Amiral Ackbar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gial Ackbar
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

Origine Mon Cala[a 1],[1],[2]
Décès 34 ap. BY
Sexe Masculin[a 1],[1]
Espèce Mon calamari[a 1],[1]
Yeux Jaune
Taille 1,80 m[a 1],[1]
Activité Commandant de la flotte de l'Alliance rebelle[1]
Arme favorite Pistolet blaster[a 1]
Vaisseau Home One[a 2],[1]
Affiliation République galactique
Alliance rebelle
Nouvelle République
Résistance
Ennemi de Empire galactique
Premier Ordre

Créé par George Lucas
Interprété par Timothy M. Rose
Voix Erik Bauersfeld (VI-VII)
Tom Kane (VIII, Battlefront (2004, 2015 et 2017)
Artt Butler (The Clone Wars)
Films Le Retour du Jedi
Le Réveil de la Force
Les Derniers Jedi
Séries The Clone Wars
Première apparition Le Retour du Jedi (1983)
Dernière apparition Les Derniers Jedi (2017)
Éditeurs Lucasfilm
Site officiel Fiche du personnage

L'amiral de la flotte Gial Ackbar[3] est un personnage de l'univers de Star Wars. Il apparaît en premier dans Le Retour du Jedi puis devient le support de différents romans dans l'univers étendu de Star Wars, dans des jeux vidéo et des comics.

Univers[modifier | modifier le code]

L'univers de Star Wars se déroule dans une galaxie qui est le théâtre d'affrontements entre les chevaliers Jedi et les Seigneurs noirs des Sith, personnes sensibles à la Force, un champ énergétique mystérieux leur procurant des pouvoirs psychiques. Les Jedi maîtrisent le Côté lumineux de la Force, pouvoir bénéfique et défensif, pour maintenir la paix dans la galaxie. Les Sith utilisent le Côté obscur, pouvoir nuisible et destructeur, pour leurs usages personnels et pour dominer la galaxie[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

The Clone Wars[modifier | modifier le code]

Pendant la Guerre des clones, Ackbar occupait le titre de capitaine et fut notamment chargé de la sécurité du prince héritier lorsque les Quarrens, alliés aux Séparatistes, tentèrent de renverser la monarchie Mon Calamari. Il s'illustrait déjà comme un excellent tacticien et un meneur d'hommes.

Le Retour du Jedi[modifier | modifier le code]

Devenu amiral de l'Alliance rebelle, il coordonna et remporta la victoire lors de la bataille d'Endor, grâce à l'aide du général Lando Calrissian.

L'entre-deux trilogies[modifier | modifier le code]

Promu grand amiral, Ackbar mena les flottes de la Nouvelle République face à un Empire fragmenté. Le Mon Calamari enchaîna les succès, jusqu'à la victoire décisive à Jakku un an après la mort de l'empereur. Lorsque l'amiral retourna sur son monde natal, il fut accueilli comme un héros.

Le Réveil de la Force[modifier | modifier le code]

Trente ans après la fin de l'Empire, la menace du Premier Ordre conduisit la Princesse Leia Organa à former la Résistance sans le soutien officiel de la Nouvelle République. Organa, générale de la Résistance, demanda à Ackbar de sortir de sa retraite pour l'aider dans la lutte. Le tacticien participa à la bataille qui permit la destruction de la base Starkiller, planète mobile et super-arme ayant détruit le système Hosnian.

Les Derniers Jedi[modifier | modifier le code]

Il mena à bien l'évacuation de D'Qar en commandant le vaisseau amiral résistant, le Raddus. Lors de la course-poursuite menée par le Premier Ordre contre la flotte de la Résistance, des chasseurs TIE des Forces Spéciales firent feu à l'aide de torpilles et firent exploser la passerelle de commandement du Raddus, où se trouvaient tous les officiers supérieurs et le principal poste de pilotage. Ackbar et tous les officiers présents sauf la générale Leia Organa périssent.

Concept et création[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Interprètes[modifier | modifier le code]

Timothy Rose[modifier | modifier le code]

Timothy Rose, photographié en 2016, porte le costume d'Ackbar dans les trois films Star Wars.

