Maison d'arrêt de Vesoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maison d'arrêt de Vesoul
Image illustrative de l’article Maison d'arrêt de Vesoul
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Ville Vesoul
Coordonnées 47° 37′ 29″ nord, 6° 09′ 19″ est
Géolocalisation sur la carte : Vesoul
(Voir situation sur carte : Vesoul)
Maison d'arrêt de Vesoul
Installations
Type Maison d'arrêt
Superficie 4 162 m2
Capacité 57
Fonctionnement
Date d'ouverture 1837

La Maison d'arrêt de Vesoul est une prison située à Vesoul, dans le département de la Haute-Saône en Bourgogne-Franche-Comté. Ouverte en 1837, la maison d'arrêt est située place Beauchamp, derrière le collège Gérôme. Elle a une architecture hispano-mexicaine. L'établissement reçoit les détenus en attente de jugement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la construction de la maison d'arrêt, le lieu de détention de Vesoul était le ancien couvent des Ursulines, notamment sous la Terreur.

Le bâtiment actuel a été construit en 1837 sur les plans de l'architecte Le Beuffe, sur une superficie de 4 162 mètres²[1],[2],[3].

Localisation[modifier | modifier le code]

Elle se situe place Beauchamp. La maison d'arrêt se trouve au pied de la colline de La Motte, dominant le Vieux-Vesoul. L'établissement est à proximité de l'hôtel de préfecture de la Haute-Saône et du palais de justice de Vesoul[1]

Description[modifier | modifier le code]

La maison d'arrêt compte deux sections :

  • un quartier détention hommes majeurs,
  • un quartier semi-liberté hommes.

Parmi les équipements sportifs, on trouve un plateau sportif en bitume, d'une surface de 312 mètres carrés[4] ainsi qu'une salle de musculation de 29 mètres carrés, permettant de pratiquer des activités de forme et de santé[5].

L'établissement dépend du tribunal de grande instance de Vesoul et de la cour d'appel de Besançon[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Maison d'arrêt de Vesoul », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 6 mai 2013).
  2. Louis Suchaux, La Haute-Saône: dictionnaire historique, topographique et statistique des communes du département, Alain Suchaux, , 412 p. (ISBN 1271698773, lire en ligne), p. 355
  3. Guy-Jean Michel et Marc Paygnard, Voir Vesoul, Haute-Saône, Langres, Dominique Guéniot, , 156 p. (ISBN 2-87825-268-3), p. 130
  4. « Plateau sportif », sur le site du ministère des Sports (consulté le 6 mai 2016).
  5. « Salle de musculation », sur le site du ministère des Sports (consulté le 6 mai 2016).
  6. « Juridictions de Vesoul », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 7 mai 2014).