Coteaux-de-béziers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Coteaux-du-libron)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Coteaux-de-béziers
Image illustrative de l’article Coteaux-de-béziers
Vignoble de Corneilhan

Désignation(s) Coteaux-de-béziers
Appellation(s) principale(s) Coteaux-de-béziers, Coteaux-du-libron
Type d'appellation(s) IGP de zone
Pays Drapeau de la France France
Région parente Vignoble du Languedoc-Roussillon
Localisation Hérault
Vins produits rouges, rosés et blancs

Les Coteaux-de-béziers, anciennement Coteaux-du-libron et plus anciennement encore vin de Pays des Coteaux-du-libron, est un vin français d'indication géographique protégée de zone, produit dans le département de l'Hérault.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article principal : Vignoble du Languedoc-Roussillon.

Jusqu'au XIXe siècle, le paysage de la zone était marqué par la polyculture. Les principales caractéristiques étaient alors la présence d'oliviers, de vignes et de champs co-plantés.

C'est à la fin du XVIIIe siècle que la plantation de la vigne se développa.

Dès la moitié du XIXe siècle, la culture de la vigne va s'intensifier. Intensification qui se fit en parallèle avec le développement du chemin de fer.

Après 1950, les producteurs se mirent à produire des vins de meilleur qualité afin de répondre au mieux à la demande.

C'est par un décret du , que les vins provenant de cette zone sont reconnus vin de pays. En 2011 l'IGP de zone est reconnue pour les Coteaux-du-libron[1].

C'est par arrêté du que le nom de l'IGP Coteaux-du-libron est devenu Coteaux de Béziers[2]. Les professionnels locaux et le syndicat de l'IGP ont souhaité ce changement de nom pour des raisons de communication[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Vignoble de Thézan-lès-Béziers

Aire de l'IGP[modifier | modifier le code]

Zone principale[N 1][modifier | modifier le code]

17 communes sont concernées dans l'Hérault : Bassan, Béziers, Boujan-sur-Libron, Cers, Corneilhan, Lieuran-lès-Béziers, Lignan-sur-Orb, Pailhès, Portiragnes, Sauvian, Sérignan, Servian, Thézan-lès-Béziers, Valras-Plage, Vendres, Vias et Villeneuve-lès-Béziers.

Zone de proximité immédiate[N 2][modifier | modifier le code]

La zone de proximité est constituée par l'ensemble des communes se situant dans l'arrondissement de Béziers.

Orographie et géologie[modifier | modifier le code]

Le vignoble se situe majoritairement entre deux fleuves côtiers qui s'écoulent depuis les contreforts des Cévennes jusqu'à la Méditerranée, le Libron qui a façonné un paysage caractéristique de petites collines surmontées de bois de pins et l'Orb que surplombe la cathédrale de Béziers, emblème du logo de l'IGP.

La zone est marquée par une diversité pédologique :

  • Au Nord, la zone est recouverte de marne et de colluvion, qui datent de l'ère tertiaire.
  • Au Sud, ce sont des dépôts alluvionnaires datant du quaternaire qui dominent.

Qui plus, les sols de type sableux recouvrent des zones importantes de l'aire IGP.

Climat[modifier | modifier le code]

La zone est dominée par un climat de type méditerranéen, climat qui se caractérise par des étés chauds et secs, et par des hivers doux. En termes de précipitations, la pluviométrie annuelle moyenne est comprise entre 400 et 800 mm. Les précipitations sont plus marquées en automne et au printemps.

Vignoble[modifier | modifier le code]

Vignes à Vendres

Présentation[modifier | modifier le code]

Conditions de production[modifier | modifier le code]

Encépagement[modifier | modifier le code]

Cépages noirs[modifier | modifier le code]

Les cépages noirs utilisés sont : l'Alicante Henri Bouschet N, l'Aramon N, l'Aranel N, l'Arinarnoa N, l'Aubun N, le Cabernet franc N, le Cabernet-Sauvignon N, le Caladoc N, le Carignan N, le Carmenère N, le Chenanson N, le Cinsaut N, le Cot N, l'Egiodola N, le Fer N, le Gamay N, le Ganson N, le Grenache N, le Jurançon noir N, le Lledoner pelut N, le Manseng noir N, le Maréchal Foch N, le Marselan N, le Merlot N, le Meunier N, la Mondeuse N, le Morrastel N, le Mourvèdre N, le Muscardin N, le Muscat de Hambourg N, la Négrette N, le Nielluccio N, le Petit Verdot N, le Pinot noir N, le Piquepoul noir N, le Plant droit N, le Portan N, le Rivairenc N, le Sciaccarello N, le Syrah N, le Tannat N, le Tempranillo N et le Terret noir N.

