Sorry to Bother You (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sorry to Bother You
Réalisation Boots Riley
Scénario Boots Riley
Acteurs principaux
Sociétés de production Cinereach
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction, fantastique
Durée 105 minutes
Sortie 2019


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sorry to Bother You (en français : « Désolé de vous déranger ») est une comédie satirique écrite et réalisée par Boots Riley, sortie en 2018. Le film met en vedette Lakeith Stanfield, Armie Hammer, Tessa Thompson, Steven Yeun, Jermaine Fowler, Omari Hardwick et Terry Crews. Il est présenté au festival du film de Sundance 2018.

Le film marque les débuts de Boots Riley en tant que réalisateur.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cassius Green finit par retrouver un travail en tant que télémarketeur, sur un fond de gronde sociale. Il loue avec sa compagne le garage de son oncle, qui est sur le point de se faire expulser.

Mais il doit choisir entre ces deux options : suivre ses nouveaux camarades en grève, ou accepter sa promotion et devenir un traître envers eux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Sorry to Bother You
Score cumulé
SiteNote
Allociné3.7 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Première4.0 étoiles sur 5
Ouest-France4.0 étoiles sur 5

Le film reçoit de bons retours, avec une note moyenne de 3,7 sur Allociné[1].

Libération écrit : « La brillante fable de Boots Riley met en scène l’ascension d’un télé-vendeur de centre d’appel, jeune Noir ambitieux doté d’une voix de Blanc. »[2]

Première parle d'un « grand écart entre les genres cinématographiques »[3].

Production[modifier | modifier le code]

Projet[modifier | modifier le code]

Boots Riley décrit le film comme « une comédie noire absurde avec des aspects de réalisme magique de science-fiction inspirés par le monde du télémarketing ». Le scénario est inspiré par son propre travail dans le télémarketing et la collecte de fonds. Il y évoque également la nécessité de changer de voix pour trouver le succès. Riley termine le scénario en 2012. Ne pouvant le produire dans l'immédiat, il enregistre un album éponyme avec son groupe The Coup, inspiré par la même histoire.

En , il est annoncé que la production allait enfin pouvoir débuter. Lakeith Stanfield, Tessa Thompson et Steven Yeun sont castés. Nina Yang Bongiovi, Forest Whitaker, Jonathan Duffy, Kelly Williams, Charles D. King et George Rush sont alors producteurs du film, respectivement sous les sociétés de production Significant Productions, MACRO et Cinereach. Le même mois, Armie Hammer, Jermaine Fowler, Omari Hardwick et Terry Crews rejoignent également la distribution. Suivront en , Danny Glover, David Cross et Patton Oswalt ainsi que Kate Berlant, Robert Longstreet et Michael Sommers.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage principale débute le à Oakland en Californie, et se termine le . Une rumeur voulait que Steve Buscemi interprète la "voix de blanc" du personnage de Danny Glover, mais Riley affirme que c'est en fait la voix de l'ingénieur du son du film.

Après la première à Sundance, la productrice Megan Ellison accorde à Riley 200 000 dollars pour pourvoir tourner des reshoots ainsi qu'une scène supplémentaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. St., « Foutraque jubilatoire : Sorry to bother you », La Semaine de Nancy no 452, Editions EDI.M3, Nancy, , p. 38, (ISSN 2108-2537)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sorry To Bother You: Les critiques presse » (consulté le )
  2. « «Sorry to Bother You», Marx à suivre », sur Libération.fr, (consulté le )
  3. « Sorry to bother you : Une grande satire sociale [Critique] », sur Premiere.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :