San Juan (Porto Rico)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

San Juan
Blason de San Juan
Héraldique.
Drapeau de San Juan
Drapeau.
San Juan (Porto Rico)
Panorama de la ville, dominée par le capitole, université de Porto Rico, fort Saint-Christophe, cathédrale Saint-Jean-Baptiste, fort San Felipe del Morro et statue de Juan Ponce de León.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État libre associé Drapeau de Porto Rico Porto Rico
District San Juan
Maire Miguel Romero (en)
Démographie
Population 320 967 hab. (2018[1])
Densité 2 592 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18° 27′ nord, 66° 04′ ouest
Superficie 12 385 ha = 123,85 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Porto Rico
Voir sur la carte administrative de Porto Rico
City locator 14.svg
San Juan
Géolocalisation sur la carte : Porto Rico
Voir sur la carte topographique de Porto Rico
City locator 14.svg
San Juan
Liens
Site web sanjuanciudadpatria.com

San Juan (officiellement en espagnol : Municipio Autónomo de San Juan Bautista) est la capitale de Porto Rico, territoire non incorporé des États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'établissement original de la ville de San Juan, à Caparra.

Lors de son deuxième voyage en Amérique en 1493, Christophe Colomb découvrit l'île et la baptisa San Juan Bautista.

San Juan est devenu un important avant-poste militaire espagnol des Amériques. En 1508, Juan Ponce de Leon a été nommé par le gouvernement espagnol comme le premier gouverneur de l'île. Juan Ponce de León fonda la colonie d'origine, Caparra, à l'ouest de la zone métropolitaine actuelle. La ville fut construite sur une île après 1521. L'Espagne, pour défendre l'île des attaques militaires britanniques et néerlandaise construisit les forts San Felipe del Morro et San Cristobal. Les deux bâtiments sont maintenant des attractions touristiques. En 1595, la flottille de Francis Drake fut défaite dans la baie de San Juan par cinq frégates espagnoles, au cours de ce qui serait sa dernière expédition en Amérique, tandis que Drake, quelques semaines plus tard, mourait au large du Panama.

Au cours des siècles, la force militaire de Porto Rico est modifiée pour être une force économique en faisant de l'île la seule des Caraïbes où l'industrie et le commerce ont dépassé la production.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le vieux San Juan est situé sur une petite île (Isleta) qui ferme la baie. Dans la partie orientale de la « Isleta » se trouve un quartier nommé Puerta de Tierra où se trouvaient les fortifications « rasées par les Américains » qui protégeaient la ville au niveau de son accès par la terre via des ponts traversant un petit bras de mer. En traversant ce petit bras de mer on rejoint une plus grande île, la isla de San Juan, qui est séparée du reste de Porto Rico par un canal naturel dans la mangrove.

La côte nord de la isla de San Juan correspond au quartier d'El Condado (en) qui se prolonge vers l'est par le quartier touristique d'Isla Verde sur la commune de Carolina. Au sud d'El Condado se trouve le quartier de Santurce, qui englobe les plages d'Ocean Park.

Au sud de la Isla de San Juan, en traversant le canal on arrive sur le territoire de l'ancienne commune de Río Piedras qui est aujourd'hui annexée à San Juan et le quartier de Hato Rey (en) : le quartier d'affaires de San Juan.

La commune de San Juan est subdivisée administrativement en dix-huit quartiers (barrios). Dans la commune historique de San Juan :

  • Viejo San Juan correspondant à la Isleta ;
  • Santurce correspondant à la Isla de San Juan.

Dans la commune historique de Río Piedras :

  • Gobernador Piñero ;
  • Hato Rey Norte ;
  • Hato Rey Central ;
  • Hato Rey Sur ;
  • Oriente ;
  • El Cinco ;
  • Universidad ;
  • Pueblo correspondant au centre historique de Río Piedras ;
  • Sabana Llana Norte ;
  • Sabana Llana Sur ;
  • Monacillo Urbano ;
  • Monacillo ;
  • Cupey ;
  • Caimito ;
  • Tortugo ;
  • Quebrada.
Vue générale du port de San Juan, Porto Rico en allant vers le sud (1927).

La zone métropolitaine de San Juan (Area Metropolitana de San Juan) compte pour sa part en plus de San Juan, les municipalités de :

Climat[modifier | modifier le code]

Données climatiques à San Juan, Porto Rico 1991–2020.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 22,2 22,1 22,4 23,3 24,3 25,1 25,3 25,4 25,3 24,8 23,8 22,9 23,9
Température moyenne (°C) 25,3 25,4 25,9 26,7 27,6 28,4 28,4 28,6 28,6 28,2 26,9 26 27,2
Température maximale moyenne (°C) 28,4 28,8 29,3 30,1 30,8 31,7 31,5 31,7 31,8 31,4 30,1 29 30,4
Record de froid (°C)
date du record
16
1962
17
1968
16
1957
18
1968
19
1962
19
1909
21
1959
20
1904
21
1960
19
1959
18
1898
17
1917
16
1957
Record de chaleur (°C)
date du record
33
1983
36
1983
36
1983
36
1983
36
1980
36
1988
35
1981
36
1980
36
1981
37
1981
36
1981
34
1989
37
1981
Ensoleillement (h) 237,4 231,2 282 268,3 255,2 259,4 280,8 267,8 234,7 227,2 202,4 217,4 2 963,8
Précipitations (mm) 103,4 65,5 55,4 116,8 140,7 118,4 152,9 159,8 165,1 132,3 187,2 123,2 1 520,7
Nombre de jours avec précipitations 18,4 15,1 13,1 14,3 16,5 15,1 19 19,8 18,3 17,9 20,6 20,2 208,3
Humidité relative (%) 74 72,4 71 71,3 74,9 75,5 75,9 76,4 76,4 76,9 76,2 74,7 74,6
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
28,4
22,2
103,4
 
 
 
28,8
22,1
65,5
 
 
 
29,3
22,4
55,4
 
 
 
30,1
23,3
116,8
 
 
 
30,8
24,3
140,7
 
 
 
31,7
25,1
118,4
 
 
 
31,5
25,3
152,9
 
 
 
31,7
25,4
159,8
 
 
 
31,8
25,3
165,1
 
 
 
31,4
24,8
132,3
 
 
 
30,1
23,8
187,2
 
 
 
29
22,9
123,2
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Transports[modifier | modifier le code]

La ville de San Juan est principalement desservie par l'aéroport international Luis-Muñoz-Marín, situé sur le territoire de la municipalité voisine de Carolina.

Depuis , la ville possède également une ligne de métro. Longue de 17 km, elle compte seize stations.

Sport[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « U.S. Census Bureau QuickFacts: San Juan Municipio, Puerto Rico », sur census.gov (consulté le )
  2. D'après « NOAA Online Weather Data », sur National Oceanic and Atmospheric Administration (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]