Montgomery (Alabama)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montgomery.
Montgomery
Héraldique
Héraldique
Image illustrative de l'article Montgomery (Alabama)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Alabama Alabama
Comté Montgomery
Maire Todd Strange (R) (depuis )
Code ZIP 360/361/367/36800
Démographie
Population 201 332 hab. (2013)
Densité 498 hab./km2
Population aire urbaine 373 310 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 32° 21′ 42″ N 86° 16′ 45″ O / 32.361667, -86.27916732° 21′ 42″ Nord 86° 16′ 45″ Ouest / 32.361667, -86.279167
Altitude 73 m
Superficie 40 450 ha = 404,5 km2
· dont terre 402,4 km2 (99,48 %)
· dont eau 2,1 km2 (0,52 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Municipalité depuis
Surnom « The Capital City », « The Cradle of the Confederacy », « The Gump »
Localisation
Carte du comté de Montgomery
Carte du comté de Montgomery

Géolocalisation sur la carte : Alabama

Voir sur la carte administrative de l'Alabama
City locator 14.svg
Montgomery

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Montgomery

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Montgomery
Liens
Site web http://www.montgomeryal.gov

Montgomery est la capitale de l'État de l'Alabama, aux États-Unis. C'est la seconde ville la plus peuplée de l'Alabama, avec 205 764 habitants (2010) et 397 961 pour l'ensemble de l'agglomération. Elle est également le siège du comté de Montgomery. Montgomery est située sur les rives de l'Alabama, dans la partie sud-centrale de l'État.

La ville de Montgomery est connue pour son rôle pendant la guerre de Sécession (1861-1865) et le Mouvement des droits civiques des années 1950-1960, qui lutta contre la ségrégation raciale, notamment par le célèbre boycott du réseau de bus de la ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le capitole de Montgomery

Création[modifier | modifier le code]

Montgomery fut incorporée en municipalité en 1819 et reçut le nom du général Richard Montgomery, qui périt dans la guerre d'indépendance des États-Unis lors d'une tentative pour s'emparer du Québec.

Guerre de Sécession (ou Guerre civile américaine)[modifier | modifier le code]

Le , des représentants d'Alabama, Georgie, Floride, Louisiane, Mississippi, et Caroline du Sud se réunissent à Montgomery pour donner naissance aux États confédérés d'Amérique. Montgomery est choisie comme première capitale des États confédérés. La ville abrite à ce titre la première Maison Blanche de la Confédération, résidence du président Jefferson Davis. Le , c'est de Montgomery que part le télégramme donnant l'ordre de bombarder Fort Sumter, point de départ de la Guerre de Sécession. Le , la capitale est transférée à Richmond, en Virginie.

Lutte pour les droits civiques[modifier | modifier le code]

Le , dans un autobus de la ville, la couturière Rosa Parks refuse de céder son siège à un Blanc. S'ensuit un boycott des bus de la ville par la communauté afro-américaine locale avec à sa tête le pasteur Martin Luther King.

Lieux marquants[modifier | modifier le code]

  • Capitole de l'État d'Alabama
  • Première Maison Blanche des États Confédérés
  • Musée d'Histoire et Archives de l'Alabama
  • Mémorial des droits civiques, ouvert en 1989
  • Musée Rosa Parks
  • Musée Hank Williams
  • Alabama Shakespeare Festival
  • Musée des Beaux-Arts
  • Église baptiste de Dexter Avenue
  • Montgomery Zoo
Église baptiste de Dexter Avenue

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1900, Montgomery était peuplée de 30 346 habitants, 38 136 en 1910, 43 464 en 1920, et 78 084 en 1940.

