Jurançon blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jurançon (homonymie).
Jurançon Blanc B
Jurançon blanc
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le jurançon blanc est un cépage de France de raisins blancs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le cépage est cultivé principalement dans la région Sud-Ouest. Il fait partie de l’encépagement de l'Armagnac et du Cognac. Aujourd'hui il est en grande régression passant de 5.760 hectares en 1958 à 137 hectares en 1988.

Il ne fait pas partie de l'encépagement du Vignoble du Jurançon.

D'après des analyses génétiques, il serait descendant du gouais B.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau cotonneux blanc à liseré carminé.
  • Jeune feuilles duveteuses, bullées
  • Feuilles adultes, à 5 lobes avec un sinus pétiolaire en lyre plus ou moins fermée ou à bords superposés, dents ogivales, petites, en 2 séries, un limbe duveteux-pubescent.
  • Grappes petites, compactes, parfois ailées.
  • Baies moyennes, à chair molle juteuse

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de deuxième époque: 20 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont moyennes et les baies sont de taille petite. La grappe est tronconique, compacte. Le cépage est vigoureux et productif.

Il est très sensible au mildiou, à la pourriture grise mais il craint moins l'oïdium.

Les vins blancs sont neutres et peu alcooliques.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le jurançon blanc est connu sous les noms de Braquet (mais à ne pas confondre avec le Braquet), dame blanche, notre-dame de Guilan, plant debout, plant dressé, plant quillat, quillat, quillard, sans-pareil

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 (ISBN 2-0123633-18)

Sur les autres projets Wikimedia :