Proton (logiciel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Proton

Informations
Développé par Valve
Dernière version 6.3-6 ()
Dépôt github.com/ValveSoftware/ProtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C++Voir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation LinuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Couche de compatibilité (en)
Open coreVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale limitée GNU version 2.1 ou ultérieure (d), BSD 3-clauses (d), licence zlib et licence propriétaireVoir et modifier les données sur Wikidata

Proton est un logiciel gratuit et open-source qui permet aux logiciels conçus pour Microsoft Windows de s'exécuter sur des systèmes d'exploitation basés sur Linux. Proton est développé par Valve et basé sur un fork de Wine. Il comprend plusieurs correctifs et bibliothèques pour améliorer les performances et la compatibilité avec les jeux Windows. Proton lui-même est conçu pour être intégré au client Steam sous le nom de "Steam Play", permettant le fonctionnement transparent des jeux et logiciels Windows dans Steam, mais il peut être utilisé comme une application autonome.

Aperçu[modifier | modifier le code]

Proton sort initialement le [1],[2]. À sa sortie, Valve a annoncé une liste blanche de 27 jeux qui ont été testés et certifiés pour fonctionner comme leurs homologues Windows natifs sans nécessiter de peaufinage par l'utilisateur final. Il s'agit notamment de Doom (2016), Quake et Final Fantasy VI[3],[4],[5] .

Proton intègre plusieurs bibliothèques qui améliorent les performances 3D. Il s'agit notamment des couches de transcription Direct3D - vers Vulkan, à savoir D9VK pour Direct3D 9, DXVK pour Direct3D 10 et 11 et VKD3D pour Direct3D 12. En , D9VK a été fusionné dans DXVK, dont il était le fork[6].

Historique des versions[modifier | modifier le code]

Valve a publié cinq versions majeures de Proton. Le schéma de gestion des versions fait référence à la version amont de Wine sur laquelle il est basé, avec un numéro de patch ajouté[7]. En , les versions prises en charge sont:

Historique des versions [8]
Proton Wine D9VK DXVK FAudio VKD3D Mono Date
6.3-6 6.3 1.9.1 21.08 2.4 6.3.0 [9]
6.3-5 6.3 1.9 21.03.05 2.3.1 6.1.1 [10]
6.3-3 6.3 1.8.1 21.03.05 2.2.1 6.1.1 [11]
6.3-1 6.3 1.8.1 21.03.05 2.2 6.1.1 [12]
5.13-5 5.13 1.7.3 20.12 2.1 5.1.0 [13]
5.13-3 5.13 1.7.3 20.12 2.0 5.1.0 [14]
5.13-2 5.13 1.7.2 20.10 2.0 5.1.0 [15]
5.13-1 5.13 1.7.2 20.10 1.2 5.1.0 [16]
5.0-8 5.0 1.7 20.06 1.0 4.9.4 [17]
5.0-7 5.0 1.6.1 20.02 4.9.4 [18]
5.0-1 5.0 1.5.4 20.02 4.9.4 [19]
4.11-13 4.11 1.5.1 19.12 4.9.4 [20]
4.11-12 4.11 1.5.1 19.12 4.9.4 [21]
4.11-11 4.11 1.5 19.12 4.9.4 [22]
4.11-10 4.11 0.40-rc-p 1.4.4 19.12 4.9.4 [23]
4.11-8 4.11 0.30 1.4.4 19.11 4.9.4 [24]
4.11-7 4.11 0.22 1.4 19.09 4.9.3 [25]
4.11-6 4.11 0.21-rc-p 1.4 19.09 4.9.2 [26]
4.11-4 4.11 0.21-rc-p 1.3.4 19.09 4.9.2 [27]
4.11-3 4.11 0.20 1.3.2 19.08 4.9.2 [28]
4.11-2 4.11 0.13f 1.3.2 19.08 4.9.2 [29]
4.11-1 4.11 0.13f 1.3 19.07 4.9.1 [30]
4.2-9 4.2 1.2.1 19.06 4.9.0 [31]
4.2-8 4.2 1.2.1 19.06 4.9.0 [32]
4.2-6 4.2 1.2.1 19.06 [33]
4-2.5 4.2 1.2.1 19.04-13 [34]
4.2-4 4.2 1.1.1 19.04-13 [35]
4.2-3 4.2 1.0.3 19.04-13 [36]
4.2-2 4.2 1.0.2 19.03-25 [37]
4.2-1 4.2 1.0.1 19.03-13 [38]
3.16-9 3.16 1.0.2 [39]
3.7 3.7 0.81 [40]
3.5 3.5 0.50 [41]

Un fork communautaire connu sous le nom de Proton GE est maintenue par Thomas Crider (GloriousEggroll), qui vise à rebaser Proton sur les versions plus récentes de Wine. Les correctifs introduits par ce fork sont parfois fusionnés en amont.