Timothy Rose était un marionnettiste travaillant sur plusieurs projets Muppets pour The Jim Henson Company, lorsque Jim Henson lui demande, ainsi qu'à d'autres personnes de la compagnie, de travailler sur Le Retour du Jedi[5]. Il n'avait pas été recruté pour interpréter l'amiral Ackbar, mais pour construire et pour manier la marionnette Sy Snootles du groupe de musique Max Rebo Band, qui chante au palace du baron du crime alien Jabba le Hutt. À l'arrière de l'atelier dans lequel étaient entreposées plusieurs marionnettes aliens, Rose aperçoit une sculpture d'Ackbar sur un présentoir et demande à Phil Tippett s'il pouvait l'interpréter[5],[6]. Tippett lui dit que c'est un personnage d'arrière-plan[6], et Rose ne savait pas qu'Ackbar jouerait un rôle secondaire majeur dans le film. Il a demande à l'interpréter, car il aimait le regard du personnage[5],[6], et il « pensait qu'il serait dans la troisième rangée d'une nouvelle scène avec la cantina ou quelque chose de la sorte. » [6]. Rose n'a pas eu à auditionner pour le rôle[5].

Rose revient interpréter Ackbar dans Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi. Chaque jour, on lui donnait les pages du scénario correspondantes uniquement à ses scènes ; ce faisant, il savait peu du rôle final qu'Ackbar jouerait dans les films, jusqu'au moment du tournage[7],[8]. Rose se sentait frustré du degré de confidentialité sur le plateau, qui selon lui l'empêchait lui et les autres comédiens d'avoir tout ce dont ils avaient besoin pour faire leur travail aussi bien que possible[9],[10]. De nombreuses scènes d'Ackbar ont été coupées du premier film, ce que Rose a vécu comme une déception « après avoir attendu 30 ans pour reprendre le rôle d'Ackbar »[7],[11]. Après que les scènes d'Ackbar ait été tournées dans Les Derniers Jedi, l'équipe a pris des photos de Rose portant le costume d'Ackbar disant « It's a wrap », faisant référence à la réplique « It's a trap! » (« C'est un piège ! » en français)[7],[8]. Ce moment est montré dans les vidéos des coulisses diffusées à la D23 Expo de 2017[8]. Étant destiné à être une blague, Rose a trouvé ce geste offensif et dit avoir été en larme dans le costume[7],[8],[12].

Erik Bauersfeld[modifier | modifier le code]

Erik Bauersfeld, photographié en 2015, prête sa voix à Ackbar dans Le Retour du Jedi et Le Réveil de la Force.

La voix de l'amiral Ackbar dans Le Retour du Jedi est celle d'Erik Bauersfeld, un comédien travaillant à la radio. Il prête également sa voix à Bib Fortuna dans le film[13],[14],[15] et a auditionné sans succès pour le rôle de Yoda dans L'Empire contre-attaque[16]. Il a été choisi après que l'ingénieur du son Ben Burtt l'ai approché en 1983, pendant que Bauersfeld travaillait sur un drame radiophonique avec l'ingénieur du son de Lucasfilm, Randy Thom, et lui suggère d'auditionner pour le rôle d'Ackbar[13],[14],[15],[17]. La session d'enregistrement a duré une heure et Bauersfeld a trouvé la voix qu'il allait prendre après avoir vu une photo d'Ackbar, sans avoir d'informations sur le personnage[5],[16],[17],[18]. D'après Bauersfeld : I saw the face, and I knew what he must sound like (« J'ai vu son visage, et j'ai su comment il devait parler. »)[16],[17],[18].

Bauersfeld n'a pas été crédité à l'écran pour le rôle d'Ackbar et de Bib Fortuna[16],[17] et son association avec les personnages est resté inconnue pendant de nombreuses années après la sortie du film. Dans une interview en 1999, Timothy Rose dit qu'il ne sait pas qui est la voix d'Ackbar, et pense qu'il est possible que ce soit sa propre voix modulée par un synthétiseur[6]. Éventuellement, les fans ont eu connaissance du travail de Bauersfeld et ce dernier a reçu plusieurs lettres de fans chaque semaine pour le reste de sa vie[16]. Bauersfeld a dit qu'il appréciait la passion des fans et qu'il répondait à chaque demande d'autographe mais qu'il n'était pas particulièrement un connaisseur de Star Wars. Dans une interview en 2011, il dit qu'il n'a pas vu Le Retour du Jedi depuis sa sortie, qu'il n'a pas vu le premier film Star Wars, et qu'il a du mal à imiter la voix d'Ackbar car il ne se souvenait plus à quoi elle ressemblait[16],[18],[19].

