Hubert de Lapparent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hubert de Lapparent
Description de cette image, également commentée ci-après
Hubert de Lapparent au Vésinet en 2010.
Nom de naissance Marie Hubert Cochon de Lapparent
Naissance
Strasbourg, Bas-Rhin, France
Nationalité Flag of France.svg Française
Décès (à 102 ans)
Paris 16e, France
Profession Acteur

Hubert Cochon de Lapparent plus connu sous le nom de Hubert de Lapparent, né le à Strasbourg[1] et mort le à Paris[2], est un acteur et centenaire français, principalement comédien de petits rôles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines familiales[modifier | modifier le code]

Hubert Cochon de Lapparent est le fils de Jacques Cochon de Lapparent, géologue, professeur à la Sorbonne, pétrographe et minéralogiste et de Marcelle Sainte-Claire Deville.

Du côté paternel, outre son père Jacques, il descend notamment du géologue de renom Albert Cochon de Lapparent. Il appartient à la branche cadette de la famille Cochon, originaire de La Rochelle, qui a été titrée comte sous le Premier Empire.

Du côté maternel, il descend de nombreux savants tels que Henri, Émile et Charles Sainte-Claire Deville. La famille Sainte-Claire Deville est originaire de Bergerac en Périgord.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né à Strasbourg au sein d'une fratrie de dix enfants, il commence sa carrière théâtrale au conservatoire de cette même ville durant l'entre deux guerres. En 1940, il participe à la Résistance en rejoignant l'armée secrète à Albi. Durant la Libération, il rejoint la 1re Armée.

Après guerre, il est présenté au cinéaste Henri-Georges Clouzot, qui lui octroie un petit rôle dans Manon en 1948, et obtient son premier vrai rôle au cinéma dans Gervaise en 1955.

Il jouera au théâtre dans une cinquantaine de pièces et on le retrouvera à la télévision et dans de grands films du cinéma français, dont La Traversée de Paris (1956), L'Eau vive (1958), Paris brûle-t-il ? (1966), L'Armée des ombres ou encore Fantômas contre Scotland Yard (1967). Il fit aussi de nombreuses interventions à la radio.

Il prend sa retraite à la fin des années 1980 et pratique la sculpture jusqu'à ce qu'il perde la vue.

Il devient centenaire au .

Jusqu'à sa mort survenue le à Paris, alors âgé de 102 ans, Hubert de Lapparent est le doyen des acteurs français[3]. Ses obsèques se tiennent au cimetière de Saucats (Gironde)[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview de Hubert de Lapparent en janvier 2014
  2. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  3. « Hubert de Lapparent, doyen des acteurs français, est mort à 102 ans », Le Point,‎ (lire en ligne)
  4. « Deuils: Hubert de LAPPARENT », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  5. Youtube, audio du disque.

Liens externes[modifier | modifier le code]