Novoaltaïsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Novoaltaïsk
Новоалтайск
Blason de Novoaltaïsk
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Sibérien
Sujet fédéral Flag of Altai Krai.svg Kraï de l'Altaï
Maire Vladimir Ivanov
Code OKATO 01 413
Indicatif (+7) (38532)
Démographie
Population 70 985 hab. (2014)
Densité 983 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 25′ 30″ nord, 83° 56′ 23″ est
Altitude Min. 135 m
Max. 150 m
Superficie 7 220 ha = 72,2 km2
Fuseau horaire UTC+07:00 (KRAT)
Heure de Krasnoïarsk
Divers
Fondation XVIIIe siècle
Statut Ville depuis 1942
Ancien(s) nom(s) Tchesnokovka (jusqu'en 1962)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kraï de l'Altaï

Voir sur la carte administrative du Kraï de l'Altaï
City locator 14.svg
Novoaltaïsk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Novoaltaïsk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Novoaltaïsk
Liens
Site web www.novoaltaysk.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Novoaltaïsk (en russe : Новоалтайск) est une ville du kraï de l'Altaï, en Russie. Elle est située au sud-ouest de la Sibérie. Sa population s'élevait à 70 357 habitants en 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Novoaltaïsk est une ville satellite de la capitale régionale Barnaoul, située à 12 km à l'ouest de celle-ci sur la rive droite de l'Ob et de son affluent la Tchesnokovka. Sur le plan administratif, la ville est rattachée directement au kraï de l'Altaï et est en même temps le centre administratif du raïon Pervomaïski.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis le milieu du XVIIIe siècle, un village du nom de Tchesnokovka (en russe : Чесноковка) existait à l'emplacement de la ville actuelle. La construction de la ligne de chemin de fer de l'Altaï Novossibirsk – Barnaoul – Semipalatinsk, qui fut inaugurée en 1915 et qui devint par la suite la ligne Turkestan – Sibérie (Turksib) accéléra son développement. En 1934, une entreprise de travail du bois y fut installée. Tchesnokovka accéda au statut de commune urbaine en 1936. Après l'attaque de l'Allemagne nazie contre l'Union soviétique, l'usine de wagons « Pravda » de Dniprodzerjynsk, en Ukraine, fut évacuée à Novoaltaïsk en [1]. L'année suivante Tchesnokovka acquit le statut de ville. Elle fut rebaptisée Novoaltaïsk (« nouvelle ville de l'Altaï ») en 1962.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1939* 1959* 1970* 1979* 1989*
9 299 33 953 49 498 50 034 53 642
2002* 2010* 2012 2013 2014
60 015 70 437 70 317 70 357 70 985

Économie[modifier | modifier le code]

À côté de l'établissement Altaïvagon, qui construit des wagons de marchandises, il existe également d'autres entreprises liées au chemin de fer et au bâtiment (préfabriqués de béton, construction routière...) et une industrie du bois. Il y également des entreprises du secteur agroalimentaire car la ville est au centre d'une région de culture.

Novoaltaïsk est un nœud ferroviaire important qui met en correspondance la ligne NovossibirskBarnaoulSemeï avec le chemin de fer sud-sibérien qui va de Pavlodar au bassin du Kouznetsk en passant par Barnaoul. Un peu plus loin au nord, le chemin de fer de Sibérie centrale qui relie Omsk à Karassouk et Kamen-na-Obi, est interconnecté avec ces lignes. Les chemins de fer russes exploitent une importante gare de triage à Novoaltaïsk.

La route fédérale M52, qui va de Novossibirsk à la frontière avec la Mongolie, passe par la ville. À cet endroit se débranche l'A349 qui va jusqu'à la frontière avec le Kazakhstan en passant par Barnaoul.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :