Camp de César (Chariez)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camp de César.
Rempart de l'éperon barré du plateau nommé camp de César à Chariez
Bouquet de rochers dominant le village de Chariez, situé côté ouest du plateau nommé camp de César.

Le Camp de César est un plateau surplombant les communes de Chariez et de Vaivre-et-Montoille, inscrit à l'Inventaire national du patrimoine naturel en 1996[1], situé à Chariez, dans l'agglomération de Vesoul, dans la Haute-Saône.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Le Camp de César est entouré de coteaux abrupts et de falaises, sauf au sud-est où il est rattaché au plateau principal par un isthme de 200 m de large. Son altitude varie de 375 à 386 mètres. Le plateau occupe une superficie de 40 hectares.

Ce site domine la reculée et le village de Chariez au sud-ouest, la vallée du Durgeon au nord-ouest et le village de Vaivre-et-Montoille au nord-est.

Son accès par la route est possible par le sud-est en empruntant le chemin depuis la Croix-aux-curés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le plateau est occupé depuis la préhistoire (paléolithique), comme en témoigne la découverte[2] de pierres taillées datant du magdalénien.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Il n'y a vraisemblablement pas eu d'occupation romaine au Camp de César, comme pourrait le laisser penser son nom. La mention "Camp romain" est portée sur les cartes de Cassini[3] et de l'état major[4].

La situation du plateau, la levée de terre et de pierres protohistorique barrant l'accès et la situation dominante peuvent expliquer cette méprise.

De nombreux lieux portent le nom de "Camp romain" en Haute-Saône[5], dont 3 surplombant Vesoul :

Lieux remarquables[modifier | modifier le code]

Les roches surplombant la grotte au sud-ouest du plateau offrent une vue panoramique sur le village et la vallée de Chariez.

Les falaises bordant le plateau sont équipées pour la pratique de l'escalade.

Une piste d'envol[6] de deltaplane et parapente est située au nord du plateau, avec l’atterrissage dans la plaine au lieu-dit Fontaine-Froide.

Les points de vue et les sentiers sont prisés des promeneurs et permettent d'admirer les vallées environnantes ainsi que la colline de la Motte et le Lac de Vaivre.

Site protégé[modifier | modifier le code]

163 hectares entre 241 et 386 m d'altitude englobant le plateau et les coteaux sont inscrits à l'inventaire national du patrimoine naturel[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b ZNIEFF 430013664 sur le site de l'INPN
  2. Gallia Préhistoire, 1985 Volume 1 , pages 118 et 119 sur le Site Persee.fr
  3. Chariez et environs sur la carte de Cassini - Geoportail.fr
  4. Chariez et environs sur la carte de l'état major - Géoportail.fr
  5. Commission d'étude des Enceintes préhistoriques et Fortifications anhistoriques. 71e rapport - pages 150 et suivantes - Persee.fr
  6. Camp de César sur le site de la Fédaration Française de Vol Libre

Liens externes[modifier | modifier le code]