Denis Côté (cinéaste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Côté (homonymie) et Denis Côté.
Denis Côté
Denis Cote 8767.jpg
Denis Côté 2013
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Denis Côté ( à Perth-Andover, Nouveau-Brunswick au Canada) est un cinéaste et producteur québécois. Cinéaste indépendant, il est souvent nommé comme l'un des auteurs importants du renouveau du cinéma québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cinéphile, il étudie le cinéma au collège Ahuntsic de Montréal[1] puis fonde nihilproductions vers 1994[2]. Très actif, il tourne une quinzaine de courts métrages. Parallèlement, il est journaliste cinéma à la radio, chef de pupitre cinéma pour l'hebdo culturel montréalais Ici entre 1999 et 2005, et vice-président de l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC)[2]. Pour la suite de sa carrière, il a beaucoup collaboré avec la productrice Stéphanie Morissette; puis avec Sylvain Corbeil de la société Metafilms.

En 2005, son premier long métrage, Les États nordiques[3], remporte le Léopard d’or (vidéo) au Festival international de Locarno[4], ainsi que le Grand Prix Indie Vision du Festival international de Jeonju en Corée[5]. En novembre 2007, le film fait partie des dix choisis par les Cahiers du cinéma lors de la programmation Un Week-end d'inédits organisée par la revue[réf. nécessaire].

Tourné en langue bulgare[6], Nos vies privées (2007) a fait le tour du circuit des festivals internationaux.

Son troisième long métrage, Elle veut le chaos, a remporté le Prix de la mise en scène au 61e Festival du film de Locarno[7] et le Prix du meilleur film canadien au Festival international du cinéma francophone en Acadie[8]. Jean-Michel Frodon, alors rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, en fait l'un de ses 10 choix pour les Meilleurs films de 2008[9].

En octobre 2008, son œuvre fait l'objet d'une rétrospective à la Cinémathèque québécoise[10].

Né d'une résidence d'artiste, Carcasses a été présenté au prestigieux Festival de Cannes à la Quinzaine des réalisateurs en mai 2009[11]. Présenté au Toronto International Film Festival, il a fait partie du Canada Top Ten[2].

Fin mai 2010 au FTA, Côté fut chargé de la réalisation des images vidéo de la pièce Cendres mise en scène par Jérémie Niel (d'après Terre et cendres d'Atiq Rahimi)[12]. La même année, le moyen métrage Les Lignes ennemies (43 min.) a fait partie du Jeonju Digital Project du Jeonju International Film Festival (Corée) où il fut présenté en première mondiale[13].

Toujours en 2010, Curling est présenté en compétition officielle au Festival du film de Locarno (Suisse). Il remporte le Prix de la mise en scène, en plus du Léopard pour la meilleure interprétation masculine décerné à Emmanuel Bilodeau[14]. En octobre 2011, Curling fait l'objet d'une sortie nationale en France avec une revue de presse élogieuse. Fin octobre, début novembre 2010, la Viennale a présenté une rétrospective de son œuvre[15], suivi en 2011 de celle du Festival de La Rochelle[16].

Bestiaire (2012), son sixième long métrage, est un essai qui s'intéresse au règne animal[17]. Présenté aux festivals de Sundance[18] et de Berlin[19], le film assure l'ouverture des 30e Rendez-vous du cinéma québécois[20].

Le magazine canadien CinemaScope inclut Denis Côté dans sa liste des 50 meilleurs cinéastes de moins de 50 ans dans son édition de mars 2012[21].

En février 2013, Vic+Flo ont vu un ours est présenté en compétition officielle à la Berlinale. Denis Côté reçoit le Prix Alfred-Bauer[22] (Ours d'argent de l'innovation) des mains de Wong Kar-wai[23]. Présenté dans presque une centaine de festivals internationaux, Le film remporte le prix du meilleur scénario au Festival de Namur en Belgique[24], est vendu dans une douzaine de pays[réf. nécessaire], est célébré par la critique et est nominé pour plusieurs prix Jutra au Québec en mars 2014[25]. Les actrices Pierrette Robitaille et Marie Brassard sont nominées pour leurs rôles dans le film[25].

Denis Côté retourne à la Berlinale en 2014 dans la section Forum pour présenter un film-essai plus modeste intitulé Que ta joie demeure[26] (Joy of Man's Desiring). De nouvelles rétrospectives de son travail sont annoncées à Guadalajara[27], Barcelone[28], Taipei[29] et Bruxelles[30].

Boris sans Béatrice est tourné à l'été 2015[31] et réunit James Hyndman, Simone-Elise Girard, Isolda Dychauk, Dounia Sichov et Denis Lavant[32]. Le film raconte les déboires de Boris Malinovsky, riche et fier homme d'affaires confronté à la maladie de sa femme. Denis Côté retrouve plusieurs collaborateurs habituels pour cette fiction produite par Metafilms.

En mai 2015, l'Ordre des Arts et des Lettres du Ministère de la Culture de France décerne le grade de Chevalier de l'Ordre à Denis Côté[33].

En mars 2016 il est membre du jury du 40e Festival international du film de Hong Kong, présidé par Sylvia Chang[34].

Ta peau si lisse, le 10e long métrage de Côté, est présenté en Première mondiale le 4 août 2017 au 70e Festival du film de Locarno (Suisse)[35]. Dans ce documentaire hybride au style plus fluide et libre que ses derniers opus, l'auteur suit avec délicatesse et respect les mécaniques quotidiennes de six hommes épris de la passion du culturisme. Le film est coproduit avec Jeanne-Marie Poulain, avec Joëlle Bertossa de la société de production suisse Close Up Films et avec l'actrice française Dounia Sichov pour la société The Addiction[36].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Courts métrages (sélectif)[modifier | modifier le code]

  • 1997 - Des tortues dans la pluie
  • 1999 - Old Fashion Waltz
  • 2000 - Seconde valse
  • 2000 - Kosovolove
  • 2001 - Rejoue-moi ce vieux mélodrame
  • 2002 - Mécanique de l’assassin
  • 2003 - La sphatte
  • 2005 - Les jouets
  • 2005 - Tennessee
  • 2007 - Maïté
  • 2015 - Excursoes (Excursions) Segment de Aqui em Lisboa
  • 2015 - Que nous nous assoupissions

