Forces séparatistes de la guerre dans le Donbass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forces armées séparatistes unies de la Nouvelle-Russie
Image illustrative de l’article Forces séparatistes de la guerre dans le Donbass
Branches Flag of Donetsk People's Republic.svg Forces armées de la République populaire de Donetsk
Flag of Lugansk People's Republic.svg Forces armées de la République populaire de Lougansk
Main-d'œuvre
Actifs
  • 10 000 - 20 000 (juillet 2014)
  • 30 000 - 35 000 (mars 2015)
  • 40 000 - 45 000 (juin 2015)
Industrie
Fournisseurs étrangers Drapeau de la Russie Russie

Les Forces Séparatistes de la guerre en Donbass , ou les États-Forces armées de Nouvelle-Russie ( russe : Объединённые Вооруженные Силы Новороссии), est le nom générique pour les milices et armées groupes de bénévoles affiliés à l'union politique non reconnue appelé Nouvelle Russie. Il se compose de la milice populaire Donbass, la milice populaire Louhansk et des groupes armés autonomes. Ils sont considérés comme des groupes terroristes par le gouvernement de l'Ukraine[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Crées le 16 septembre 2014 suite à l'union des milices populaires du Donbass et de Louhansk, les Forces armées séparatistes unies de Nouvelle-Russie continueront à exister après la suspension du projet de la confédération[2].

Structure[modifier | modifier le code]

Les milices sont constituées de différents groupes armés qui ont prêté serment devant la République populaire de Donetsk et la République populaire de Louhansk. Les groupes militants qui ont refusé de le faire ont été désarmés.Il existe aussi des groupes autonomes.

République populaire de Donetsk[modifier | modifier le code]

République populaire de Lougansk[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) Steve Rosenberg, « Donetsk rebel leaders defiant », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2019)
  2. « Euan MacDonald: Divide and re-conquer? - Jun. 11, 2016 », sur KyivPost (consulté le 10 novembre 2019)