Canton de Saint-Jean-d'Angély

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-Jean-d'Angély
Canton de Saint-Jean-d'Angély
Situation du canton de Saint-Jean-d'Angély dans le département de Charente-Maritime.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement(s) Rochefort (3)
Saintes (2)
Saint-Jean-d'Angély (37)
Bureau centralisateur Saint-Jean-d'Angély
Conseillers
départementaux
Caroline Aloe
Jean-Claude Godineau
2015-2021
Code canton 17 18
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 1801[2],[3]
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 26 849 hab. (2016)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Superficie 549,05 km2
Subdivisions
Communes 41

Le canton de Saint-Jean-d'Angély est une division administrative française située dans le département de la Charente-Maritime et la région Nouvelle-Aquitaine. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 19 à 42.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Saint-Jean-d'Angély dans les arrondissements de Saintes et de Saint-Jean-d'Angély.

Son altitude varie de 0 m (Bords) à 109 m (Essouvert).

Il est arrosé par la Boutonne, principal affluent de rive droite de la Charente.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Saint-Jean-d'Angély et de Tonnay-Boutonne avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[5].
  • Un nouveau découpage territorial de la Charente-Maritime entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 27 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. En Charente-Maritime, le nombre de cantons passe ainsi de 51 à 27. Le nombre de communes du canton de Saint-Jean-d'Angély passe de 19 à 42. Le nouveau canton est formé de communes des anciens cantons de Saint-Jean-d'Angély, de Saint-Savinien, de Tonnay-Boutonne et de Loulay.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Victor de Saint-Blancard   Juge d'instruction au Tribunal de Saint-Jean-d'Angély
1840 1848 Auguste de Gaalon   Maire de Saint-Jean-d'Angély (1839-1845)
puis de Saint-Martin-de-Villeneuve
1848 1870
(décès)
Comte Auguste Regnaud de Saint-Jean d'Angély Bonapartiste Maréchal de France
Député (1848-1851)
Sénateur (1852-1870)
Ministre
1870 1887
(démission)[8]
Hippolyte Larade[9] Républicain Avocat, maire de Ternant (1830-1841 et 1847-1887)
1887[10] 1889
(décès)[11]
Jacques Joseph Pierre
Lair[12]
  Avocat puis magistrat
Maire de Saint-Jean-d'Angély
1889 1898 Pascal Bourcy Républicain Médecin, Maire de Saint-Jean-d'Angély (1877-1878)
Député (1893-1898)
1898 1920[13] Jules Neau Républicain Avoué à Saint-Jean-d'Angély
1920[14] 1940 Elmire (Jacques) Emerit[15] Rad. Médecin, adjoint au maire de Saint-Jean-d'Angély (1912-1919)
1945 1949 André Dubois SFIO Instituteur à Saint-Jean-d'Angély
1949 1961 Charles Pineau Rad. Maire de Saint-Jean-d'Angély (1949-1967)
1961 1973 Jacques Colas DVD Administrateur de société
Maire de Saint-Jean-d'Angély
1973 1979 Ivan Chanu de Limur RPR Chef d'entreprise
Maire de Saint-Jean-d'Angély (1977-1989)
1979 1985 Claude Tarin PS Médecin
1985 1992 Ivan Chanu de Limur RPR Maire de Saint-Jean-d'Angély (1977-1989)
1992 2004 Claude Tarin PS Maire de Saint-Jean-d'Angély (1989-1995)
2004 2015 Jean-Yves Martin PRG Médecin
Ancien maire-adjoint de Saint-Jean-d'Angély (1995-2001)

[1]

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Caroline Aloé   LR Attachée d'intendance à Saint-Jean-d'Angély
Présidente de la Commission des Affaires scolaires et de l'enseignement supérieur
2015 en cours Jean-Claude Godineau   UDI Maire de Saint-Savinien, Président de la Communauté de Communes

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Caroline Aloe et Jean-Claude Godineau (Union de la Droite, 32,96 %) et Françoise Mesnard et Jacques Roux (PS, 27,77 %). Le taux de participation est de 49,83 % (10 256 votants sur 20 581 inscrits)[16] contre 50,08 % au niveau départemental[17]et 50,17 % au niveau national[18]. Au second tour, Caroline Aloe et Jean-Claude Godineau (Union de la Droite) sont élus avec 53,94 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,45 % (4 903 voix pour 10 176 votants et 20 580 inscrits)[19].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Saint-Jean-d'Angély dans le département de la Charente-Maritime avant 2015.

Le canton de Saint-Jean-d'Angély regroupait dix-neuf communes et comptait 16 160 habitants (recensement de 2006 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Antezant-la-Chapelle 356 17400 17013
Asnières-la-Giraud 905 17400 17022
La Benâte 410 17400 17040
Bignay 384 17400 17046
Courcelles 435 17400 17125
Les Églises-d'Argenteuil 521 17400 17150
Fontenet 369 17400 17165
Landes 542 17380 17202
Mazeray 881 17400 17226
Saint-Denis-du-Pin 718 17400 17277
Poursay-Garnaud 282 17400 17288
Saint-Jean-d'Angély 7 424 17400 17347
Saint-Julien-de-l'Escap 889 17400 17350
Saint-Pardoult 206 17400 17381
Ternant 305 17400 17440
Varaize 578 17400 17459
La Vergne 606 17400 17465
Vervant 203 17400 17467
Voissay 146 17400 17481

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Après le redécoupage de 2014, le canton de Saint-Jean-d'Angély comprenait quarante-deux communes entières[4].

