Poursay-Garnaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Poursay-Garnaud
Poursay-Garnaud
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption
de Poursay-Garnaud.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saint-Jean-d'Angély
Canton Matha
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Saint-Jean-d'Angély
Maire
Mandat
Dominique Bouin
2014-2020
Code postal 17400
Code commune 17288
Démographie
Gentilé Garnaudiens
Population
municipale
317 hab. (2016 en augmentation de 4,62 % par rapport à 2011)
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 57′ 27″ nord, 0° 27′ 23″ ouest
Altitude Min. 16 m
Max. 69 m
Superficie 5,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Poursay-Garnaud

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Poursay-Garnaud

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Poursay-Garnaud

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Poursay-Garnaud
Liens
Site web www.poursay-garnaud.fr

Poursay-Garnaud est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine.

Ses habitants sont appelés les Garnaudiens[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

La commune est située à 7 km au nord de Saint-Jean-d'Angély, à 65 km au sud-est de La Rochelle et à 450 km de Paris, entre les villes de Poitiers et Saintes.

Elle est traversée par la RD 950, anciennement RN 150 sur la portion Lusignan-Saint-Jean-d'Angély.

Son accès est possible par la sortie no 34 « Saint-Jean-d'Angély » de l'autoroute A10.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Poursay-Garnaud[2]
Vervant
Courcelles Poursay-Garnaud[2] Les Églises-d'Argenteuil
Saint-Julien-de-l'Escap Varaize

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Boutonne, affluent de la Charente, traverse la commune.

L'affluent de la Boutonne, le ruisseau de Fragne[3], traverse aussi Poursay-Garnaud.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du nom d'homme latin Porcius avec le suffixe –acum.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1957 1977 Charles Martin    
2001 En cours Dominique Bouin DVG Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2016, la commune comptait 317 habitants[Note 1], en augmentation de 4,62 % par rapport à 2011 (Charente-Maritime : +2,64 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
180179207238249251305320331
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
301288318339345326278259268
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
227228221202193209213203221
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
217236212228236238282288294
2013 2016 - - - - - - -
306317-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Une entreprise est créée par M. Charpentier en 1946 pour la fabrication de contreplaqués et de lattes à partir du bois des peupliers de la Boutonne. Les bois exotiques comme l'okoumé débarqués au port de La Pallice à La Rochelle ont ensuite remplacé le peuplier. L'entreprise Malvaux, installée à Loulay, reprend l'entreprise en 1985 à la suite d'un dépôt de bilan. En 1992, l'entreprise UPM-Kymmene achète l'entreprise Malvaux et vend l'usine en 1995 à la Société BDR. Les bâtiments de l'usine sont répertoriés à l'inventaire général du patrimoine culturel[8].

Depuis 2007, BDR présente les deux activités d'usinage et de négoce de matériaux[9].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église, datée du XIIe siècle, est inscrite à l'inventaire des monuments historiques depuis le 22 août 1949[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]