Centre pénitentiaire de Saint-Denis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Centre pénitentiaire de Saint-Denis
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région La Réunion
Ville Domenjod, Saint-Denis
Coordonnées 20° 55′ 10″ sud, 55° 30′ 16″ est

Géolocalisation sur la carte : La Réunion

(Voir situation sur carte : La Réunion)
Centre pénitentiaire de Saint-Denis

Géolocalisation sur la carte : Saint-Denis

(Voir situation sur carte : Saint-Denis)
Centre pénitentiaire de Saint-Denis
Installations
Capacité 554 places
Fonctionnement
Date d'ouverture 2008

Le centre pénitentiaire de Saint-Denis[1] ou de Domenjod est un centre pénitentiaire de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français dans le sud-ouest de l'océan Indien. Elle est située à Domenjod, quartier de la commune de Saint-Denis, le chef-lieu. Le site de Domenjod a été choisi en .

Hubert Moreau, le directeur de la prison en a reçu les clés lors d'une cérémonie officielle en présence de Claude Harcourt, directeur de l'administration pénitentiaire et de Jean-Pierre Weiss, directeur de l'agence publique pour l'immobilier de la justice, le . Une clé symbolique a également été remise au préfet de la Réunion, Pierre-Henry Maccioni[2]. Georges Casagrande en devient le directeur en remplacement de Hubert Moreau le .

La maison d'arrêt comporte 554 places pour des prévenus en attente de jugement et des détenus dont la durée de peine est inférieure à 1 an.

Elle accueille des hommes, des femmes et des mineurs dans des quartiers séparés.

En , la prison accueille le Rwandais Pascal Simbikangwa, suspecté de génocide[3].

Évasion[modifier | modifier le code]

Une triple évasion en hélicoptère (dont Juliano Verbard) a lieu dans la prison le [4]. Elle n'était pas dotée de filets anti-hélicoptères.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]