Tom La Ruffa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas La Ruffa
Description de l'image Sylvester Lefort.jpg.
Données générales
Nom complet Thomas La Ruffa
Nom de ring Tom La Ruffa
L'Olympie
Eagle Mask
French Stallion
Sylvester Lefort
Nationalité Drapeau de la France France
Né(e) le (31 ans)[1],
Nice, Alpes-Maritimes
Taille 5 11 (1,8 m)[2]
Poids 93 kg (205 lb)[2]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Wrestling Stars
World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Lance Storm
WWE Performance Center
Carrière pro. 2006 – aujourd'hui

Thomas La Ruffa[1] est un catcheur français né le 4 mai 1984 à Nice, en France. Il est connu pour son travail à la World Wrestling Entertainment sous le nom de Sylvester Lefort.

Carrière[modifier | modifier le code]

Circuits indépendants (2006-2012)[modifier | modifier le code]

Fils de boxeur[1], Tom La Ruffa part en 2006 s’entraîner auprès de Lance Storm à Calgary[3]. Il fait ses débuts à la Power Zone Wrestling, une fédération de la province de l'Alberta, le 19 novembre 2006 où il perd face à T-Bone[4].

Il retourne ensuite en France où il lutte principalement pour la International Catch Wrestling Alliance (ICWA), une fédération installée dans le nord de la France, et prend le nom d'Eagle Mask qu'il abandonne par la suite pour devenir The French Stallion[5].

Le 9 novembre 2008 il remporte son premier titre en devenant champion des super-moyens de la All Star Wrestling, une fédération anglaise qui faisait un show à Évreux, après sa victoire face à Metal Master[6]. Il perd ce titre le 22 mars 2009 face à Mikey Whiplash[7].

En 2011, il participe à la première saison de World Of Hurt, un show canadien de téléréalité sur le catch, diffusé sur The Cave[8],[9]. Le 11 novembre de la même année, il apparaît à la WWE à SmackDown, où il affronte le Big Show avec deux autres catcheurs Andy Baker et Zak Zodiac, dans un match handicap[10],[11].

World Wrestling Entertainment (2012-…)[modifier | modifier le code]

NXT Wrestling (2012-...)[modifier | modifier le code]

En août 2012, Sylvester Lefort annonce qu'il signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment[12].

Le le 29 mai 2013 au cours de NXT, il devient le manager de Scott Dawson et Garrett Dylan et se présente comme un millionnaire de la côte d'Azur[13]. Le 19 juin, il demande à ce que ses clients deviennent les challengers pour le championnat par équipes de la NXT[14]. Dusty Rhodes, le manager général de NXT, accepte cependant de leur donner un match pour désigner les challengers face à Corey Graves et Kassius Ohno la semaine suivante que Dawson et Dylan perdent[14],[15]. Cette défaite marque aussi la fin de l'équipe, la WWE décidant de mettre fin au contrat de Dylan début août[16].

Le 28 août à NXT, Alexander Rusev devient son nouveau client en aidant Scott Dawson a battre Enzo Amore. Le 31 octobre, il fait équipe avec Alexander Rusev et battent Colin Cassady et Enzo Amore[17]. Le 21 novembre, la WWE indique que Sylvester Lefort est blessé au genou et sera absent pendant plusieurs semaines.

Lors de NXT du 1er janvier 2014, il apparait en backstage, il dit qu'il recherche un nouveau client pour qu'il soit son protégé qui se fera beaucoup d'argent. Lors de NXT du 5 février 2014, il perd face à Mason Ryan. Lors de NXT du 10 avril 2014, il perd face à Mojo Rawley.

En mai 2014, il forme avec le français Marcus Louis, l'équipe appelé The Legionnaires.

Lors du show NXT Takeover 2, il perd son match hair vs hair, mais réussi à échapper à la tonte de ses cheveux. Le 16 octobre 2014 lors de NXT Marcus Louis se retourne contre lui lors d'un match face à Colin Cassady et Enzo Amore.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Équipes et clans
  • Thèmes musicaux
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
France Rules, France Règles CFO$ 2014-... NXT

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • All Star Promotion
    • 1 fois champion du monde des poids super-moyens[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Tom La Ruffa, catcheur niçois », sur Nice-Matin,‎ (consulté le 31 juillet 2012)
  2. a et b (en) « Profil de Sylvester Lefort », sur Online World of Wrestling (consulté le 6 février 2016).
  3. (en) « Photos Of New WWE French Signing; Tom La Ruffa », sur PWMania,‎ (consulté le 6 février 2016).
  4. (en) « PZW 19.11.2006 », sur Cagematch (consulté le 26 juillet 2014)
  5. « Liste des matchs de Tom La Ruffa », sur Cagematch (consulté le 26 juillet 2014)
  6. a et b (en) « Historique du championnat des champions super mi-moyens de la All Star Wrestling », sur Wrestling Titles (consulté le 26 juillet 2014)
  7. (en) « ASW 22.03.2009 », sur Cagematch (consulté le 26 juillet 2014)
  8. « Le Français Tom La Ruffa à la WWE », sur catch-arena.com,‎ (consulté le 9 août 2012)
  9. (en)« This week on World of Hurt: enter The Stallion », sur wohtv.com,‎ (consulté le 9 août 2012)
  10. (en) « WWE Friday Night SmackDown #638 », sur Cagematch (consulté le 6 février 2016).
  11. (en) Greg Parks, « PARKS' WWE SMACKDOWN REPORT 11/11: Ongoing "virtual time" coverage of the show, including Randy Orton vs. Wade Barrett », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 6 février 2016).
  12. (en) Richard Gray, « WWE Signs Tom La Ruffa To A Developmental Contract », sur Wrestling News World,‎ (consulté le 26 juillet 2014)
  13. (en) Sean Rueter, « WWE NXT results and reactions from May 29: Use 'em, then lose 'em », sur Cageside Seats,‎ (consulté le 6 février 2016).
  14. a et b (en) Justin James, « JAMES'S WWE NXT RESULTS 6/19: Wyatts vs. Ohno & Graves & Neville six-man tag, Summer Rae wins tourney match, El Generico, Xavier Woods, more », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 6 février 2016).
  15. (en) Justin James, « JAMES'S WWE NXT REPORT 6/26 - Week 52: Ohno & Graves, Big E. squash, Women's tourney continues, Overall Reax », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 6 février 2016).
  16. (en) Marc Middleton, « Backstage News On WWE Releasing NXT Talent, Update On Tyson Kidd's Return, Tryouts », sur Wrestling Inc.,‎ (consulté le 6 février 2016).
  17. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées SylvLefort.