Compatibilité[modifier | modifier le code]

Étant un fork de Wine, Proton maintient une compatibilité très similaire avec les applications Windows comme son homologue en amont. En plus de la liste blanche officielle, une très grande partie du catalogue Windows serait compatible [42] quoique officieusement, avec Proton. L'utilisateur peut éventuellement forcer l'utilisation de Proton pour un titre spécifique, même si une version Linux existe déjà.

ProtonDB[modifier | modifier le code]

ProtonDB [43] est un site Web communautaire non officiel qui recueille et affiche des données externalisées décrivant la compatibilité d'un titre donné avec Proton, sur une échelle de notation de "Borked" à "Platinum".[44] Le site s'inspire de la WineHQ AppDB, à laquelle il présente une finalité similaire. En effet, l'AppDB collecte et affiche également des rapports de compatibilité externalisés et utilise un système de notation semblable.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dawe, « Valve officially confirm a new version of 'Steam Play' which includes a modified version of Wine », GamingOnLinux
  2. « Steam :: Steam for Linux :: Nouvelle version du Steam Play », sur steamcommunity.com, (consulté le )
  3. (en) « Steam for Linux :: Introducing a new version of Steam Play », steamcommunity.com, (consulté le )
  4. (en) Evangelho, « Valve Changes Everything: Windows-Exclusive Games Now Run On Steam For Linux », Forbes (consulté le )
  5. (en) « Steam adds Proton, making Windows games playable on Linux (at least in theory) », PCWorld, (consulté le )
  6. (en) « doitsujin/dxvk », GitHub (consulté le )
  7. (en) « ValveSoftware/Proton », GitHub (consulté le )
  8. (en) « Changelog », GitHub (consulté le )
  9. (en) « GitHub : Proton 6.3-6 », GitHub (consulté le )
  10. (en) « GitHub : Proton 6.3-5 », GitHub (consulté le )
  11. (en) « GitHub : Proton 6.3-3 », GitHub (consulté le )
  12. (en) « GitHub : Proton 6.3-1 », GitHub (consulté le )
  13. (en) « GitHub : Proton 5.13-5 », GitHub (consulté le )
  14. (en) « GitHub : Proton 5.13-3 », GitHub (consulté le )
  15. (en) « GitHub : Proton 5.13-2 », GitHub (consulté le )
  16. (en) « GitHub : Proton 5.13-1 », GitHub (consulté le )
  17. (en) « GitHub : Proton 5.0-8 », GitHub (consulté le )
  18. (en) « GitHub : Proton 5.0-7 », GitHub (consulté le )
  19. (en) « GitHub : Proton 5.0-1 », GitHub (consulté le )
  20. (en) « GitHub : Proton 4.11-13 », GitHub (consulté le )
  21. (en) « GitHub : Proton 4.11-12 », GitHub (consulté le )
  22. (en) « GitHub : Proton 4.11-11 », GitHub (consulté le )
  23. (en) « GitHub : Proton 4.11-10 », GitHub (consulté le )
  24. (en) « GitHub : Proton 4.11-8 », GitHub (consulté le )
  25. (en) « GitHub : Proton 4.11-7 », GitHub (consulté le )
  26. (en) « GitHub : Proton 4.11-6 », GitHub (consulté le )
  27. (en) « GitHub : Proton 4.11-4 », GitHub (consulté le )
  28. (en) « GitHub : Proton 4.11-3 », GitHub (consulté le )
  29. (en) « GitHub : Proton 4.11-2 », GitHub (consulté le )
  30. (en) « GitHub : Proton 4.11-1 », GitHub (consulté le )
  31. (en) « GitHub : Proton 4.2-9 », GitHub (consulté le )
  32. (en) « GitHub : Proton 4.2-8 », GitHub (consulté le )
  33. (en) « GitHub : Proton 4.2-7 », GitHub (consulté le )
  34. (en) « GitHub : Proton 4.2-5 », GitHub (consulté le )
  35. (en) « GitHub : Proton 4.2-4 », GitHub (consulté le )
  36. (en) « GitHub : Proton 4.2-3 », GitHub (consulté le )
  37. (en) « GitHub : Proton 4.2-2 », GitHub (consulté le )
  38. (en) « GitHub : Proton 4.2-1 », GitHub (consulté le )
  39. (en) « GitHub : Proton 3.16-9 », GitHub (consulté le )
  40. (en) « GitHub : Proton 3.7-20181010 », GitHub (consulté le )
  41. (en) « GitHub : Proton 3.5-20180419 », GitHub (consulté le )
  42. (en) « A look over the ProtonDB reports for June 2019, over 5.5K games reported to work with Steam Play », GamingOnLinux (consulté le )
  43. (en) DeFore, « ProtonDB: Gaming reports for Linux using Proton and Steam Play », ProtonDB.com (consulté le )
  44. (en) Evangelho, « Linux Gaming Tip: Don't Buy That Game On Steam Without Using This Tool », Forbes (consulté le )