Berrwiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Berrwiller
Berrwiller
Vue du village.
Blason de Berrwiller
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Haut-Rhin
Arrondissement Mulhouse
Intercommunalité Mulhouse Alsace Agglomération
Maire
Mandat
Fabian Jordan
2020-2026
Code postal 68500
Code commune 68032
Démographie
Gentilé Berrwillerois, Berrwilleroises
Population
municipale
1 195 hab. (2019 en augmentation de 1,36 % par rapport à 2013)
Densité 156 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 51′ 01″ nord, 7° 13′ 12″ est
Altitude Min. 244 m
Max. 360 m
Superficie 7,66 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Mulhouse
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Wittenheim
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Berrwiller
Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin
Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Berrwiller
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Berrwiller
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Berrwiller
Liens
Site web berrwiller.fr

Berrwiller (nom dialectal : Barwillr) est une commune française de la région mulhousienne, située dans la circonscription administrative du Haut-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est.

Cette commune du bassin potassique se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace et est membre de Mulhouse Alsace Agglomération.

Ses habitants sont appelés les Berrwillerois et Berrwilleroises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Berrwiller est située au pied du Hartmannswillerkopf (« Vieil Armand ») et se compose des parties « Owerdorf », « Unterdorf », « Leimgrüab », « Bertschwiller » et « Weckenthal ».

Au sud-est du village se trouve la route nationale 83 et au nord-ouest la route des vins.

Guebwiller est à 8 km, Thann à 12 km et Mulhouse à 20 km.

Berrwiller.
Communes limitrophes de Berrwiller
Hartmannswiller
Berrwiller Bollwiller
Wattwiller Staffelfelden

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Berrwiller est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Mulhouse, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 132 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (77,7 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (78,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (63,3 %), forêts (15,2 %), zones agricoles hétérogènes (14,4 %), zones urbanisées (7,1 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 796 : Première mention de Berrwiller dans les archives de Murbach, alors sous le nom de Baronewillare.
  • 1441 : Le document liber marcarum nous apprend qu'il y a à Berrwiller un curé et un vicaire et que l'église est dédiée à Sainte Brigide d'Irlande.
  • 1697 : Les armoiries de Berrwiller (3 montagnes de sinople surmontées d'un crochet en forme de S) apparaissent pour la première fois dans l'armorial de la Généralité d'Alsace.
  • 1766 : Construction de l'église actuelle en remplacement de l'ancienne église en bois.
  • 1853 : Construction du cimetière actuel.
  • 1865 : Création du tout premier corps des sapeurs-pompiers de Berrwiller.
  • 1885 : Construction du Lavoir communal; il ne reste plus que le bassin.
  • 1907 : Première ligne téléphonique au village.
  • 1912 : L'électrification des premières rues et maisons.
  • 1914 : Évacuation du village en décembre car situé sur la ligne du Front. Retour de la population en 1918 dans un village en partie détruit (2/3, 21 soldats du village sont morts).
  • 1921 : La commune a été décorée, le , de la croix de guerre 1914-1918[8].
  • 1945 : Libération du village le .
  • 1953 : Installation du tout-à-l'égout et de l'eau courante.
  • 1960 : Construction du puits de mine Berrwiller des MDPA.
  • 1976 : Grave accident au fond de la mine : 5 mineurs tombent au fond du puits !
  • 1998 : À la suite d'un incendie d'un dépôt de produits chimiques dans une galerie de stockage, tous les puits de potasse ont été fermés et le puits de Berrwiller a été démantelé.
  •  : Une voiture conduite par un automobiliste fonce volontairement dans le public d'une fête de village sur le stade communal, faisant 1 mort et 17 blessés, dont deux dans un état critique.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Berrwiller

Les armes de Berrwiller se blasonnent ainsi :
« D'argent au crochet en forme de S de sable, trois montagnes de sinople mouvantes de la pointe. »[9]


Les armoiries de Berrwiller apparaissent pour la première fois dans l'armorial de la Généralité d'Alsace constitué sous Louis XIV en 1697.

