Daigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Dagny.

Daigny
Daigny
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Sedan
Canton Sedan-3
Intercommunalité Ardenne Métropole
Maire
Mandat
Jean-Claude Schuber
2014-2020
Code postal 08140
Code commune 08136
Démographie
Gentilé Les papillons
Population
municipale
350 hab. (2016 en diminution de 0,57 % par rapport à 2011)
Densité 123 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 42′ 13″ nord, 4° 59′ 34″ est
Altitude Min. 170 m
Max. 285 m
Superficie 2,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Daigny

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Daigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Daigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Daigny

Daigny est une commune française située dans le département des Ardennes, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Daigny
Daigny et les communes environnantes.

Localisation[modifier | modifier le code]

Village situé dans le nord-est du département des Ardennes, à cinq kilomètres à l'ouest de Sedan et à neuf kilomètre de la frontière franco-belge.

La commune est traversée par la route nationale 58, voie express qui relie La Moncelle à Bouillon en Belgique.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Ses communes et hameau voisins sont Givonne, Villers-Cernay, Rubécourt (hameau de Bazeilles), La Moncelle et Bazeilles.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le village est limité à l'ouest par la Givonne, affluent de la Meuse, et ses étangs.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ancienne gare de Daigny.

De 1560 à 1642, Daigny fait partie de la principauté de Sedan.

Le village a été desservi par la ligne de chemin de fer secondaire à voie métrique de Sedan à la frontière belge (Corbion), l'une des lignes des chemins de fer départementaux des Ardennes (CA), qui a été mise en service en juillet 2010. Ce réseau atteignit 342 km à son maximum. L'avenue de la Gare rappelle ce passé[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune se trouve depuis 1942 dans l'arrondissement de Sedan du département des Ardennes. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 2012 de la troisième circonscription des Ardennes.

Elle faisait partie de 1801 à 1973 du canton de Sedan-Sud, année où elle intègre le canton de Sedan-Est [2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton de Sedan-3.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune faisait partie de la communauté de communes du Pays sedanais, créée fin 2000.

Celle-ci fusionne avec ses voisines pour former, le , la communauté d'agglomération dénommée Ardenne Métropole, dont est désormais membre Daigny.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1995 En cours
(au 2017)
Jean-Claude Schuber   Retraité de l'enseignement

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2016, la commune comptait 350 habitants[Note 1], en diminution de 0,57 % par rapport à 2011 (Ardennes : -2,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
386272279374429569540573589
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
574600581610510520446384415
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
425384382367356258328347371
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2016
367361384352354355355355350
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Monument de la guerre 1939-1945, un engin blindé de reconnaissance français monté sur pneumatiques trône sur la place de la commune. Il s'agit d'un engin du 12e régiment de chasseurs à cheval, dissous en 1984 et dont le terrain de manœuvre se trouvait sur le territoire de Daigny[7].
  • L'ancienne foulerie, 3 rue de la Foulerie, établie en bordure de la Givonne, à proximité d'un bassin de retenue aujourd'hui asséché et qui était l'une des quatre annexes de la Manufacture du Dijonval. Le site du XIXe siècle est racheté en 1963 par l'ACEMA (Atelier de Construction Electro-Mécanique Ardennes), entreprise de mécano-soudure et tôlerie[8]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean-François Clouet (1757-1801), chimiste et métallurgiste, y établit, durant la période révolutionnaire, une industrie métallurgique.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Daigny Blason De pourpres à la cotice ondée d’argent accompagnée, en chef d'un papillon d'or miraillé d'azur et de sable et en pointe, d'un manteau de sable bordé d'or et doublé d'azur sur lequel broche une épée aussi d'argent garnie aussi d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Société des CFD à voie étroite des Ardennes », Réseau Nord-Est, Rue du Petit train - Le Répertoire des Rues Ferroviaires (consulté le 17 avril 2019).
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. « Les maires de Daigny », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 17 avril 2019).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. « Engin Blindé de Reconnaissance - Place de Daigny », Monuments et Patrimoine culturel à DAIGNY, sur http://www.ardennes.com (consulté le 17 avril 2019).
  8. « Moulin à foulon, puis filature, actuellement usine de construction mécanique », notice no IA08000378, base Mérimée, ministère français de la Culture.