Stéphane Kazandjian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stéphane Kazandjian
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Stéphane Kazandjian est un réalisateur, scénariste et dialoguiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Passionné par le cinéma dès son plus jeune âge, il poursuit des études de commerce (ESSEC) avant de se lancer pleinement dans l’écriture et la réalisation. Il tente l’aventure américaine avec deux scénarios de polar écrits en anglais et passe plusieurs mois à Los Angeles. Il y travaille notamment comme scénariste stagiaire sur une sitcom produite par la Warner[réf. nécessaire][Laquelle ?].

Il décide de rentrer en France pour se lancer dans l’écriture d’un film de genre peu représenté dans le cinéma hexagonal : le teen movie. Ce sera son premier long métrage en tant qu’auteur et réalisateur : Sexy Boys (2001), qu’il définit comme « à la fois tendre et gras ».

Pour son second film, il s’attaque encore à un genre américain – la comédie romantique et musicale – pour se l’approprier et le détourner. Modern Love sort en 2008, avec dans les rôles principaux Bérénice Bejo, Pierre-François Martin-Laval, Alexandra Lamy et Stéphane Rousseau.

L’envie de se confronter à des sujets d’actualité et d’épingler les excès du capitalisme financier donnent naissance à son troisième long métrage, Moi, Michel G, Milliardaire, Maître du monde (2011), un faux documentaire satirique avec François-Xavier Demaison, Laurent Lafitte et Guy Bedos.

Parallèlement à ses propres films, Stéphane Kazandjian participe à d’autres projets. Il a notamment coécrit la série télévisée Scalp, réalisée par Xavier Durringer. Il est également le coauteur du long métrage d’animation Un monstre à Paris (2011), réalisé par Eric Bergeron, ainsi que du deuxième film de Franck Gastambide, Pattaya (2016).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Consultant[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]