Amiral Ackbar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gial Ackbar
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

Cosplay de l'amiral Ackbar.
Cosplay de l'amiral Ackbar.

Origine Mon Cala[a 1],[1],[2]
Décès 34 ap. BY
Sexe Masculin[a 1],[1]
Espèce Mon Calamari[a 1],[1]
Yeux Jaune
Activité Commandant de la flotte de l'Alliance rebelle[1]
Arme favorite Pistolet blaster[a 1]
Vaisseau Home One[a 2],[1]
Taille 1,80 m[a 1],[1]
Affiliation République galactique
Alliance rebelle
Nouvelle République
Résistance

Créé par George Lucas
Interprété par Timothy M. Rose
Voix Claude Joseph VI
Patrick Raynal VII-VIII
José Luccioni The Clone Wars
Films Le Retour du Jedi
Le Réveil de la Force
Les Derniers Jedi
Séries The Clone Wars
Première apparition Le Retour du Jedi
Dernière apparition Les Derniers Jedi
Éditeurs Lucasfilm
Site officiel Fiche du personnage

L’amiral Ackbar, de son nom complet Gial Ackbar[3], est un personnage de l'univers de Star Wars. Il apparaît en premier dans Le Retour du Jedi puis devient le support de différents romans dans l'univers étendu de Star Wars, dans des jeux vidéo et des comics.

Univers[modifier | modifier le code]

L'univers de Star Wars se déroule dans une galaxie qui est le théâtre d'affrontements entre les Chevaliers Jedi et les Seigneurs noirs des Sith, personnes sensibles à la Force, un champ énergétique mystérieux leur procurant des pouvoirs psychiques. Les Jedi maîtrisent le Côté lumineux de la Force, pouvoir bénéfique et défensif, pour maintenir la paix dans la galaxie. Les Sith utilisent le Côté obscur, pouvoir nuisible et destructeur, pour leurs usages personnels et pour dominer la galaxie[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

The Clone Wars[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Star Wars: The Clone Wars.

Pendant la Guerre des clones, il occupait le titre de capitaine et fut notamment chargé de la sécurité du prince héritier lorsque les Quarrens, alliés aux Séparatistes, tentèrent de renverser la monarchie Mon Calamari. Il s'illustrait déjà comme un excellent tacticien et un meneur d'hommes.

Le Retour du Jedi[modifier | modifier le code]

Devenu amiral de l'Alliance rebelle, il coordonna et remporta la victoire lors de la bataille d'Endor, grâce à l'aide du général Lando Calrissian.

L'entre-deux trilogies[modifier | modifier le code]

Promu grand amiral, Ackbar mena les flottes de la Nouvelle République face à un Empire fragmenté. Le Mon Calamari enchaîna les succès, jusqu'à la victoire décisive à Jakku un an après la mort de l'empereur. Lorsque l'amiral retourna sur son monde natal, il fut accueilli comme un héros.

Le Réveil de la Force[modifier | modifier le code]

Trente ans après la fin de l'Empire, la menace du Premier Ordre conduisit la Princesse Leia Organa à former la Résistance sans le soutien officiel de la Nouvelle République. Organa, générale de la Résistance, demanda à Ackbar de sortir de sa retraite pour l'aider dans la lutte. Le tacticien participa à la bataille qui permit la destruction de la base Starkiller, planète mobile et super-arme ayant détruit le système Hosnian.

Les Derniers Jedi[modifier | modifier le code]

Il mena à bien l'évacuation de D'Qar en commandant le vaisseau amiral résistant, le Raddus. Lors de la course-poursuite menée par le Premier Ordre contre la flotte de la Résistance, des chasseurs TIE des Forces Spéciales firent feu à l'aide de torpilles et firent exploser la passerelle de commandement du Raddus, où se trouvaient tous les officiers supérieurs et le principal poste de pilotage. Ackbar et tous les officiers présents sauf la générale Leia Organa périssent.

Concept et création[modifier | modifier le code]

Interprétation[modifier | modifier le code]

Dans tous les films où il apparaît, l'amiral Ackbar est interprété par Timothy M. Rose[5]. Dans la version française, il est doublé par Claude Joseph dans Le Retour du Jedi[6], Patrick Raynal dans Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi[7],[8], et José Luccioni dans The Clone Wars[9].

Adaptations[modifier | modifier le code]

En plus des novélisations en bande dessinée, en jeu vidéo, en roman, et en roman jeunesse de Le Retour du Jedi, Le Réveil de la Force, et Les Derniers Jedi, l'amiral Ackbar apparaît dans plusieurs produits dérivés de la saga Star Wars.

Livres et bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

En 2011, le personnage apparaît dans trois épisodes de la série d'animation Star Wars: The Clone Wars.

Il est présent dans quelques épisodes des séries Lego Star Wars Les Chroniques de Yoda et Les Contes des Droïdes.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Ackbar est un personnage jouable dans le jeu de LucasArts Lego Star Wars, ainsi que dans Star Wars Battlefront: Renegade Squadron. Son vaisseau amiral, Home One, est jouable dans Star Wars: Empire at War. En entrant un code de triche, le joueur peut également débloquer l'amiral en tant que personnage jouable dans Star Wars : Le Pouvoir de la Force. En 2015, il apparaît dans le jeu Star Wars: Galaxy of Heroes et Star Wars: Battlefront.

Figurines[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Une réplique de ce personnage, « C'est un piège ! » (en anglais : « It's a trap! »), a été souvent parodiée, notamment sur Internet et par la série animée Robot Chicken dans leur épisode spécial Star Wars (qui fut nommé aux Emmy Awards). Dans un épisode de The Big Bang Theory, Sheldon essaye de faire une imitation d'Ackbar, répétant encore et encore cette réplique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Sources primaires
  1. a, b, c, d et e (en) « Admiral Ackbar », sur StarWars.com (consulté le 8 septembre 2018).
  2. (en) « Mon Calamari Star Cruiser », sur StarWars.com (consulté le 8 septembre 2018).
  • Sources secondaires
  1. a, b, c, d, e et f Beecroft et Hidalgo 2016, p. 9.
  2. Hidalgo 2015, p. 59.
  3. Bray 2015.
  4. Lucasfilm Magazine, vol. hors série no 1 : Le Guide officiel du film La Menace fantôme, Paris, Courleciel,
  5. « Tim Rose », sur IMDb (consulté le 9 septembre 2018)
  6. « Star Wars : Episode VI - Le Retour du Jedi Films », sur AlloDoublage.com, (consulté le 9 septembre 2018)
  7. « Star Wars : Episode VII - Le Réveil de la Force Films », sur AlloDoublage.com, (consulté le 9 septembre 2018)
  8. « Star Wars : Episode VIII - Les Derniers Jedi Films », sur AlloDoublage.com, (consulté le 9 septembre 2018)
  9. « Star Wars : The Clone Wars », sur Planète Jeunesse, (consulté le 9 septembre 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]