Vilaine (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Vilaine
Vilaine
Réalisation Jean-Patrick Benes
Allan Mauduit
Scénario Allan Mauduit
Jean-Patrick Benes
Acteurs principaux
Sociétés de production Karé Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie
Durée 93 min
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Vilaine est un film français réalisé par Jean-Patrick Benes et Allan Mauduit sorti le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mélanie était la souffre-douleur des filles de sa classe. Aujourd'hui, elle est restée une jeune fille au physique ingrat, accablée par son patron et sa voisine, un peu trop gentille et indulgente. Naïve et généreuse, elle tombe dans le piège de sa magnifique et méchante cousine Aurore en croyant à un prince charmant. Décidée à se venger, Mélanie devient « vilaine » et exploite son patron, fait des sales coups aux amies d'Aurore, et donne des « conseils » avisés à tout le monde, calculés à l'avance, bien évidemment.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Caméo[modifier | modifier le code]

Les présentateurs télévisés Julien Lepers et Patrice Laffont font une apparition dans le film. Ils jouent leurs propres rôles en présentant les jeux télévisés Question pour un champion, Des chiffres et des lettres et Le Juste Euro.

Ressemblance avec Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain[modifier | modifier le code]

Des nombreux points communs ont été notés lors de la sortie de Vilaine en 2008 avec le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, sorti 7 années auparavant[2]. Ainsi les 2 héroïnes partagent :

  • des noms très similaires : « Mélanie Lupin » pour Vilaine et « Amélie Poulain » pour le film du même nom
  • la même profession : serveuse
  • la même coupe de cheveux

La structure du film présente aussi des points similaires :

  • la présence d'une voix-off qui présente au spectateur à la fois le passé de l'héroïne et les personnages qui constituent son entourage
  • les 2 films se concluant par l'héroïne trouvant au final l'amour

Les dissemblances pourraient même faire penser Vilaine comme parodiant le film de Jeunet :

  • là où Amélie rend les gens heureux autour d'elle, Mélanie va régler ses comptes et se venger des amis et de l'entourage qui ont profité ou abusé de ses faiblesses
  • là où Amélie évolue dans un Paris irréel digne d'une carte postale, Mélanie vit dans un petit bourg anonyme de province

Il y a également une référence certaine au caractère de BD Henriette de Dupuy & Berberian quant aux physiques des personnages de Mélanie, ainsi que sa cousine et ses deux copines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]