Khaganat turc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khaganat turc
(otk) 𐱅𐰇𐰼𐰜 (Türk xanlïqï)
Göktürk Kağanlığı otk
Drapeau
Description de cette image, également commentée ci-après
Khaganat göktürk de 551 à 572
Informations générales
Statut khaganat (Empire)
Capitale Ordu-Baliq
Langue Anciennes langues turques
Religion Tengrisme
Khagan (1er empire)
551 — 552 Bumin Khagan
553 — 576 İstemi Yabghu (en)
Khagan (2e empire)
682 — 694 Ilterish khaghan
691 — 716 Kapaghan Khaghan
716 — 734 Bilge Khagan
742 — 744 Özmiş Khagan (en)

Entités précédentes :

Le Khaganat turc (552 à 744, vieux-turc : 𐱅𐰇𐰼𐰜, translittération : Türk xanlïqï ; chinois simplifié : 突厥汗国 ; pinyin : tūjué hánguó), également appelé khanat Göktürk est un empire (khaganat) établit par le clan Ashina des Göktürks en Asie centrale, au Moyen Âge. Sous la gouvernance de Bumin Khagan (mort en 552) et ses fils, les Ashina succédèrent au Khaganat Ruanran comme puissance principale du plateau mongol et établirent un empire plus puissant, qui s'étendit rapidement pour diriger de larges territoires d'Asie centrale. Ce khaganat interagit de façon importante avec différentes dynasties du Nord de la Chine et durant de longues périodes, exerça un contrôle sur les lucratifs échanges de la route de la soie.

Ville de Kyzyl en gögturk

La première dynastie s'effondre en 581, initiant ainsi une série de conflits politiques et de guerres civiles qui fragmentent le khanat en deux factions, le Khaganat turc oriental (en) et le Khaganat turc occidental (en), qui furent finalement assujetties à la Dynastie Tang. Un siècle plus tard, un second khaganat turc, renouvelé émerge en 682, il dura jusqu'à 744, lorsqu'il fut déchu par les Ouïghours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :