Bantzenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bantzenheim
Bantzenheim
La mairie.
Blason de Bantzenheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haut-Rhin
Arrondissement Mulhouse
Intercommunalité Mulhouse Alsace Agglomération
Maire
Mandat
Roland Onimus
2020-2026
Code postal 68490
Code commune 68020
Démographie
Gentilé Bantzenheimois, Bantzenheimoises
Population
municipale
1 608 hab. (2017 en diminution de 2,01 % par rapport à 2012)
Densité 76 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 49′ 32″ nord, 7° 30′ 59″ est
Altitude Min. 213 m
Max. 229 m
Superficie 21,22 km2
Élections
Départementales Canton de Rixheim
Législatives Sixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Bantzenheim
Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin
Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Bantzenheim
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bantzenheim
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bantzenheim
Liens
Site web bantzenheim.fr

Bantzenheim est une commune française de la région mulhousienne, située dans le département du Haut-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Ses habitants sont appelés les Bantzenheimois et les Bantzenheimoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Pays de la région mulhousienne regroupe des communes issues de trois régions naturelles alsaciennes : l'Ochsenfeld, le nord Sundgau et la Hardt. Bantzenheim est majoritairement située sur cette dernière.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Préhistoire : on a pu retrouver des molaires de mammouths, preuve de leur passage en Alsace.
  • Antiquité : on a retrouvé des traces d'habitations romaines sur l'emplacement de Bantzenheim. Dans son "Histoire ecclésiastique, civile et militaire de la Province d'Alsace" Philippe-André Grandidier cite l'Itinéraire d'Antonin ouvrage antique qui mentionne "Stabul" qu'il identifie comme le village de Bantzenheim situé sur la voie romaine menant de Bâle à Neuf-Brisach.
  • Moyen Âge : Bantzenheim est la possession de l'abbaye de Murbach, avant de passer aux mains des Habsbourg.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Bantzenheim

Les armes de Bantzenheim se blasonnent ainsi :
« D'azur au mont de trois coupeaux d'or mouvant de la pointe surmonté d'un fer à cheval d'argent, les huit trous de clous ajourés du champ. »[1]

En fait, les trois montagnes représentent les Vosges, la Forêt-Noire et le Jura, et le fer à cheval le relais de poste présent au XVIIe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1797 ???? Etienne ONIMUS    
1800 1816 Jean-Michel Seiller   cultivateur
1816 1823 Georges Reithinger   maître de la Poste aux chevaux
1824 1831 Jean Stéphane Etienne ONIMUS   marchand de bois, cultivateur
1831 1835 François Joseph Etienne ONIMUS   docteur en médecine, entrepreneur, membre du conseil général de Habsheim, démission en 1835
1836 1840 Michel SCHNEBELIN   cultivateur
1840 1847 Sébastien REITHINGER    
1847 1850 François Xavier SEILLER   cultivateur, démission en 1850
1850 1851 Michel SCHNEBELIN   cultivateur, révoqué en 1851
1851 1855 François Joseph Etienne ONIMUS   docteur en médecine, entrepreneur, membre du conseil général de Habsheim
1855 1859 Michel SEILLER    
1859 1869 François Joseph Etienne ONIMUS   docteur en médecine, entrepreneur, membre du conseil général de Habsheim, démission en 1865
1870 1870 Auguste Etienne ONIMUS   propriétaire, entrepreneur révoqué en 1870
1870 1874 Martin-Pierre Thiebaud WOLFF    
1874 1881 Michael Onimus    
1881 1889 Charles Onimus   cultivateur
1889 1891 Xavier Graff   cultivateur
1891 1902 Michael Kessler   cultivateur
1902 1908 Joseph Behe    
1908 1912 Joseph Ernest Alfred Onimus    
1913 1919 Eugène Onimus   cultivateur
1919 1928 Joseph Ernest Alfred Onimus   cultivateur, conseiller d'arrondissement
1929 1935 Michel Miehe   cultivateur
1935 1938 Joseph Groshenny    
1939 1940 Jean-Baptiste Moritz   révoqué 1940
1940 1945 Charles Onimus   révoqué en 1945
1945 1945 Jean-Baptiste Moritz    
1945 1959 Eugène Cronenberger    
1959 1971 Ernest Heller    
1971 1977 Xavier Husson    
1977 1995 André Mangold DVG  
1995 2001 Jean-Jacques Kieffer    
2001 2013 Gabriel Schaeffer    
2013 2020 Raymond Kastler UDI Retraité
2020 En cours Roland Onimus   Technicien de maintenance

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Gontaud-de-Nogaret (France) depuis 1974.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2017, la commune comptait 1 608 habitants[Note 1], en diminution de 2,01 % par rapport à 2012 (Haut-Rhin : +1,17 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9007708229321 1131 1991 2751 2721 270
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
1 1241 1161 1381 0721 0501 1501 0711 0571 057
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0179939749631 0461 0491 0279031 094
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 1531 1341 4801 5751 5381 5721 6321 6421 652
2013 2017 - - - - - - -
1 6411 608-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Michel.
  • Le château d'eau.
  • La Grange à Bécanes (Musée Rhénan de la moto)[6].
  • La gare.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]