Théâtre Récamier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Récamier.
L'ancien théâtre dans la rue Récamier.

Le théâtre Récamier est une ancienne salle de théâtre parisienne située 3, rue Récamier dans le 7e arrondissement, inaugurée en 1908 et fermée en 1978.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine, c'est une salle de spectacle construite par Charles Blondel pour la Ligue de l'enseignement sur l'emplacement de la chapelle du couvent de l'Abbaye-aux-Bois[1].

D'octobre 1959 à mai 1961, le théâtre Récamier est la seconde salle du TNP dirigé par Jean Vilar et installé au palais de Chaillot.

En décembre 1965, Louis Aragon y organise la soirée « Six poètes et une musique de maintenant » [2], pour présenter de jeunes poètes (Jacques Garelli, Pierre Lartigue, Jacques Roubaud, André Liberati, Maurice Régnaut et Bernard Vargaftig).

Après mai 1968, la salle héberge la compagnie Renaud-Barrault expulsée de l'Odéon. La troupe occupera la salle jusqu'en 1975 où Antoine Bourseiller en reprendra la direction jusqu'à sa fermeture en 1978.

Salle de répétition de la Comédie-Française jusqu'en 2008, elle fait actuellement l'objet d'un projet de rénovation en raison de sa vétusté.

En 2013, Roman Polanski s'inspire des décors du théâtre pour tourner La Vénus à la fourrure[3].

Répertoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les derniers vestiges de l'abbaye sont détruits vers 1905 et laissent la place à la rue Récamier et au square Roger-Stéphane.
  2. Carré d'Art, Jean-Pierre Thiollet, Anagramme éditions, 2008, p.77, https://books.google.fr/books?hl=fr&id=zEdKAQAAIAAJ&focus=searchwithinvolume&q=théâtre+Récamier.
  3. http://parisfaitsoncinema.com/la-facade-du-theatre-hebertot-dans-la-venus-la-fourrure/

Liens externes[modifier | modifier le code]