchamp, derrière le collège Gérôme. Elle a une architecture hispano-mexicaine. L'établissement reçoit les détenus en attente de jugement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la construction de la maison d'arrêt, le lieu de détention de Vesoul était le ancien couvent des Ursulines, notamment sous la Terreur.

Le bâtiment actuel a été construit en 1837 sur les plans de l'architecte Le Beuffe, sur une superficie de 4 162 mètres²[1],[2],[3].

Localisation[modifier | modifier le code]

Elle se situe place Beauchamp. La maison d'arrêt se trouve au pied de la colline de La Motte, dominant le Vieux-Vesoul. L'établissement est à proximité de l'hôtel de préfecture de la Haute-Saône et du palais de justice de Vesoul[1]

Description[modifier | modifier le code]

La maison d'arrêt compte deux sections :

  • un quartier détention hommes majeurs,
  • un quartier semi-liberté hommes.

Parmi les équipements sportifs, on trouve un plateau sportif en bitume, d'une surface de 312 mètres carrés[4] ainsi qu'une salle de musculation de 29 mètres carrés, permettant de pratiquer des activités de forme et de santé[5].

L'établissement dépend du tribunal de grande instance de Vesoul et de la cour d'appel de Besançon[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Maison d'arrêt de Vesoul », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 6 mai 2013).
  2. Louis Suchaux, La Haute-Saône: dictionnaire historique, topographique et statistique des communes du département, Alain Suchaux, , 412 p. (ISBN 1271698773, lire en ligne), p. 355
  3. Guy-Jean Michel et Marc Paygnard, Voir Vesoul, Haute-Saône, Langres, Dominique Guéniot, , 156 p. (ISBN 2-87825-268-3), p. 130
  4. « Plateau sportif », sur le site du ministère des Sports (consulté le 6 mai 2016).
  5. « Salle de musculation », sur le site du ministère des Sports (consulté le 6 mai 2016).
  6. « Juridictions de Vesoul », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 7 mai 2014).