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2001 - Seconde valse: Prix du meilleur montage au Atlantic Film Festival (Halifax)
  • 2004 - La sphatte: Prix Bronze au Brno B16 (République tchèque)
  • 2005 - Les états nordiques: Léopard d'or (vidéo) à Festival international du film de Locarno (Suisse)
  • 2006 - Les états nordiques: Grand Prix Indie Vision à Jeonju (Corée)
  • 2008 - Elle veut le chaos: Prix de la mise en scène au Festival international du film de Locarno (Suisse)
  • 2008 - Elle veut le chaos: Mention spéciale du jury des jeunes à Locarno (Suisse)
  • 2008 - Elle veut le chaos: Meilleur film canadien au FICFA (Festival international du cinéma francophone en Acadie) de Moncton (Canada)
  • 2009 - Carcasses: Prix du Jury au Festival l'Age d'Or - Cinemathèque de Bruxelles (Belgique)
  • 2010 - Curling: Prix de la mise en scène au Festival international du film de Locarno (Suisse)
  • 2010 - Curling: Léopard pour la meilleure interprétation masculine (Emmanuel Bilodeau) au Festival international du film de Locarno (Suisse)
  • 2012 - Bestiaire: Prix spécial du jury au Festival du film environnemental de l'Université Yale (USA)
  • 2013 - Vic+Flo ont vu un ours: Prix Alfred-Bauer (Ours d'argent de l'innovation) au Festival international du film de Berlin (Berlinale) (Allemagne)
  • 2013 - Vic+Flo ont vu un ours: Bayard d'Or du meilleur scénario au Festival international du film francophone de Namur (Belgique)
  • 2014 - Que ta joie demeure: Mention spéciale du jury au FICUNAM de Mexico (Mexique)
  • 2015 - Nommé chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres (France)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Gajan et André Roy, « Table ronde », 24 images,‎ mars-avril 2007, p. 34 (ISSN 0707-9389, lire en ligne)
  2. a b et c « Denis Côté | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  3. « Curling », Le Devoir,‎ samedi 23 et dimanche 24 octobre 2010, A 12 (lire en ligne)
  4. « Les États nordiques voyage », Le Devoir,‎ , B 4 (lire en ligne)
  5. « Morissette, Stéphanie », sur L'inis (consulté le 27 janvier 2019)
  6. Kevin Laforest, « Nos vies privées : Les amours mortes », sur Voir.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  7. « Un no man's land où tout arrive », sur Le Devoir (consulté le 27 janvier 2019)
  8. Zone Aucun thème sélectionné- ICI.Radio-Canada.ca, « Lost Song couronné », sur Radio-Canada.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  9. Marc Cassivi, « Denis Côté en famille à Cannes », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2019)
  10. 22 Octobre 2008, « Denis Côté: rétrospective à la Cinémathèque », sur Voir.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  11. « Carcasses | La Cinémathèque québécoise », sur www.cinematheque.qc.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  12. « Terre et cendres de Jérémie Niel au FTA | L'aut’journal », sur lautjournal.info (consulté le 27 janvier 2019)
  13. « En bref - Les Lignes ennemies de Denis Côté lancé en Corée », sur Le Devoir (consulté le 27 janvier 2019)
  14. « Festival du Film de Locarno : Deux Léopards pour Denis Côté | Actualités », sur www.international.gouv.qc.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  15. « En bref - Coup de chapeau des Cahiers au cinéma québécois », sur Le Devoir (consulté le 27 janvier 2019)
  16. « Festival La Rochelle en panoramique », sur Libération.fr, (consulté le 27 janvier 2019)
  17. Manon Dumais, « Denis Côté / Bestiaire : Un animal, des animaux », sur Voir.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  18. « Monsieur Lazhar et Bestiaire sélectionnés », sur TVA Nouvelles (consulté le 27 janvier 2019)
  19. « Bestiaire en Sibérie », sur Le Devoir (consulté le 27 janvier 2019)
  20. « 30es Rendez-vous du cinéma québécois - Regards et jeux dans les cages », sur Le Devoir (consulté le 27 janvier 2019)
  21. (en) GroupeMédia TFO, « CinéTFO rendra hommage à Denis Côté à l'automne 2013 », sur www.newswire.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  22. « Une BD inspirée du film « Vic + Flo ont vu un ours » de Denis Côté », sur Le Devoir (consulté le 27 janvier 2019)
  23. « Vic + Flo ont vu un Ours d’argent », sur Le Devoir (consulté le 27 janvier 2019)
  24. « Riche programmation québécoise au Festival international du Film francophone de Namur | À l'agenda », sur www.international.gouv.qc.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  25. a et b 549530008, « Jutra 2014 : Les nominations », sur www.cinoche.com (consulté le 27 janvier 2019)
  26. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Denis Côté en mode expérimental à la Berlinale », sur Radio-Canada.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  27. « Le cinéma québécois, invité d’honneur à Guadalajara », sur Le Devoir (consulté le 27 janvier 2019)
  28. « Le Festival D’A a présenté une Rétrospective de l’œuvre du réalisateur québécois Denis Côté | Actualités », sur www.international.gouv.qc.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  29. (en) « All about cinema - Taipei Times », sur www.taipeitimes.com (consulté le 27 janvier 2019)
  30. « Rétrospective Denis Côté au Palais des Beaux-Arts et à la Cinematek | Actualités », sur www.international.gouv.qc.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  31. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. http://www.simoniaques.com/biographies/johanne-haberlin-42, sur www.simoniaques.com (consulté le 27 janvier 2019)
  32. « Oeuvres | La Cinémathèque québécoise » (consulté le 27 janvier 2019)
  33. Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Gouvernement du Canada, « Gazette du Canada – RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL », sur www.gazette.gc.ca, (consulté le 27 janvier 2019)
  34. (en) « HKIFF - my official artist profile -alivenotdead.com », sur www.alivenotdead.com (consulté le 27 janvier 2019)
  35. « L'actualité cinématographique en bref », sur La Presse+, (consulté le 27 janvier 2019)
  36. « Oeuvres | La Cinémathèque québécoise » (consulté le 27 janvier 2019)