Canton de Thénac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Thénac
Canton de Thénac
Situation du canton de Thénac dans le département de Charente-Maritime.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement(s) Jonzac (4)
Saintes (21)
Bureau centralisateur Thénac
Conseillers
départementaux
Alexandre Grenot
Sylvie Mercier
2015-2021
Code canton 17 24
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 20 177 hab. (2015)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Superficie 326,55 km2
Subdivisions
Communes 25

Le canton de Thénac est une division administrative française du département de la Charente-Maritime créée par le décret du 27 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Charente-Maritime entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 27 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. En Charente-Maritime, le nombre de cantons passe ainsi de 51 à 27. Le canton de Thénac est formé de communes des anciens cantons de Gémozac, de Pons, de Saintes-Ouest, de Saintes-Est et de Saujon.

Composition[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Thénac comprend vingt-cinq communes entières[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Thénac
(bureau centralisateur)
17444 CA de Saintes 1 657 (2014)
Berneuil 17044 CC du canton de Gémozac et de la Saintonge viticole 1 146 (2014)
Brives-sur-Charente 17069 CC de la Haute Saintonge 258 (2014)
Chermignac 17102 CA de Saintes 1 261 (2014)
La Clisse 17112 CA de Saintes 630 (2014)
Colombiers 17115 CA de Saintes 320 (2014)
Corme-Royal 17120 CA de Saintes 1 711 (2014)
Coulonges 17122 CC de la Haute Saintonge 244 (2014)
Courcoury 17128 CA de Saintes 694 (2014)
Les Gonds 17179 CA de Saintes 1 641 (2014)
La Jard 17191 CA de Saintes 392 (2014)
Luchat 17214 CA de Saintes 499 (2014)
Montils 17242 CA de Saintes 826 (2014)
Pérignac 17273 CC de la Haute Saintonge 997 (2014)
Pessines 17275 CA de Saintes 760 (2014)
Pisany 17278 CA de Saintes 708 (2014)
Préguillac 17289 CA de Saintes 464 (2014)
Rétaud 17296 CC du canton de Gémozac et de la Saintonge viticole 1 083 (2014)
Rioux 17298 CC du canton de Gémozac et de la Saintonge viticole 929 (2014)
Rouffiac 17304 CA de Saintes 452 (2014)
Saint-Sever-de-Saintonge 17400 CA de Saintes 616 (2014)
Salignac-sur-Charente 17418 CC de la Haute Saintonge 616 (2014)
Tesson 17441 CC du canton de Gémozac et de la Saintonge viticole 1 004 (2014)
Thézac 17445 CC du canton de Gémozac et de la Saintonge viticole 325 (2014)
Varzay 17460 CA de Saintes 804 (2014)

En 2014, la population municipale du canton était de 20 037 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Alexandre Grenot   LR Agriculteur - Adjoint au maire des Gonds
Vice-Président du Conseil départemental
2015 en cours Sylvie Mercier   DVD Assistante de direction - Conseillère municipale de Thénac

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Alexandre Grenot et Sylvie Mercier (Union de la Droite, 41,6 %) et Isabelle Mayard et Michel Pelletier (DVG, 21,76 %). Le taux de participation est de 50,67 % (7 529 votants sur 14 859 inscrits)[5] contre 50,08 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Alexandre Grenot et Sylvie Mercier (Union de la Droite) sont élus avec 57,27 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,44 % (3 878 voix pour 7 495 votants et 14 859 inscrits)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]