Tueur sans gages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une pièce de théâtre
Cet article est une ébauche concernant une pièce de théâtre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Tueur sans gages est une pièce de théâtre en trois actes d'Eugène Ionesco publiée en 1958 et créée en allemand à Darmstadt le , sous le titre Mörder ohne Bezahlung puis en français le au théâtre Récamier.

La nouvelle homonyme est publiée dans le recueil La Photo du colonel en 1962.

Argument[modifier | modifier le code]

Tueur sans gages commence comme un conte de fées, se poursuit comme un drame policier et se termine sur une tragédie.

Le conte de fées, c'est la découverte par Bérenger de la « cité radieuse », merveilleux quartier de sa ville construit pour le confort de ses résidents, où il retrouve un instant le soleil de son enfance ; le drame policier, c'est la présence dans cette cité d'un assassin qui tue chaque jour plusieurs habitants et que Bérenger, qui compte sur l'aide de la police, veut faire arrêter ; la tragédie, c'est la poursuite de plus en plus solitaire de Bérenger, que tous abandonnent, et qui finit par se trouver devant le monstrueux tueur borgne qui lève sur lui son couteau.

Distribution de la création[modifier | modifier le code]

Mise en scène : José Quaglio
Scénographie : Jacques Noël
Costumes : Jacques Noël et Rita Bayance

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]