Corbion (Bouillon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corbion.

Corbion
Corbion (Bouillon)
Le village au printemps
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Neufchâteau
Commune Bouillon
Code postal 6838
Zone téléphonique +3261
Démographie
Gentilé Corbelot(e)
Géographie
Coordonnées 49° 47′ nord, 5° 00′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Corbion

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Corbion

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Corbion
Liens
Site officiel Site touristique officiel du village

Corbion (en wallon Côrbion) est une section de la ville belge de Bouillon située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Corbion se situe à 7 kilomètres du centre-ville.

Son altitude de 400 mètres permet de découvrir huit points de vue le long de 70 kilomètres de promenades balisées équipées de bancs de repos. Parmi les attractions touristiques figurent les vestiges de la « Maison des Couleuvres », où le poète Paul Verlaine séjourna vers 1885, ainsi que le « Moulin Joly » (propriété privée) qui date du XVIe siècle.

C'est le lieu de naissance de Sébastien de Corbion (né en 1520, dit Sébastien « Pistolet », inventeur de l'arme à feu qui porte son nom).

Corbion est aussi une cité de l'Italie centrale qui, selon Tite-Live (Histoire Romaine, livre III, 30) fut détruite par les Romains en 457 av. J.-C.

Étymologie[modifier | modifier le code]

1315 Corbion

Cours d'eau (suffixe -on) à méandres (latin curuus « courbe »)[1], désigne sans doute la Semois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Commune du département des Ardennes sous le régime français, elle fut transférée à la province de Luxembourg lors de sa création. Amputé de Frahan en faveur de Rochehaut en 1856, et de Poupehan (érigé en commune) le 18 juillet 1877.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le 12 mai 1940 les Allemands du III./Schützen-Regiment (de la 1re Panzerdivision) s'emparent de Corbion[2].

En 2002, un important incendie a ravagé une partie de l'usine Pierret (directeur-Maurice Pierret).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. A. Carnoy, Origines des noms des communes de Belgique, Louvain, Éditions Universitas, , 2 vol.
  2. Jean-Yves Mary, Le corridor des Panzers, tome I, p.167, Heimdal, 2009

Sur les autres projets Wikimedia :