Didier (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Didier.
Didier
Titre original Didier
Réalisation Alain Chabat
Scénario Alain Chabat
Acteurs principaux
Sociétés de production AMLF
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 105 minutes
Sortie 1997

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Didier est un film français réalisé par Alain Chabat, sorti en 1997. Le réalisateur a reçu, pour ce film, un César du meilleur premier film en 1998.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre, agent de football, a accepté de garder Didier, le chien d'Annabelle, une amie journaliste. Au cours de la nuit, le labrador prend une apparence humaine, mais reste psychologiquement toujours un chien. Aux prises avec Richard, le patron du club de football pour lequel il est agent, Jean-Pierre n'avait pas besoin d'un problème supplémentaire, en plus de ses soucis avec ses joueurs vedettes, d'abord Baco, puis Fabrice blessé juste une semaine avant un match très important contre le PSG. Didier va révéler certaines dispositions footballistiques et l'aider à remplacer les joueurs blessés. De plus, il finira même par réconcilier Jean-Pierre et sa petite amie Maria.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Clins d’œil[modifier | modifier le code]

  • Lors de sa visite de l'appartement de Costa, l'œil du labrador s'arrête sur une pile de livres, dans le buffet du séjour. L'un des livres est Les Nuls, le livre réalisé par Les Nuls.
  • Les maillots de foot de l'équipe de Didier portent l'inscription « Chez Wam », qui est le nom de la société de production d'Alain Chabat.
  • La voiture que conduisent le groupe de skinheads tout au long du film est immatriculée 521 GUD 34.
  • Lionel Abelanski achète un CD de Reinette l'Oranaise, quasiment oubliée du grand public au moment du tournage du film.
  • Les acteurs incarnant les joueurs du match étaient à l'époque les footballeurs issus des équipes réserves du Paris Saint-Germain. Ainsi, apparaissent pour le compte du PSG Grégory Paisley (no 14), Fabrice Kelban (le no 5), Bark Seghiri (le no 2) et Sylvain Distin (le no 3), tandis que Djamel Belmadi et Iyenemi Furo incarnent respectivement les no 4 et no 6 adverses.
  • Durant le match, le commentateur répète à plusieurs reprises le nom de Curelesse, ce qui donne Curelesse Curelesse, si bien que le spectateur finit par entendre Lescure, président de Canal + à l'époque du film.
  • Le nom du capitaine de l'équipe du PSG est Lamar, le même nom que le capitaine du Libérator, le vaisseau d'Objectif Nul. Le joueur numéro 4 de l'équipe du PSG s'appelle Jean-Pierre Jaoui, composé du prénom de Bacri et du nom de sa compagne de l'époque.
  • Dans l'équipe de football, Didier s'appelle Didje Hazanavicius, certainement en référence à Michel Hazanavicius, réalisateur de l’émission : Les Nuls l'émission, ou Serge Hazanavicius présent également dans le film.
  • On aperçoit Patrick Bosso parmi les supporters dans le stade (derrière Dominique Farrugia).

Bande originale[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb. Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « ECRAN NOIR * L'actualité », sur www.ecrannoir.fr (consulté le 18 avril 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]