Bauersfeld reprend le rôle en 1993 pour le jeu Star Wars: X-Wing[13],[14]. Le réalisateur J.J. Abrams demande que Bauersfeld prête une nouvelle fois sa voix à Ackbar dans le film Le Réveil de la Force[13],[18]. C'est le dernier rôle de Bauersfeld avant sa mort en avril 2016[13].

Autres interprètes[modifier | modifier le code]

Tom Kane, en 2008, prête sa voix à Ackbar dans Les Derniers Jedi et plusieurs œuvres Star Wars.

À la suite de son décès, Bauersfield a été remplacé par Tom Kane dans le film Les Derniers Jedi (2017)[20]. Kane avait interprété Ackbar dans plusieurs œuvres Star Wars, dont les jeux Battlefront de 2004, 2015 et 2017[21],[22], le jeu vidéo Lego Star Wars : Le Réveil de la Force (2016), et l'attraction Disney Star Tours: The Adventures Continue[23]. Artt Butler, qui est un fan d'Ackbar depuis qu'il a vu enfant les films Star Wars, interprète le personnage dans un arc de trois épisodes de la saison 4 de la série The Clone Wars[24]. Dave Filoni, le superviseur de la réalisation de la série, a dit que l'équipe a débattue pour savoir si la version plus jeune d'Ackbar devait avoir la même « voix iconique » que dans le film Le Retour du Jedi ou s'il devait avoir une voix différente. Ils ont finalement choisi de lui donner une voix similaire[25].

Breckin Meyer interprète Ackbar dans la série Robot Chicken: Star Wars, une version sur le thème Star Wars de la série d'animation en volume Robot Chicken diffusée sur Adult Swim dédiée entièrement à des parodies Star Wars. Meyer, qui écrit également pour la série, dit que donner sa voix à Ackbar est « sa meilleure expérience de l'histoire de l’humanité »[26].

Adaptations[modifier | modifier le code]

En plus des novélisations en bande dessinée, en jeu vidéo, en roman, et en roman jeunesse de Le Retour du Jedi, Le Réveil de la Force, et Les Derniers Jedi, l'amiral Ackbar apparaît dans plusieurs produits dérivés de la saga Star Wars.

Livres et bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Dans le tome 3 de Dark Vador le seigneur noir des sith, sorti en 2019, il combat l'empire qui tente d'envahir sa planète natale. Il est alors commandant et mène un assaut à côté de ses troupes contre une base aérienne.

Télévision[modifier | modifier le code]

En 2011, le personnage apparaît dans trois épisodes de la série d'animation Star Wars: The Clone Wars.

Il est présent dans quelques épisodes des séries Lego Star Wars Les Chroniques de Yoda et Les Contes des Droïdes.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Ackbar est un personnage jouable dans le jeu de LucasArts Lego Star Wars, ainsi que dans Star Wars Battlefront: Renegade Squadron. Son vaisseau amiral, Home One, est jouable dans Star Wars: Empire at War. En entrant un code de triche, le joueur peut également débloquer l'amiral en tant que personnage jouable dans Star Wars : Le Pouvoir de la Force. En 2015, il apparaît dans le jeu Star Wars: Galaxy of Heroes et Star Wars: Battlefront.

