Habsheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Habsheim
Habsheim
La mairie.
Blason de Habsheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Haut-Rhin
Arrondissement Mulhouse
Intercommunalité Mulhouse Alsace Agglomération
Maire
Mandat
Gilbert Fuchs
2020-2026
Code postal 68440
Code commune 68118
Démographie
Population
municipale
4 947 hab. (2018 en augmentation de 1,35 % par rapport à 2013)
Densité 317 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 43′ 49″ nord, 7° 25′ 11″ est
Altitude Min. 236 m
Max. 318 m
Superficie 15,63 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Mulhouse
(banlieue)
Aire d'attraction Mulhouse
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Rixheim
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Habsheim
Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin
Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Habsheim
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Habsheim
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Habsheim
Liens
Site web mairie-habsheim.fr

Habsheim [(ʔ)apsaɪm] est une commune de la banlieue de Mulhouse[1] située dans la circonscription administrative du Haut-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace et est membre de Mulhouse Alsace Agglomération.

Ses habitants sont appelés les Habsheimois et Habsheimoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

La Gare de Habsheim est située au point kilométrique PK 115 de la ligne de Strasbourg-Ville à Saint-Louis.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune de Habsheim est accolée à celles de Rixheim, d'Eschentzwiller, de Zimmersheim et à proximité de Riedisheim et de Mulhouse intra-muros.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal repose sur le bassin houiller stéphanien sous-vosgien[2].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Habsheim est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5]. Elle appartient à l'unité urbaine de Mulhouse, une agglomération intra-départementale regroupant 20 communes[6] et 246 692 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[7],[8].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Mulhouse dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 132 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[9],[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est sur l'aérodrome de la commune, lors d'un meeting aérien, qu'eut lieu le , l'accident d'un Airbus A320 d'Air France au cours d'un vol de démonstration. L'accident fit 3 morts et de nombreux blessés.

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine du mot « Habsheim » vient du surnom d'un chef franc : « Habuchino », signifiant le Petit Autour (heim = habitat, lieu de résidence du Petit Autour). Ce nom de « Habuhinesheim » figure dans un document de 757 attestant de sa donation par le chef franc Podal à l'abbaye de Saint-Gall en Suisse. Nous retrouvons l’autour sur les armoiries anciennes et contemporaines.
Une légende alsacienne du bas Moyen Âge indique « qui vit à Habsheim chance aura »[11].

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Habsheim

Les armes de Habsheim se blasonnent ainsi :
« D'azur à l'autour d'argent, la tête contournée, perché sur un sautoir alésé d'or et accompagné en chef des deux lettres capitales H et B de même. »[12]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Alphonse Rastetter    
Joseph Dentz    
Lucien Geng    
Jean Seiller[13]    
Gérard Lamy[14] NC-UDI  
En cours
(au 31 mai 2020)
Gilbert Fuchs [15]
Réélu pour le mandat 2020-2026
UDI Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[17].

En 2018, la commune comptait 4 947 habitants[Note 3], en augmentation de 1,35 % par rapport à 2013 (Haut-Rhin : +0,82 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2691 5221 4511 4931 5461 6371 6901 7061 712
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
1 9702 0442 0731 9711 8541 8781 8251 7491 896
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 9662 0232 0241 7961 9032 0912 0812 0152 003
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
2 1242 2072 5603 6443 7994 3134 6854 8654 758
2018 - - - - - - - -
4 947--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique
L'église Saint-Martin.
Chapelle Notre-Dame des Champs.

Enseignement[modifier | modifier le code]

La ville de Habsheim a un collège public d'enseignement secondaire, le collège Henri Ulrich, ainsi que deux écoles primaires et deux écoles maternelles.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Fontaines : celle de la place de la Mairie fut construite en 2002, celle de la place du Marché en 2007-2008 ;
  • Habsheim abrite une petite église récemment rénovée, un petit cimetière en rénovation et une chapelle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Ernst Udet, pilote de chasse, no 2 des as allemands de la Première Guerre mondiale, était basé à l'aérodrome de Habsheim de 1916 à mi- avec la Feldfliegerabteilung 68 (FFA 68) renommée « Jasta 15 » en 1917.
  • Pierre Georges, dit le colonel Fabien, est mort le à Habsheim.
  • William E. Boeing, le célèbre constructeur américain, a appris à piloter des avions sur le terrain de Mulhouse-Habsheim, et le tout premier avion qu'il a créé à Seattle serait une copie parfaite d'un Aviatik mulhousien (société implanté à l'époque sur l'aérodrome)...

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Communes constituant l'agglomération mulhousienne (Mulhouse + Banlieue) sur le site de l'INSEE
  2. Édouard Thirria, Manuel à l'usage de l'habitant du département de la Haute-Saône, (lire en ligne), p. 184-185.
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 3 avril 2021).
  4. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 3 avril 2021).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 3 avril 2021).
  6. « Unité urbaine 2020 de Mulhouse », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 3 avril 2021).
  7. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 3 avril 2021).
  8. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 3 avril 2021).
  9. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Mulhouse », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le 3 avril 2021).
  10. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 3 avril 2021).
  11. Source : mairie d'Habsheim → découvrir Habsheim → historique Habsheim
  12. Archives Départementales du Haut-Rhin
  13. Daniel Bruder, « L’ancien maire Jean Seiller n’est plus », L'Alsace,‎ (lire en ligne).
  14. « Dernière séance pour Gérard Lamy », Dernières nouvelles d'Alsace,‎ (lire en ligne).
  15. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 10 septembre 2020).
  16. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]