Cépages gris[modifier | modifier le code]

Les cépages gris utilisés sont : l'Aramon gris G, le Grenache gris G, le Pinot gris G, le Piquepoul gris G, le Sauvignon gris G et le Terret gris G,

Cépages blancs[modifier | modifier le code]

Les cépages blancs utilisés sont : l'Altesse B, l'Alvarino B, l'Aramon blanc B, l'Arriloba B, l'Arvine B, l'Aubin B, l'Aubin vert B, l'Auxerrois B, le Bourboulenc B, le Carignan blanc B, le Chardonnay B, le Chasan B, le Chenin B, la Clairette B, le Colombard B, le Grenache blanc B, le Gros Manseng B, le Jurançon blanc B, le Macabeu B, le Marsanne B, le Mauzac B, le Melon B, le Merlot blanc B, la Mondeuse blanche B, le Müller-Thurgau B, le Muscadelle B, le Muscat à petits grains blancs B, le Muscat d’Alexandrie B, le Muscat cendré B, le Parellada B, le Petit Manseng B, le Picardan B, le Pinot blanc B, le Piquepoul blanc B, le Riesling B, le Roussanne B, le Sauvignon B, le Sémillon B, le Sylvaner B, le Terret blanc B, l'Ugni blanc B, le Verdelho B, le Vermentino B et le Viognier B.

Cépages rosés[modifier | modifier le code]

Les cépages rosés utilisés sont : la Clairette rose Rs, le Gewurztraminer Rs, le Muscat à petits grains roses Rs, le Savagnin rose Rs et le Mauzac rose Rs.

Cépages rouges[modifier | modifier le code]

Le cépage rouge utilisé est : le Muscat à petits grains rouges Rg.

Types de vin[modifier | modifier le code]

Les trois couleurs des coteaux-du-libron Les trois couleurs des coteaux-du-libron Les trois couleurs des coteaux-du-libron
Les trois couleurs des coteaux-du-libron

Il existe 12 labellisations différentes :

  • Coteaux du Libron blanc[4]
  • Coteaux du Libron rosé[5]
  • Coteaux du Libron rouge[6]
  • Coteaux du Libron primeur ou nouveau blanc[7]
  • Coteaux du Libron primeur ou nouveau rosé[8]
  • Coteaux du Libron primeur ou nouveau rouge[9]
  • Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers blanc[10]
  • Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers rosé[11]
  • Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers rouge[12]
  • Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers primeur ou nouveau blanc[13]
  • Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers primeur ou nouveau rosé[14]
  • Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers primeur ou nouveau rouge[15]

Vin et gastronomie[modifier | modifier le code]

Les vins rouges présentent des caractéristiques d'arômes primaires avec une prédominance de notes fruitées. Les tannins sont doux et fins, la structure peut être légère ou plus consistante mais toujours accompagnée de rondeur surtout au niveau de la finale, douce et sans astringence excessive. Les vins blancs et rosés développent des notes aromatiques également primaires avec une dominante de fruits et fleurs. L'équilibre est assuré par une acidité suffisante et adaptée à la concentration du vin afin de présenter de la fraîcheur en bouche.

Production et structure des exploitations[modifier | modifier le code]

La production de vins rosés est presque aussi importante que celle de vins rouges. La production est partagée entre caves coopératives et caves particulières. Deux types de vins sont produits ː les vins issus de l’assemblage de cépages traditionnels de la région ainsi qu’avec des cépages réputés, originaires d’autres régions viticoles, et les vins dits de cépage obtenus à partir d’un seul cépage, voire de plusieurs, choisis parmi des cépages réputés tels que : merlot, cabernet-sauvignon, syrah, chardonnay, sauvignon.

Le volume vinifié pour la revendication en IGP “Coteaux de Béziers” est en moyenne de 20 000 hl par an.

Cave coopérative de Thézan-lès-Béziers

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La zone principale désigne la zone où la récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins bénéficiant de l’indication géographique protégée peuvent être pratiquées
  2. La zone de proximité immédiate désigne la zone où la vinification et l’élaboration des vins bénéficiant de l’indication géographique protégée peuvent être pratiquées

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 8 novembre 2013 portant modification de l'arrêté du 2 novembre 2011 relatif à l'indication géographique protégée « Coteaux du Libron » JORF n°0268 du 19 novembre 2013 page 18755 texte n° 51 NOR: AGRT1319818A
  2. Arrêté du 23 octobre 2015 relatif à l'indication géographique protégée « Coteaux de Béziers » et modifiant l'arrêté du 2 novembre 2011 relatif à l'indication géographique protégée « Coteaux du Libron » JORF n°0253 du 31 octobre 2015 texte n° 35 page 20405 NOR: AGRT1429275A
  3. Antonia Jimenez, « Vin : les coteaux-de-béziers signalent leur territoire », Midi-Libre,‎
  4. Coteaux du Libron blanc
  5. Coteaux du Libron rosé
  6. Coteaux du Libron rouge
  7. Coteaux du Libron primeur ou nouveau blanc
  8. Coteaux du Libron primeur ou nouveau rosé
  9. Coteaux du Libron primeur ou nouveau rouge
  10. Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers blanc
  11. Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers rosé
  12. Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers rouge
  13. Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers primeur ou nouveau blanc
  14. Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers primeur ou nouveau rosé
  15. Coteaux du Libron Les coteaux de Béziers primeur ou nouveau rouge

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]