Selon le recensement de 2000, il y avait 201 568 habitants, 100 784 ménages, et 100 784 familles résidant dans la ville. La densité de population était de 500,9 hab./km2. La population de la ville était composée principalement à 49,63 % d'Afro-Américains et à 47,67 % de Blancs.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maire Mandat
Samuel D. Holt (1er mandat) 1838
Jack Thorington 1839—1840
Hardy Herbet 1841
Perez Coleman 1842—1846
Nimrod E. Benson 1847
Edwin B. Harris 1848—1849
Robert T. Davis 1850
Thomas Welsh 1851
Samuel D. Holt (2e mandat) 1852
Charles R. Hansford 1853—1859
Andrew J. Noble 1860—1861
J.F. Johnson 1862—1863
Walter L. Coleman 1864—1868
Thomas O. Glasscock 1868—1870
H.E. Faber 1870—1875
Mordecai L. Moses 1875—1881
J.B. Gaston 1881—1885
W.S. Reese 1885—1889
Edward A. Graham 1889—1891
John G. Crommelin, Sr. 1891—1895
John H. Clisby 1895—1899
E.B. Joseph 1900—1903
Thomas H. Carr 1903—1905
W.M. Teague 1905—1909
Gaston Gunter 1909—1910
W.A. Gunter, Jr. (1er mandat) 1911—1915
W.T. Robertson 1915—1919
W.A. Gunter, Jr. (2e mandat) 1919—1940
Cyrus B. Brown 1941—1944
David E. Dunn 1944—1945
John L. Goodwyn 1946—1951
W. A. Gayle 1951—1959
Earl D. James 1959—1971
Jim Robinson 1971—1977
Emory Folmar 1977—1999
Bobby Bright 9 novembre 1999—6 janvier 2009
Charles Jinright 6 janvier 2009—24 mars 2009
Todd Strange 24 mars 2009—aujourd'hui

Économie[modifier | modifier le code]

En janvier 2011, le classement des plus gros employeurs de Montgomery est le suivant :

  • Base aérienne Maxwell-Gunter (12.280 emplois)
  • État de l'Alabama (9.500 emplois)
  • Écoles publiques (4.524 emplois)
  • Baptist Health (4.300)
  • Usine automobile Hyundai Motor (3.000)
  • Assurances Alfa (2.568)
  • Ville de Montgomery (2.500)
  • Hôpital Jackson (1.300)
  • Rheem (fabrication de chauffe-eau, 1.147 emplois)
  • Regions (secteur bancaire, 977 emplois)

Agglomération[modifier | modifier le code]

La zone métropolitaine de Montgomery inclut les villes suivantes :

  • Autaugaville
  • Benton
  • Billingsley
  • Coosada
  • Deatsville
  • Eclectic
  • Elmore
  • Fort Deposit
  • Gordonville
  • Hayneville
  • Lowndesboro
  • Millbrook
  • Pike Road
  • Prattville
  • Tallassee
  • Wetumpka
  • White Hall

Transports[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Montgomery est desservi par deux axes routiers importants :

Voies aériennes[modifier | modifier le code]

L'aéroport régional de Montgomery, également appelé Dannelly Field, est utilisé à la fois à des fins militaires et civiles. Des vols commerciaux le relient à Atlanta, Dallas-Fort Worth et Charlotte.

Montgomery possède un aéroport militaire (Gunter Air Force Base : code AITA : GUN).

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

La ville est relié au réseau ferré. Il n'est actuellement utilisé que pour le fret.

Le service passager a commencé en 1898 avec l'ouverture de la gare Union Station (qui abrite aujourd'hui l'office du tourisme). Il a pris fin en 1979, avec la fermeture de la liaison Amtrak vers la Floride.

Un service passager a été assuré à nouveau de 1989 à 1995 par Amtrak, sur la ligne Gulf Breeze, greffée sur la Crescent line.

Éducation[modifier | modifier le code]

  • Air University
  • Alabama State University
  • Auburn University Montgomery
  • Faulkner University
  • Huntingdon College
  • H. Councill Trenholm State Technical College
  • Troy University, Montgomery Campus
  • South University, Montgomery Campus
  • Southern Christian University

Sports[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • Hank Williams auteur, compositeur, et chanteur de musique country, enterré au cimetière de Oakwood Annex.
  • Rosa Parks symbole de la lutte pour les droits civiques.
  • Martin Luther King autre symbole de la lutte pour les droits civiques, pasteur à l'église de Dexter Avenue de 1954 à 1960.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :