Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu ?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu ?
Description de l'image Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu.jpg.
Réalisation Philippe de Chauveron
Scénario Philippe de Chauveron
Guy Laurent
Musique Matthieu Gonet
Acteurs principaux
Sociétés de production UGC
Les Films du 24
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Comédie
Sortie 2021

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu ? est une comédie française réalisée par Philippe de Chauveron, sortie en 2021. Il s'agit du troisième film d'une série débutée avec Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? (2014) et qui s'est poursuivie avec Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2019).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Claude et Marie Verneuil vont bientôt fêter leurs 40 ans de mariage. Pour l'occasion, leurs quatre filles — Isabelle, Odile, Ségolène et Laure — décident d’organiser une grande fête surprise dans leur maison familiale de Chinon. Elles décident également d'inviter, chacune, les parents de leurs maris respectifs — Rachid Benassem, David Benichou, Chao Ling et Charles Koffi[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Info Simple.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Info Simple.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Production[modifier | modifier le code]

Initialement prévu pour fin 2020, le film est finalement repoussé d'un an en raison de la pandémie de Covid-19 ; le tournage débute le [1]. Julia Piaton, qui incarnait Odile, la seconde fille des Verneuil dans les deux premiers films, n'a pas pu rejoindre le tournage pour des raisons de planning et a été remplacée dans le rôle par Alice David[4].

Le vendredi , lors d’un repérage à Châtellerault dans la Vienne, quatre techniciens du film sont victimes d’un accident de la route près de Pouant : trois sont tués, le quatrième est hospitalisé dans un état critique ; le tournage est en conséquence interrompu[5],[6],[7],[8],[9]. À la suite de l'accident, le tournage reprend le , information confirmée par l'actrice Élodie Fontan, qui publie sur son compte Instagram une photo du clap de tournage de la même date : la journée est dédiée à « Milo, Morvan, Hervé » et « bats-toi Tim », en l'honneur des disparus et du survivant en soin[10]. Le film leur est dédié.

Accueil[modifier | modifier le code]

Qu'est-ce qu'on à tous fait au bon Dieu ?
Score cumulé
SiteNote
Allociné2.4 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Point4 étoiles sur 5
Le Parisien4 étoiles sur 5
Le journal de Montréal3 étoiles sur 5
La Voix du Nord3 étoiles sur 5
Dernières Nouvelles d'Alsace3 étoiles sur 5
Le Figaro3 étoiles sur 5
La Croix2 étoiles sur 5
Ecran Large1 étoiles sur 5
Le Monde1 étoiles sur 5
Les Inrockuptibles1 étoiles sur 5
Paris Match1 étoiles sur 5

Critique[modifier | modifier le code]

Le film n'est pas du tout au goût de la Libre Belgique ; la « recette est éculée », pire, le film est jugé hypocrite en « dénonçant le racisme tout en convoquant ses pires clichés »[11]. En Suisse, le Cinéman se montre plus généreux envers la comédie de Philippe de Chauveron, en lui donnant la note de 2,5/5. Pour le Cinéman, « ne se voulant ni acerbe, ni cynique, le film, (...) navigue sûrement, mais prudemment (...) ». Sur les gags et le côté comique, la critique rajoute qu'à « force de ne vouloir froisser personne, certains des gags tombent à plat ; d’autres, faciles, mais bien placés, permettent de rire sans trop réfléchir »[12].

La presse française est très mitigée à l'égard du film. La Rédaction de Femme actuelle parle que « Dans la droite ligne des premiers volets, un divertissement à prendre comme il convient : en toute légèreté ». Pour Le Parisien, « Plus efficace que les deux premiers « Bon Dieu », ce troisième opus pourrait convertir les plus sceptiques ». Pour Le Point, la « Morale de l'histoire : on peut rire de tout ... A condition d'avoir le ton juste ». Le Figaro remarque que seul le personnage de Koffi, chez les beaux-parents, semble faire le poids face au couple Verneuil. La Croix dit que ce « troisième volet reprend les recettes, souvent douteuses, qui ont fait le succès des deux premières comédies en France et à l’étranger ». Paris Match parle sobrement d'un « volet poussif », quand Les Inrockuptibles estime qu'il s'agit là d'une « comédie ringarde au carré, qui n’a plus peur de rien parce que tout est bon à prendre »[13].

Sur le site Allociné, la critique presse donne une moyenne de 2,4/5 pour un ensemble de 13 titres[13]. Au Québec, le site Cinoche donne une moyenne de 2,5/5 pour 9 médias, en sachant que l'essentiel des titres sont identiques à ceux utilisés sur le site Allociné[14].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 2 429 450 entrées[15]
(17 468 906 $)[15]
16

Monde Total mondial 2 743 455 entrées[15]
(18 018 465 $)[15]
16

Le jour de sa sortie en France, le film se place en tête des nouveautés en réalisant 173 251 entrées, dont 74 530 en avant-première, pour 923 copies. Le film réalise moins d'entrées que ces deux précédents volets, respectivement 362 209 et 200 723 entrées. Sur le podium, il précède Les Bad Guys (62 087) et En même temps (16 346)[16]. Cette position de leader du box-office est confirmée au bout de sa première semaine d'exploitation en engendrant 874 683 entrées. Les deux précédents volets avaient réalisés respectivement 1,68 million et 2,15 millions d'entrées pour leur première semaine d'exploitation[17]. La semaine suivante, le film dépasse la barre symbolique du million de tickets avec ses 461 311 entrées supplémentaires, pour une 2e place au box-office derrière Les secrets de Dumbledore (1 132 062) et devant Sonic 2, le film (297 105)[18]. La semaine suivante, le film réalise un score similaire (427 273) atteignant les 1 763 027 entrées ; le podium reste inchangé[19].

Au Québec, pour sa première semaine d'exploitation, le film engrange 84 637 dollars et se place en 6e position du box-office[20]. Au bout d'un mois, le film chute la dernière 10e place du box-office. Le long-métrage cumule alors 355 153 dollars pour son exploitation dans la province[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu : le tournage du 3ème film a commencé », sur Allociné, (consulté le ).
  2. https://twitter.com/BonDieuLeFilm/status/1473250632958156805
  3. « L'équipe du film Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon dieu ? à Cherbourg pour l'avant-première », sur actu.fr – La Presse de la Manche, (consulté le )
  4. « Bande-annonce Le Bon Dieu 3 : plus féroces que jamais, ils sont de retour ! », sur Allociné, (consulté le )
  5. Iris Péron et Jérémie Pham-Lê, « «Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu» : trois membres de l’équipe de tournage décèdent dans un accident de voiture », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  6. « Trois membres de l'équipe du film "Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon dieu ?" meurent dans un accident », sur France Bleu, (consulté le ).
  7. « Vienne (86) : trois morts ce vendredi soir dans une collision à Pouant (Loudunais) », sur Centre-Presse.fr, (consulté le )
  8. « Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu, le tournage suspendu après trois décès », sur LEFIGARO.fr, (consulté le )
  9. « Vienne : 3 membres de l'équipe de "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu" tués sur la route », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le )
  10. C. Br (avec AFP), « «Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu?»: après l’accident mortel, le tournage a repris », sur lavoixdunord.fr, (consulté le )
  11. Hubert Heyrendt, « "Qu’est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu?": Chronique du racisme ordinaire », sur lalibre.be, (consulté le )
  12. Laurine Chiarini, « Critique du film - Et voilà les beaux-parents (Cinéman) », sur cineman.ch, (consulté le )
  13. a et b Allociné, « Qu'est-ce qu'on à tous fait au bon Dieu ? », sur allocine.fr (consulté le )
  14. Cinoche.com, « Qu'est-ce qu'on à tous fait au bon Dieu ? Serial Bad Wedding 3 » (consulté le )
  15. a b c et d « Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu ? », sur JP's Box-Office (consulté le )
  16. Brigitte Baronnet, « Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu : le meilleur démarrage de la saga au box-office ? », sur allocine.fr, (consulté le )
  17. Brigitte Baronnet, « Box-office France : Christian Clavier et Le Bon Dieu 3 font-ils mieux que les précédents films ? », sur allocine.fr, (consulté le )
  18. Brigitte Baronnet, « Box-office France : Les Animaux fantastiques 3 au-delà du million d'entrées mais en deçà des autres Harry Potter », sur allocine.fr, (consulté le )
  19. Brigitte Baronnet, « Box-office France : Les Animaux fantastiques 3, Le Bon Dieu 3 et Sonic 2 aux portes des 2 millions d'entrées », sur allocine.fr, (consulté le )
  20. Cinoche, « Box-office québécois du 8 au 10 avril 2022 », sur cinoche.com (consulté le )
  21. Cinoche, « Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ? Box-office québécois » (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]