Festival international du film de La Rochelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Festival International du Film de La Rochelle
Image illustrative de l'article Festival international du film de La Rochelle
Affiche du Festival International du Film de La Rochelle 2012

Date de création 1973
Créateur Jean-Loup Passek (critique de cinéma)
Prix principal Il n' y a pas de prix
Président Hélène de Fontainieu (2012)
Délégué général Prune Engler (2012)
Édition courante Festival International du Film de La Rochelle 2013 (41e édition)
Durée 10 jours
Lieu La Rochelle, Charente-Maritime, Drapeau de la France France
Site web http://www.festival-larochelle.org

Le Festival international du film de La Rochelle est un festival de cinéma, créé en 1973, qui se déroule chaque année pendant dix jours au début du mois de juillet. Il est organisé par l'Association du Festival International du Film de La Rochelle (FIFLR).

Caractérisé par l'absence de compétition, le festival présente chaque année plusieurs rétrospectives consacrées à des réalisateurs ou des acteurs, en combinant le cinéma de patrimoine et les œuvres de cinéastes contemporains. Une section est également consacrée à la découverte d'auteurs encore peu connus et, depuis quelques années, au cinéma d'animation.

En 2016, la 44e édition de ce festival a présenté 152 longs métrages et 43 courts métrages qui ont été vus par 80 862 spectateurs, soit un nouveau record d'affluence[1].

Serge Bromberg avec Sylvie Pras, de l'équipe du festival international du film de la Rochelle, lors d'une présentation d'une séance. Serge Bromberg fait toujours une petite démonstration entre un film de sécurité et un film normal, ce dernier s'enflammant immédiatement.

Liste des Hommages depuis 1998[modifier | modifier le code]

Liste des Rétrospectives depuis 1998[modifier | modifier le code]

Liste des Découvertes depuis 2003[modifier | modifier le code]

  • 2003 - Dernières nouvelles du cinéma allemand
  • 2004 - Vincent Pluss et le nouveau cinéma suisse, Ali-Reza Amini (Iran), Andrew Kötting (Grande-Bretagne)
  • 2005 - Du côté de l'Est avec Paweł Pawlikowski (Grande-Bretagne/Pologne)
  • 2006 - Nikos Panayotopoulos (Grèce), Dito Tsintsadze (Géorgie/Allemagne)
  • 2007 - Les cinéastes iraniennes d'aujourd'hui
  • 2008 - L'effervescence du cinéma belge francophone
  • 2009 - Le jeune cinéma de Malaisie
  • 2010 - Le nouveau cinéma indien
  • 2011 - Documentaires mexicains
  • 2012 - Pema Tseden (Chine/Tibet)
  • 2013 - Le nouveau cinéma Chilien
  • 2014 - Midi Z
  • 2015 - La Géorgie d'aujourd'hui
  • 2016 - Yeşim Ustaoğlu et les femmes cinéastes Turques

Liste des Nuits Blanches depuis 1998[modifier | modifier le code]

  • 1998 - Nuit blanche du Diable
  • 1999 - Nuit du Rail
  • 2000 - Nuit blanche « Sur la route »
  • 2001 - Nuit blanche Gothique (5 films de Terence Fisher - Grande-Bretagne)
  • 2002, 2003 - Nuit blanche du Film Noir
  • 2004 - Nuit blanche Katharine Hepburn
  • 2005 - Nuit blanche Marlon Brando
  • 2006 - Nuit blanche avec les Éditions Fayard
  • 2007 - Nuit blanche Robert Mitchum
  • 2008 - Nuit blanche Marlene Dietrich
  • 2009 - Nuit blanche extrême et asiatique
  • 2010 - Nuit blanche Georges Delerue
  • 2011 - La Nuit blanche inattendue de La Cinémathèque française
  • 2012 - Nuit blanche avec Silvana Mangano
  • 2013 - Trains de nuit
  • 2014 - Nuit blanche de l'évasion
  • 2015 - Nuit John Carpenter
  • 2016 - La Nuit des planètes interdites

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Festival International du Film de la Rochelle 2016 : édition record », article du site Culture with Vivendi du 22 juillet 2016 (consulté le 28 septembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :