Leia Organa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant Star Wars image illustrant un personnage de fiction
Cet article est une ébauche concernant Star Wars et un personnage de fiction.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Leia Organa
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

Cosplay de la jeune Leia Organa.
Cosplay de la jeune Leia Organa.

Naissance -19
Origine Née sur Polis Massa et a grandi sur Alderaan.
Sexe Féminin
Espèce Humaine
Cheveux Bruns
Yeux Bruns
Activité Générale de la Résistance
Princesse d'Alderaan (anciennement)
Taille 1,50 m
Famille Anakin Skywalker (père)
Padmé Amidala (mère)
Luke Skywalker (frère)
Pooja Naberrie (cousine)
Breha Antilles Organa (mère adoptive)
Bail Organa (père adoptif)
Shmi Skywalker (grand-mère paternelle)
Ben Solo (fils)
Han Solo (Ex-mari)
Affiliation Jedi
Alliance rebelle
Nouvelle République
Résistance
Entourage Obi-Wan Kenobi
Han Solo
Chewbacca
Ennemi de Empire galactique

Créé par George Lucas
Interprété par Carrie Fisher
Aidan Barton
Films Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith
Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir
Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque
Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi
Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force
Première apparition Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir
Éditeurs 20th Century Fox
Site officiel Fiche du personnage

La princesse Leia Organa d'Alderaan., plus simplement appelée Princesse Leia, est un personnage de fiction, femme politique sensible à la Force dans l'univers de Star Wars, née en 19 av. BY au Centre Médical de la République sur Polis Massa. Elle est interprétée par Carrie Fisher, dans la première et la troisième trilogie (trente ans plus tard) de la saga.

Elle est la fille du légendaire Jedi Anakin Skywalker et de la reine Padmé Amidala, sénatrice de Naboo. Elle est également la sœur jumelle du chevalier Jedi Luke Skywalker. Sa mère meurt en leur donnant naissance tandis que son père bascule du côté obscur de la Force sous le nom de Dark Vador. Leia bébé est alors cachée et adoptée par la reine Breha Antilles Organa et son mari, le sénateur et prince consort Bail Organa, souverains de la planète Alderaan.

La nouvelle princesse Leia d'Alderaan est élue à l'âge de 18 ans, en -1 av. BY, Représentante d'Alderaan au Sénat impérial, suivant ainsi la trace de son père adoptif et sans le savoir, celui de sa mère biologique. Tout au moins avant la dissolution du sénat impérial ordonnée par l'empereur Palpatine alias Dark Sidious, qui confie la gouvernance des secteurs galactiques aux gouverneurs impériaux en mandat direct au début de l'épisode IV, sous le gant de fer de l'Étoile noire pour les maintenir dans la peur. Elle est une figure importante de l'Alliance rebelle qui détruit l'Étoile noire. Elle découvre enfin qu'elle est la sœur jumelle de Luke Skywalker et vit une histoire d'amour avec Han Solo. Trente années plus tard, elle est la générale de la Résistance qui lutte contre le Premier Ordre, et la mère de Ben Solo, l'enfant qu'elle a eu avec Han Solo et qui a basculé du côté obscur de la Force sous le nom de Kylo Ren.

Ce personnage apparaît bébé dans l'épisode III lors de l'accouchement qui coûte la vie à Padmé Amidala. Leia et Luke sont joués par le même nourrisson, qui était le fils du monteur, Roger Barton.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous l'Empire[modifier | modifier le code]

Alors qu'elle a déjà perdu sa mère biologique lors de son accouchement, la petite princesse se retrouve orpheline pour la seconde fois à l'âge de dix ans. La jeune fille est élevée par son père adoptif, Bail Organa sénateur d'Alderaan.

Épisodes IV, V et VI[modifier | modifier le code]

Le déguisement de Leia dans l'épisode VI

Leia Organa est un des rares éléments féminins de la trilogie originale avec le leader de la Rébellion Mon Mothma, qui présente le plan de bataille de l’Étoile de la mort, Beru Lars, la tante de Luke et quelques danseuses à la cour de Jabba.

Au début de l'épisode IV, la princesse fuit un vaisseau de guerre avec les plans de l'arme absolue de l'Empire, qu'elle cache dans les circuits intégrés de R2-D2. Elle réussit à envoyer in extremis l'astromécano et le droïde de protocole C-3PO hors du vaisseau avant d'être capturée par Dark Vador. Elle est menacée pour l'obliger à livrer les plans et également le point de rassemblement des rebelles. Transférée sur l’Étoile Noire, elle ne peut qu'assister à la destruction de sa planète d'origine, Alderaan, bien qu'elle fasse semblant d'avouer l'emplacement réel de la base rebelle, qui n'était alors plus occupée. Emprisonnée en section de détention (prisonnière n°2187) et même torturée par un robot utilisant des sérums de vérité, sa résistance aussi bien physique que mentale est héroïque.

Une fois libérée par Luke Skywalker, Han Solo et Chewbacca, elle rejoint la rébellion sur Yavin IV et livre les plans de l’Étoile Noire, entraînant la destruction de celle-ci au cours de la Bataille de Yavin.

Elle prend ensuite sa place dans la rébellion où elle joue un rôle de premier plan dans l'organisation de la base de Hoth, loin de sa charge première de sénatrice.

Elle prend également part à la bataille sur la lune forestière d'Endor, où elle s'allie avec des Ewoks lors de l'attaque de la seconde Étoile Noire et fait partie d'un commando qui doit désactiver en surface le bouclier de protection de la station spatiale. Une histoire d'amour nait entre elle et Han Solo.

