Frankfort (Kentucky)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité du Kentucky
Cet article est une ébauche concernant une localité du Kentucky.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frankfort.
Frankfort
Image illustrative de l'article Frankfort (Kentucky)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Kentucky Kentucky
Comté Franklin
Type de localité City
Maire William May
Code FIPS 21-28900
GNIS 0517517
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 502
Démographie
Population 25 527 hab. (2010)
Densité 656 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 11′ 49″ N 84° 51′ 47″ O / 38.197, -84.86338° 11′ 49″ Nord 84° 51′ 47″ Ouest / 38.197, -84.863
Altitude 155 m
Superficie 3 890 ha = 38,9 km2
· dont terre 38,2 km2 (98,2 %)
· dont eau 0,7 km2 (1,8 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Municipalité depuis
Localisation
Carte du comté de Franklin
Carte du comté de Franklin

Géolocalisation sur la carte : Kentucky

Voir sur la carte administrative du Kentucky
City locator 14.svg
Frankfort

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Frankfort

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Frankfort
Liens
Site web http://www.frankfort.ky.gov

La ville de Frankfort est la capitale de l’État du Kentucky, aux États-Unis. Frankfort est également le siège du comté de Franklin.

Bien qu'elle ait le statut de capitale, Frankfort est bien modeste comparée à sa voisine Lexington ou à la plus grande ville du Kentucky, Louisville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée dans les années 1780 après l'installation des premiers colons britanniques, Frankfort devient la capitale du Kentucky en 1792 après l'intégration de cet État aux États-Unis. Pendant la guerre de Sécession, des fortifications sont construites par l'Union autour de la ville (Fort Hill). La ville sera brièvement occupée par les Confédérés.

Le 3 février 1900, le gouverneur du Kentucky William Goebel est assassiné à Frankfort alors qu'il assistait à l'inauguration du capitole. L'ancien secrétaire d'État du Kentucky, Caleb Powers, est reconnu coupable. Depuis les années 1960, la ville s'est considérablement développée.

Démographie[modifier | modifier le code]

Sa population s’élevait à 25 527 habitants lors du recensement de 2010.

Composition de la population en % (2010)[1],[2]
Groupe Frankfort Drapeau du Kentucky Kentucky Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 77,1 87,8 72,4
Afro-Américains 16,5 7,8 12,6
Métis 3,0 1,7 2,9
Autres 1,8 1,3 6,4
Asiatiques 1,4 1,1 4,8
Amérindiens 0,3 0,2 0,9
Total 100 100 100
Hispaniques et Latino-Américains 3,8 3,1 17,4

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Frankfort, KY Population - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 2 mars 2016)
  2. (en) « Population of Kentucky - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 2 mars 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :