Chronologie de Vesoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Présentation[1] chronologique, par date, de la ville de Vesoul, dans la Haute-Saône.

Sundial (PSF).svg
Blason Vesoul.svg

Histoire[modifier | modifier le code]

Néolithique[modifier | modifier le code]

Le IXe siècle[modifier | modifier le code]

  • 899 : un document officiel faisant référence à la ville la désigne pour la première fois par le terme de Castrum Vésulium : qui donnera Vesoul

Le Xe siècle[modifier | modifier le code]

  • 988 : un autre document retrouvé désigne toujours la ville sur ce nom avec la remarque de l'important développement du bourg.

Le XIe siècle[modifier | modifier le code]

Le XIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1140 : Élection du premier maire de Vesoul
  • 1162 : Venue de Barberousse à Vesoul pour y juger le litige entre l'abbesse de Baumes-lès-Nonnes et Thierry de Soye
  • 1188 : Le premier prévôt de Vesoul est signalé

Le XIIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1270 : Jacques Mignottin, bourgeois de Vesoul fais don, au Monastère du Marteroy, une pièce de vigne.
  • 1271 : Saint Nicolas, le prieur de l'église, achète au bourgeois Jacques Dillez la moitié des dimes de Villeparois
  • 1273 : Maclet de Traves, bourgeois de Vesoul fais don, au Monastère du Marteroy, de beaucoup de biens mobilier et immobilier.
  • 1282 : Hugues, prévôt de Vesoul, choisit pas testament sa sépulture de l'église du Prieuré du Marteroy, où il avait d'ailleurs fondé une chapelle
  • 1286 : le comte de la ville donne en échange à l'abbé de Luxeuil, 30 bichets de froment à prendre sur les moulins bannaux de Vesoul.

Le XIVe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1311 : Thierry de Vesoul, élit également, comme le prévôt Hugues, sa sépulture en l'église.
  • 1315 : implantation des établissements religieux dans la ville
  • 1333 : chef-lieu du bailliage d’Amont (moitié nord du comté de Bourgogne) et création de la foire de la Sainte-Catherine.
  • 1348 : terrible épidémie dans la ville qui décima la moitié de la population de Vesoul avec la mort de 86 juifs.

Le XVe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1480 : La ville et le château sont anéantis par les Français

Le XVIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1572 : l’hôpital fut transféré dans l’Impasse de la Charité
  • 1576 : on trouve les premières traces de l’établissement du collège primitif dans les anciennes écoles municipales.
  • 1595 : destruction du château par les troupes de Tremblecourt

Le XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1603 : le Collège Gérôme ouvre ses portes en tant que collège des Jésuites.
  • 1613 : Françoise Care entrant fonda le couvent des annonciades célestes et en fut la première mère supérieure.
  • 1615 : installation du Couvent des Ursulines de Vesoul
  • 1619 : sur la rive droite de la rivière a été construit un Hôpital qui, désaffecté, devient en 1938 l’Hôtel de ville de Vesoul.
  • 1636 : Vesoul connut les horreurs de la guerre de Dix-ans jusqu'en 1645. La ville fut couverte de dettes.
  • 1645 : Pour les punir d’avoir ouvert leurs portes aux Lorrains, les Espagnols et les Comtois du connétable de Castille "se mirent à piller et butiner de telles forces que rien ne demeura en la dite ville que les murailles des maisons bien isolées"
  • 1674 : Vesoul est conquise par les troupes de Louis XIV commandées par le duc de Navailles
  • 1678 : Traité de Nimègue, annexion de la Franche-Comté au royaume de France.

Le XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

Le XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Le XXe siècle[modifier | modifier le code]

Le XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Chronologie du quartier du Montmarin[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]