Comme Berrwiller avec son annexe Bertschwiller avait été donné de longue date déjà fief aux nobles des Waldner de Freundstein, elle a ainsi emprunté de leur blason les trois rochers qui s'y trouvaient et a ajouté un crochet en forme de S, un morceau de métal recourbé qui fut à l'époque l'un des plus utilisés pour suspendre maintes choses !

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1941 1959 J. Krust   Cultivateur
1959 1989 A. Jesslen   Cultivateur
1989 2008 Henri Schmidt   Instituteur
2008 En cours
(au 31 mai 2020)
Fabian Jordan [10]
Réélu pour le mandat 2020-2026
SE Directeur école de musique
Président de la Communauté d'agglomération Mulhouse Alsace Agglomération

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[12].

En 2019, la commune comptait 1 195 habitants[Note 3], en augmentation de 1,36 % par rapport à 2013 (Haut-Rhin : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7757889071 0321 0121 0791 0021 0521 013
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
938921921846809848829799756
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
742729713550603655610600614
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2013
6717197978709121 0581 1061 1201 179
2018 2019 - - - - - - -
1 1961 195-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique
Demographie.jpg

Économie[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2015[modifier | modifier le code]

En 2015, le budget de la commune était constitué ainsi[15] :

  • total des produits de fonctionnement : 703 000 , soit 579  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 663 000 , soit 546  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 864 000 , soit 711  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 234 000 , soit 193  par habitant ;
  • endettement : 939 000 , soit 773  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 10,00 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 11,83 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 49,51 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Patrimoine industriel :

  • Chevalement du puits Berrwiller[16],
  • Mine de potasse du puits Berrwiller[17].

Agriculture[modifier | modifier le code]

- Le GAEC de la Vigne au Lait, Chemin du Weckenthal est une exploitation agricole familiale.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Commerces[modifier | modifier le code]

DriftShop, entreprise leader en Europe de l'équipement pour l'automobile sportive et de compétition.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale Sainte-Brigide, datant de 1766[18]
ses cloches de 1733[19] et 1810[20],
et son orgue[21],[22].
L'église Sainte-Brigitte d'Irlande.
La mairie.
Chevalement du puits de Berrwiller[31].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste Schlachter (1741-1819), général français de la Révolution et de l'Empire, né dans la commune.
  • Médecin colonel Baur, natif de Berrwiller qui donna son nom à l'hopital militaire du même nom à Colmar.
  • Lucien Herr, bibliothécaire, directeur de la Bibliothèque Nationale à Paris.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Mulhouse », sur insee.fr (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. Communes décorées de la Croix de guerre 1914-1918
  9. Archives Départementales du Haut-Rhin
  10. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le ).
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  15. Les comptes de la commune
  16. « Chevalement du puits Berrwiller. enquête thématique régionale (patrimoine industriel : installations minières du Haut-Rhin, enquête partielle) », notice no IA68000833, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. « Mine de potasse du puits Berrwiller », notice no IA68000832, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  18. « Eglise paroissiale Sainte-Brigide », notice no IA00111849, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  19. Notice no IM68003695, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de 1733
  20. Notice no IM68003696, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de 1810
  21. Notice no IM68003694, base Palissy, ministère français de la Culture orgue (grand orgue)
  22. Berrwiller, Inventaire de l'orgue de l'église Ste Brigitte Christian Guerrier, 1979
  23. « Presbytère », notice no IA00111850, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  24. « Château fort avec ferme, Château de Weckenthal », notice no IA00111852, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  25. Notice no IM68003690, base Palissy, ministère français de la Culture chemin de croix, style nazaréen
  26. Notice no IM68003700, base Palissy, ministère français de la Culture croix de chemin : Christ en croix
  27. Notice no IM68003698, base Palissy, ministère français de la Culture croix de chemin
  28. « Croix monumentales, Calvaires », notice no IA00111847, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  29. Notice no IM68003699, base Palissy, ministère français de la Culture calvaire édicule
  30. Notice no IM68003697, base Palissy, ministère français de la Culture calvaire édicule
  31. Notice no IM68008683, base Palissy, ministère français de la Culture machine d'extraction du puits Berrwiller : poulie Koepe et ses deux moteurs électriques continus