Les Tuche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Tuche
Réalisation Olivier Baroux
Scénario Philippe Mechelen
Acteurs principaux
Sociétés de production Eskwad
Pathé Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie
Durée 97 minutes
Sortie 2011

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Tuche est une comédie française réalisée par Olivier Baroux, sortie en 2011.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les Tuche sont une famille vivant à Bouzolle. Jeff Tuche, le père, est un chômeur fier de l'être ; avec sa femme Cathy, ils ont trois enfants : Stéphanie la bimbo pas très futée, Wilfried qui est homosexuel et se prend pour un rappeur gangsta, et Donald dit Coin-Coin. Il y a également la mémé, "Mamie Suze" que personne ne comprend. Un jour, cette famille gagne une fortune à la loterie. Ils décident alors d'aller à Monaco...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

[réf. nécessaire]

  • C'est le scénariste Philippe Mechelen qui a eu l'idée de cette histoire en regardant un épisode de Strip-tease consacré à une famille d'originaux belges.
  • Monaco ayant refusé d'accorder une autorisation de tournage[1], l'équipe du film a dû recréer l'ambiance du Rocher à Sanary-sur-Mer.
  • Au début du film, Jeff Tuche chante les paroles d’À bas les gens qui bossent de Didier Super.
  • À Monaco, Wilfrid Tuche prend le surnom de Tuche Daddy. Il s'agit d'une référence à l'ancien surnom du rappeur américain Sean Combs, qui était « Puff Daddy ».
  • Pierre Bellemare, qui fait une apparition dans le film, a refusé d'être payé, préférant verser son cachet à une association caritative.[réf. nécessaire]
  • C'est Olivier Baroux qui eu l'idée de la coupe dite "mulet" de Jeff Tuche, s'inspirant des chanteurs de hard rock allemands des années 80.
  • Après 11 semaines d'exploitation, le film a réalisé 1 534 651 d'entrées.
  • Certaines scènes ont été tournées à Cassis.

Suite[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Tuche » à Monaco, L'Est républicain, 25 juin 2011
  2. "Les Tuche 2" : Jean-Paul Rouve fait déjà beaucoup rire chez lui dans le Nord

Liens externes[modifier | modifier le code]