Épisode VII[modifier | modifier le code]

Trente ans après la bataille d'Endor, Leia est désormais générale de la Résistance qui surveille les agissements du Premier Ordre du leader suprême Snoke. Elle n'a plus de contact avec Han Solo, depuis que leur fils Ben a basculé du Côté Obscur pour devenir Kylo Ren. Luke Skywalker, qui a formé le jeune Ben, s'en veut terriblement et s'est exilé sur l'île d'une planète océanique reculée depuis des années.

Leia participe à l'élaboration de la mission pour détruire la terrible nouvelle arme du Premier Ordre, la planète Starkiller. Aidé de Chewbacca, Finn et Rey, Han se rend sur la planète. Leia lui a demandé de convaincre leur fils de revenir du bon côté de la Force. Mais le jeune homme, résolu à suivre la voie de Dark Vador, tue son propre père. Même si elle n'est physiquement pas présente, Leia ressent dans la Force le terrible drame qui vient d'arriver.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Personnalité[modifier | modifier le code]

Elle a un fort caractère et ne se laisse pas faire, c'est une femme intelligente et déterminée

Costumes[modifier | modifier le code]

Coiffures[modifier | modifier le code]

La coiffure la plus connue et emblématique de la Princesse Leia est sans doute les deux macarons qu'elle arbore lors de l'épisode IV.

Bikini doré[modifier | modifier le code]

Le bikini doré de la princesse Leia (anglais : Princess Leia's metal bikini) est une tenue portée par l'actrice Carrie Fisher dans Le Retour du Jedi en 1983. Quoique visible dans uniquement deux scènes[1], ce bikini est devenu culte et est régulièrement porté lors des rassemblements de fans[2].

Interprétation[modifier | modifier le code]

Nouveau-né dans Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith, le personnage est incarné par Aidan Barton (fils de Roger Barton, monteur du film)[3]. Le personnage de Leia est interprété par l'actrice américaine Carrie Fisher dans le reste de la saga. Son jeu dans le trio de tête de la saga originale avec Harrison Ford et Mark Hamill suit le registre des blagues incessantes d'adolescents enjoués, contribuant considérablement à détendre l'atmosphère par un humour de confrontation.

Cet aspect est réduit dans la prélogie, mais se retrouve notamment dans le duo Anakin / Obi-Wan et la présence du personnage de Jar Jar Binks (dans l'épisode I, car réduit à un personnage secondaire dans les films suivants).

L'humour incombe au jeu des acteurs eux-mêmes, le réalisateur s'étant peu impliqué sur la direction des acteurs pour l'épisode IV. Certaines répliques étaient d'ailleurs directement inspirées par les acteurs eux-mêmes pour étayer ce genre de dialogue entre leurs personnages dans les coursives du Faucon Millenium. Ainsi, dans l'épisode V, face aux problèmes techniques du Faucon, elle propose à Han : « Vous voulez peut-être que je descende pour pousser ? »

En version française, Carrie Fisher est doublée par Évelyn Séléna dans la trilogie originale puis par Béatrice Delfe pour la troisième trilogie.

Concept et création[modifier | modifier le code]

En mars 1975, constatant que le scénario de ce qui sera le premier épisode de la trilogie originale ne contient quasiment aucune femme, George Lucas envisage un temps de changer le sexe de son héros principal, Luke Skywalker. Cette idée ne tient que deux mois, mais cela exprime l'ambivalence du personnage de Leia, « garçon manqué au sens littéral et pourtant dérivé des princesses traditionnelles »[4]. Elle deviendra donc la sœur jumelle de Luke et en quelque sorte son « reflet inversé » ; en effet, élevée dans une famille d'un sénateur aristocrate, elle est déterminée, débrouillarde et aventureuse, là où son frère, qui a grandi chez ses oncles fermiers, se montre gauche et timide[5].

Réception[modifier | modifier le code]

Univers étendu légendes[modifier | modifier le code]

À la suite du rachat de la société Lucasfilm par The Walt Disney Company, tous les éléments racontés dans les produits dérivés ont été déclarés le 26 avril 2014 comme étant en dehors du canon et ont alors été regroupés sous l’appellation « Star Wars Légendes »[6]. Dans l'Univers étendu légendes, qui n'est pas reconnu officiellement par Lucasfilm et qui n'a plus rien à voir avec le scénario de la troisième trilogie cinématographique, à commencer par l'épisode VII sorti en décembre 2015[7], l'union de Leia et de Han Solo engendre des jumeaux : Jacen et Jaina, dont la garde est confiée à Winter (l'amie d'enfance et « femme de confiance » de la princesse) lorsque leur mère doit faire face à ses multiples responsabilités politiques.

Leia ensuite donne vie à un troisième enfant qu'elle nomme Anakin en hommage à son père.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Phalène de la Valette, « Leia Organa. La pucelle d'Alderaan », Le Point Hors Série. Aux sources de Star Wars. Tome I, novembre 2015, p.  64-71.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Star Wars Episode VI: Return of the Jedi, 20th Century Fox, 2004.
  2. (en) Allie Townsend, « Princess Leia's Gold Bikini in Return of the Jedi », Time,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Sander de Lange, « Star Wars, a Family Affair », sur StarWars.com,‎ (consulté le 14 mai 2016)
  4. Phalène de la Valette, « Leia Organa. La pucelle d'Alderaan », Le Point Hors Série. Aux sources de Star Wars. Tome I, novembre 2015, p. 65.
  5. Laurent Aknin, Star Wars, une saga, un mythe, Vendémiaire, 2015.
  6. (en) « The legendary Star Wars Expanded Universe turns a new page »,‎ (consulté le 26 avril 2014)
  7. (en) « The legendary Star Wars Expanded Universe turns a new page »,‎ (consulté le 26 avril 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]