Blaireau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blaireau (homonymie).
Blaireau
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Blaireau » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après

Le blaireau européen.

Taxons concernés

Dans la famille des Mustelidae, les genres :

Dans la famille des Mephitidae, le genre :

Blaireau est un terme du vocabulaire courant qui désigne plusieurs espèces de mammifères appartenant à la famille des Mustelidae. Ce nom ne correspond pas à un niveau précis de la classification scientifique des espèces. Autrement dit, il s'agit d'un nom vernaculaire dont le sens est ambigu en biologie car il désigne une dizaine d'espèces distinctes parmi les Melinae (blaireaux eurasiatiques), les Mellivora (ratel) et Taxidea (Blaireau d'Amérique). Le plus souvent toutefois, en parlant de « blaireau » les francophones font référence au Blaireau européen (Meles meles).

Caractéristiques communes[modifier | modifier le code]

Les animaux désignés sous le nom de blaireau sont des mammifères carnivores de taille moyenne, au corps massif, à pattes courtes et museau allongé. La fourrure épaisse et rude est bicolore, noir ou gris-brun, avec le plus souvent des larges bandes blanches partant de la tête et se prolongeant plus au moins loin sur le cou ou le dos, selon les espèces[1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Confusions[modifier | modifier le code]

Ces mustélidés peuvent être confondus avec d'autres carnivores de taille moyenne et dont la face présente également un maque facial sombre. Toutefois, même vu de loin, le Raton laveur commun (Procyon lotor) est d'aspect plus rond avec une fourrure plus soyeuse et le Chien viverrin (Nyctereutes procyonoides)[2] est proportionnellement plus haut sur pattes.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Physiologie, comportement et écologie[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques générales des blaireaux sont celles des mustélidés, avec des nuances pour chaque espèce : voir les articles détaillés pour plus d'informations sur leur description ou leur mode de vie.

Noms français et noms scientifiques correspondants[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique de noms vulgaires ou de noms vernaculaires attestés[3] en français.
Note : certaines espèces ont plusieurs noms et figurent donc plusieurs fois dans cette liste. Les classifications évoluant encore, certains noms scientifiques ont peut-être un autre synonyme valide. En gras, l'espèce la plus connue des francophones.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Nom en français d'après le Grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française.
  2. François Léger et Sandrine Ruette, « Le Chien viverrin en France », Faune sauvage, ONCFS, no 269,‎ , p. 4-13 (lire en ligne [PDF]).
  3. Attention aux appellations et traductions fantaisistes circulant sur l'Internet
  4. a, b et c Nom en français d'après Dictionary of Common (Vernacular) Names sur Nomen. [lire en ligne]
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Meyer C., ed. sc., 2015, Dictionnaire des Sciences Animales. [lire en ligne]. Montpellier, France, Cirad. [12/05/2015].
  6. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p et q (en) Murray Wrobel, Elsevier's Dictionary of Mammals : in Latin, English, German, French and Italian, Amsterdam, Elsevier,‎ , 857 p. (ISBN 978-0-444-51877-4, lire en ligne)
  7. a, b, c, d et e Blaireau dans l'encyclopédie Larousse en ligne
  8. a et b Nom en français d’après Termium plus, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada
  9. a et b Nom en français d'après l'UICN sur le site de la liste rouge de l'UICN
  10. Nom en français d'après l'Inventaire National du Patrimoine Naturel, sur le site Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)