Christiane Scrivener

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scrivener.

Christiane Scrivener
Illustration.
Fonctions
Commissaire européenne à la Fiscalité, à la Douane et de la Protection des consommateurs[1]

(6 ans et 16 jours)
Président Jacques Delors
Gouvernement Commissions Delors II et III
Prédécesseur Francis Cockfield (Fiscalité et douane)
Successeur Poste supprimé
Députée européenne

(9 ans, 5 mois et 19 jours)
Élection 10 juin 1979
Réélection 17 juin 1984
Législature 1re et 2e
Secrétaire d'État à la Consommation

(2 ans, 2 mois et 19 jours)
Président Valéry Giscard d'Estaing
Premier ministre Jacques Chirac
Raymond Barre
Gouvernement Chirac I
Barre I et II
Prédécesseur Poste créé
Successeur Catherine Lalumière (indirectement)
Biographie
Nom de naissance Christiane Fries
Date de naissance (93 ans)
Lieu de naissance Mulhouse (Haut-Rhin, France)
Nationalité Française
Parti politique Parti républicain
Républicains indépendants

Christiane Scrivener, née Christiane Fries le à Mulhouse (Haut-Rhin), est une femme politique française, membre des Républicains indépendants, devenus Parti républicain puis du Parti radical[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Directrice général de l’ASTEF au début des années 1960, elle travaille notamment en collaboration avec Marcel Demonque.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Au niveau national[modifier | modifier le code]

Elle est secrétaire d’État à la Consommation dans les gouvernements Chirac I et Barre I et II, du 12 janvier 1976 au 31 mars 1978. Surnommée « Madame consommation »[2], elle est à l'origine de plusieurs textes :

Au niveau européen[modifier | modifier le code]

Lors des élections européennes de 1979, elle est élue au Parlement européen, et réélu lors des élections européennes de 1984.

En 1989, la Grecque Vásso Papandréou et Christiane Scrivener deviennent les premières femmes commissaires européennes[3]. Entre 1989 et 1995, elle est membre de la Commission européenne (Commission Delors II et III), au sein de laquelle elle est chargée de la fiscalité, de la douane et de la protection des consommateurs. C'est à ce titre qu'elle prépara un projet de réforme de la TVA, connu sous le nom de Plan Delors-Scrivener.

Autre[modifier | modifier le code]

Elle est également membre du comité de parrainage du Collège des Bernardins[4].

Engagement[modifier | modifier le code]

Christiane Scrivener a été présidente de Plan International France d'avril 1997 à décembre 2006. Elle en est la présidente d’honneur depuis le 1er janvier 2007[réf. nécessaire].

Distinction[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • L'Europe, une bataille pour l'avenir (préface de Simone Veil), Plon, 1984

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Portefeuille de la Protection des consommateurs ajouté le 1er janvier 1993, succédant à Karel Van Miert.
  2. a et b Encyclopédie des femmes politiques sous la Ve République, éditions P. Banon, 1996.
  3. Florence Montreynaud, L'aventure des femmes. XXe-XXIe siècle, Nathan, 2006.
  4. « Comité de parrainage de la Fondation des Bernardins - Collège des Bernardins », sur collegedesbernardins.fr.
  5. « Décret du 13 juillet 2018 portant élévation à titre exceptionnel à la dignité de grand’croix », sur legiondhonneur.fr (consulté le 14 juillet 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]