Ancien cimetière de Vesoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ancien cimetière de Vesoul
Vesoul Ancien cimetière 2.jpg
Pays
Départements français
Commune
Superficie
2,31 hectares
Tombes
3000
Mise en service
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Vesoul

(Voir situation sur carte : Vesoul)
Point carte.svg

L'Ancien cimetière de Vesoul est un cimetière aménagé en 1783 situé à Vesoul, dans la Haute-Saône. Le cimetière a une superficie de 23 315 m2 et est desservi par la ligne  2  du réseau Vbus.

Il totalise plus de 3 000 tombes dont certaines renferment des personnalités de réputation locale à nationale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier cimetière de Vesoul de l'époque moderne était localisé à côté de l'église Saint-Georges. Par la suite, il a été transféré entre la rue Saint-Georges et la rue des Cannes (actuelle rue des Halles). En 1770, le cimetière municipal a été déplacé au sud de la rue du Breuil. C'est en 1783 que le cimetière de Vesoul est déplacé à l'emplacement actuel, dans les vignes au canton « du Danvion ». Il est doté d'une superficie de 2 hectares, 31 ares et 15 centiares, soit 23 115 m2[1],[2].

Le carré militaire du cimetière

Plusieurs propositions concernant l'agrandissement du cimetière en doublant son étendue en 1850, par une surface de 2 hectares 31 ares et 15 centiares en prenant une partie des dépendances du collège mais l'archevêque s’y oppose[1].

Sections[modifier | modifier le code]

Le cimetière est entièrement clos de murs et divisé en : 12 parties inégales renfermant 3 070 fosses, un ossuaire, un caveau provisoire et un columbarium[1].

Un carré militaire réaménagé par le Souvenir Français, fleuri et régulièrement entretenu par la ville de Vesoul se trouve dans l'ancien cimetière. Il est composé de plus de 200 tombes de la Première Guerre mondiale, morts pour la France.

Personnalités enterrées[modifier | modifier le code]

De nombreuses personnalités reposent dans le cimetière[3] :

Hommes politiques et maires de Vesoul
  • Harold Fachard (1846-1934), homme politique et avocat. Député de la Haute-Saône entre 1900 et 1902, il a par la suite occupé le poste de maire de Vesoul de 1902 à 1904.
  • Paul Morel (1869-1933), homme politique, député de la Haute-Saône à plusieurs reprises et maire de Vesoul de 1908 à 1933
  • Georges Genoux-Prachée (1794-1846), député de la Haute-Saône de 1831 à 1846. Avocat de formation, il devient par la suite conseiller de préfecture à Vesoul.
Autres personnalités

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Règlements des cimetières de Vesoul », sur http://www.vesoul.fr/ (consulté le 6 mai 2015).
  2. Louis Suchaux, La Haute-Saône: dictionnaire historique, topographique et statistique des communes du département, Alain Suchaux, , 412 p. (ISBN 1271698773, lire en ligne).
  3. « VESOUL (70) : ancien cimetière », sur http://www.landrucimetieres.fr (consulté le 6 mai 2015).
  4. Bertrand Beyern, Guide des tombes d'hommes célèbres, Le Cherche midi, , 385 p. (ISBN 2749121698, lire en ligne), p. 145.