Suite à la fusion au 1er janvier 2016 de La Benâte et Saint-Denis-du-Pin pour former la commune nouvelle d'Essouvert[20], il comprend désormais quarante-et-une communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Jean-d'Angély
(bureau centralisateur)
17347 Vals de Saintonge Communauté 7 123 (2014)
Annepont 17011 Vals de Saintonge Communauté 359 (2014)
Annezay 17012 Vals de Saintonge Communauté 173 (2014)
Archingeay 17017 Vals de Saintonge Communauté 687 (2014)
Bernay-Saint-Martin 17043 Vals de Saintonge Communauté 794 (2014)
Bignay 17046 Vals de Saintonge Communauté 424 (2014)
Bords 17053 Vals de Saintonge Communauté 1 324 (2014)
Champdolent 17085 Vals de Saintonge Communauté 399 (2014)
Chantemerle-sur-la-Soie 17087 Vals de Saintonge Communauté 174 (2014)
Chervettes 17103 CC Aunis Sud 153 (2014)
Courant 17124 Vals de Saintonge Communauté 400 (2014)
La Croix-Comtesse 17137 Vals de Saintonge Communauté 235 (2014)
Dœuil-sur-le-Mignon 17139 Vals de Saintonge Communauté 346 (2014)
Essouvert 17277 Vals de Saintonge Communauté 1 170 (2014)
Fenioux 17157 Vals de Saintonge Communauté 155 (2014)
Grandjean 17181 Vals de Saintonge Communauté 278 (2014)
La Jarrie-Audouin 17195 Vals de Saintonge Communauté 282 (2014)
Landes 17202 Vals de Saintonge Communauté 611 (2014)
Loulay 17211 Vals de Saintonge Communauté 804 (2014)
Lozay 17213 Vals de Saintonge Communauté 151 (2014)
Mazeray 17226 Vals de Saintonge Communauté 876 (2014)
Migré 17234 Vals de Saintonge Communauté 310 (2014)
Le Mung 17252 Vals de Saintonge Communauté 308 (2014)
Nachamps 17254 Vals de Saintonge Communauté 195 (2014)
Les Nouillers 17266 Vals de Saintonge Communauté 658 (2014)
Puy-du-Lac 17292 Vals de Saintonge Communauté 470 (2014)
Puyrolland 17294 Vals de Saintonge Communauté 189 (2014)
Saint-Crépin 17321 CC Aunis Sud 320 (2014)
Saint-Félix 17327 Vals de Saintonge Communauté 301 (2014)
Saint-Laurent-de-la-Barrière 17352 CC Aunis Sud 103 (2014)
Saint-Loup 17356 Vals de Saintonge Communauté 327 (2014)
Saint-Savinien 17397 Vals de Saintonge Communauté 2 439 (2014)
Taillant 17435 Vals de Saintonge Communauté 185 (2014)
Taillebourg 17436 Vals de Saintonge Communauté 742 (2014)
Ternant 17440 Vals de Saintonge Communauté 371 (2014)
Tonnay-Boutonne 17448 Vals de Saintonge Communauté 1 161 (2014)
Torxé 17450 Vals de Saintonge Communauté 221 (2014)
La Vergne 17465 Vals de Saintonge Communauté 594 (2014)
Vergné 17464 Vals de Saintonge Communauté 142 (2014)
Villeneuve-la-Comtesse 17474 Vals de Saintonge Communauté 755 (2014)
Voissay 17481 Vals de Saintonge Communauté 168 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
16 74917 43517 05616 67316 19915 80516 16016 65616 502
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[21] puis population municipale à partir de 2006[22])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 26 877 habitants[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 278
  2. Notice communale de Saint-Jean-d'Angély sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 793.
  4. a b et c Décret no 2014-269 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Charente-Maritime.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f180.image.r=cantons%201833
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 29 avril 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63302666/f1.item.r=canton.zoom
  9. http://cths.fr/an/prosopo.php?id=111380
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6330287c/f5.item.r=canton.zoom
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6542428k/f5.item.r=canton.zoom
  12. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH094/PG/FRDAFAN83_OL1446046V001.htm
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6374360d/f2.item.r=canton.zoom
  14. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63919581/f63.item.r=canton.zoom
  15. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH202/PG/FRDAFAN84_O19800035v0917486.htm
  16. « Résultats du 1er tour pour le canton de Saint-Jean-d'Angély », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  17. « Résultats du 1er tour pour le département de la Charente-Maritime », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  18. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  19. « Résultats du second tour pour le canton de Saint-Jean-d'Angély », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  20. « Deux communes nouvelles en Charente-Maritime », Communiqué de presse,‎ (lire en ligne [doc])
  21. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  23. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]