Figurines[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Une réplique de ce personnage, « C'est un piège ! » (en anglais : « It's a trap! »), a été souvent parodiée, notamment sur Internet et par la série animée Robot Chicken dans leur épisode spécial Star Wars (qui fut nommé aux Emmy Awards), devenant un mème Internet. Dans un épisode de The Big Bang Theory, Sheldon essaye d'imiter d'Ackbar, répétant encore et encore cette réplique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Sources primaires
  1. a b c d et e (en) « Admiral Ackbar », sur StarWars.com (consulté le ).
  2. (en) « Mon Calamari Star Cruiser », sur StarWars.com (consulté le ).
  • Sources secondaires
  1. a b c d e et f Beecroft et Hidalgo 2016, p. 9.
  2. Hidalgo 2015, p. 59.
  3. Bray et al. 2015.
  4. Lucasfilm Magazine, vol. hors série no 1 : Le Guide officiel du film La Menace fantôme, Paris, Courleciel,
  5. a b c d et e Mike McGranaghan, « Star Wars: 15 Things You Didn't Know About Admiral Ackbar » [archive du ], sur Screen Rant, (consulté le )
  6. a b c d et e Tim Rose: Looking for Mr. Ackbar (1999)sur Star Wars Insider
  7. a b c et d Corey Chichizola, « Admiral Ackbar Actor Calls His Death In Star Wars: The Last Jedi A Huge Disappointment » [archive du ], Cinema Blend, (consulté le )
  8. a b c et d Chris Agar, « Admiral Ackbar Actor Tim Rose Was Disappointed By Character's Death » [archive du ], sur Screen Rant, (consulté le )
  9. B. Alan Orange, « Star Wars 7 Has Admiral Ackbar Actor Very Frustrated », MovieWeb,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  10. Christopher Hooton, « It's a trap! Admiral Ackbar is in Star Wars: The Force Awakens, original actor confirms », The Independent,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  11. Gregory Wakeman, « Admiral Ackbar actor calls his 'Star Wars: The Last Jedi' death a 'joke' », Yahoo! Finance,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  12. Caleb Reading, « The Actor Who Played Admiral Ackbar Isn't Happy About 'Star Wars: The Last Jedi' », Hitfix,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  13. a b c d et e Shubhang Saurav, « Erik Bauersfeld, the voice of Admiral Ackbar in 'Star Wars' movies, dies at 93 », International Business Times,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  14. a b et c Erik Hayden, « Erik Bauersfeld, Admiral Ackbar Voice Actor in 'Star Wars' Films, Dies at 93 », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  15. a et b Geoff Herbert, « Erik Bauersfeld dead: 'Star Wars' actor recruited by CNY native was 93 », The Post-Standard,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  16. a b c d e et f Peter Hartlaub, « Admiral Ackbar speaks: Erik Bauersfeld a force in 'Star Wars' cosmos », San Francisco Chronicle,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  17. a b c et d Adam Withnall, « Admiral Ackbar voice actor Erik Bauersfeld dies aged 93 », The Independent,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  18. a b c et d « Voice of Star Wars' Admiral Ackbar, Erik Bauersfeld, dies at 93 », Irish Independent,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  19. Camila Domonoske, « 'Star Wars' Voice Actor Who, As Admiral Ackbar, Warned 'It's A Trap!' Dies At 93 », NPR,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  20. Christopher Fiduccia, « Admiral Ackbar Voice Actor Unhappy With The Last Jedi & Holdo » [archive du ], sur Screen Rant, (consulté le )
  21. Anthony Chapman, « Battlefront leak: Legendary Star Wars character making his way to PS4 and Xbox One? », Daily Express,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  22. Jade Nicolette Esmeralda, « Star Wars Battlefront 2: Every Update You Need To Know » [archive du ], sur Screen Rant, (consulté le )
  23. « Tom Kane » [archive du ], Behind the Voice Actors, (consulté le )
  24. Brian Truitt, « Admiral Ackbar stars in animated 'Star Wars' », USA Today, McLean, Virginia, Gannett Company,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  25. Wilkins 2011, p. 27
  26. Eric Goldman, « Exclusive: Breckin Meyer Talks Robot Chicken » [archive du ], sur IGN, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Pablo Hidalgo (trad. de l'anglais), Star Wars : Le Réveil de la Force : L'encyclopédie illustrée, Vanves, Hachette Jeunesse, , 80 p. (ISBN 978-2-01-260024-9). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Adam Bray, Kerrie Dougherty, Cole Horton et Michael Kogge (trad. de l'anglais), « Star Wars » : tout ce que vous devez savoir !, Vanves, Hachette Pratique, , 240 p. (ISBN 978-2-01-146121-6). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Simon Beecroft et Pablo Hidalgo (trad. de l'anglais), Star Wars : L'Encyclopédie des personnages : Tous les personnages de la saga, Vanves, Hachette Jeunesse, , 221 p. (ISBN 978-2-01-949657-9). Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]