Villeneuve-la-Comtesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villeneuve et Comtesse (homonymie).
Villeneuve-la-Comtesse
Le château de Villeneuve-la-Comtesse.
Le château de Villeneuve-la-Comtesse.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saint-Jean-d'Angély
Canton Saint-Jean-d'Angély
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Loulay
Maire
Mandat
Alain Rullier
2014-2020
Code postal 17330
Code commune 17474
Démographie
Gentilé Villeneuvois
Population
municipale
755 hab. (2014)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 05′ 57″ nord, 0° 30′ 11″ ouest
Altitude Min. 43 m
Max. 92 m
Superficie 15,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Villeneuve-la-Comtesse

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Villeneuve-la-Comtesse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villeneuve-la-Comtesse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villeneuve-la-Comtesse

Villeneuve-la-Comtesse est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Villeneuvois et Villeneuvoises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Villeneuve-la-Comtesse se trouve à 19 km au nord de Saint-Jean-d'Angély, à 29 km au sud de Niort et à 76 km à l'est de La Rochelle. Le village est situé à 440 km de Paris et est desservi par une voie ferrée qui la relie aux villes de Niort et Saintes.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Villeneuve-la-Comtesse[2]
Dœuil-sur-le-Mignon Saint-Étienne-la-Cigogne
(Deux-Sèvres)
Boisserolles
(Deux-Sèvres)
Migré Villeneuve-la-Comtesse[2] Saint-Séverin-sur-Boutonne
Vergné La Croix-Comtesse Coivert

Desserte[modifier | modifier le code]

La halte ferroviaire de Villeneuve-la-Comtesse.

La commune est traversée par la RD 150 (anciennement RN 150 et RN 138).

Son accès est possible au nord par la sortie sortie 33 Niort-Sud et au sud par la sortie sortie 34 Saint-Jean-d'Angély de l'autoroute A10. Cette autoroute passe sur le territoire de la commune à l'ouest du village principal.

La gare de Villeneuve-la-Comtesse reste toujours active sur la ligne TER Poitou-Charentes Niort-Saintes, portion de l'ancienne ligne alternative Chartres - Bordeaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bourg est créé au Moyen Âge lors des défrichements de la forêt de Chizé. Le comte de Poitiers accorde des franchises au bourg afin d’attirer de nouveaux habitants, franchises confirmées par la comtesse d’Eu Aélis en 1235[3].

Durant la Révolution la commune prit le nom de "La Fraternité".

Par arrêté préfectoral du publié au Journal Officiel du , l'ancienne commune de Villenouvelle s'associe à Villeneuve-la-Comtesse.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Château de Villeneuve-la-Comtesse.

Administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Villeneuve-la-Comtesse.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 René Berthonneau    
2008 en cours Alain Rullier SE Cadre

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 755 habitants, en augmentation de 5,59 % par rapport à 2009 (Charente-Maritime : 3,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
550 501 585 685 750 800 816 800 859
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
813 834 859 924 930 904 779 721 709
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
683 739 740 726 824 752 689 739 757
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
763 801 858 826 768 719 690 752 755
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • Le plus gros employeur de la commune avec un effectif de 61 personnes[10] était un cuisiniste, les Cuisines Villéger[11] concepteur et fabricant de cuisines depuis plus de 50 ans dans le village. La société a déposé le bilan en 2013.
  • Depuis 2008, les sociétés MAIA EOLIS, puis MSE La Prevoterie ont conçu et préparé une première zone industrielle d'éoliennes de 130 m de hauteur sur les communes de Villeneuve-la-Comtesse et Vergné. Cette zone industrielle sera composée d'une ligne de 7 éoliennes et d'un poste de livraison en parallèle de l'autoroute A10 à l'ouest des deux communes. Le permis de construire a été accordé par la préfecture de Charente-Maritime le 2 avril 2013. Le permis d'exploiter a été accordé par la Préfecture de Charente-Maritime le 19 décembre 2016, malgré de nombreux avis défavorables de la DRAC, de la CDNPS et de la Commission d'Enquête. La société MSE La Prévoteria a cédé ce parc à France Energie début 2016 (autorisation accordée par la Préfecture de Charente-Maritime le 4 mai 2016). Cette zone industrielle de 7 éoliennes est pour l'instant en attente de construction.
  • La société MAIA EOLIS, puis société MSE La Prevoterie ont conçu et préparé une seconde zone industrielle d'éoliennes sur les communes de Villeneuve-la-Comtesse (hameau de Villenouvelle) et de Coivert. Cette zone industrielle sera composée d'un groupe de 6 éoliennes et d'un poste de livraison à l'ouest de Villeneuve-la-Comtesse, au sud de Villenouvelle et au nord de Coivert. Le permis de construire a été accordé par la préfecture de Charente-Maritime le .... Le permis d'exploiter a été accordé par la Préfecture de Charente-Maritime le ..., malgré l'avis défavorable de la CDNPS. La société MSE La Prévoteria a cédé ce parc à France Energie... (autorisation accordée par la Préfecture de Charente-Maritime le 4 mai 2016). Cette zone industrielle de 6 éoliennes est pour l'instant en attente de construction.
  • La Municipalité de Villeneuve-la-Comtesse a donné son accord le XX mai 2016 à la société VOLKSWIND pour une troisième zone industrielle de 6 à 8 éoliennes de 180 m de hauteur sur la commune.
  • La commune totalisera à terme 12 à 14 éoliennes industrielles.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les gentilés de Villeneuve-la-Comtesse
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Robert Favreau (historien), « Naissance des communes en Poitou, Aunis, Saintonge et Angoumois », in Robert Favreau, Régis Rech et Yves-Jean Riou (directeurs), Bonnes villes du Poitou et des pays charentais (XIIe-XVIIIe siècles) : Actes du colloque tenu à Saint-Jean-d’Angély les 24-25 septembre 1999, publiés par la Société des antiquaires de l'Ouest in Mémoires de la Société des antiquaires de l'Ouest et des Musées de Poitiers, 5e série, tome VIII (2002), à Poitiers. (ISBN 2-9519441-0-1), p 152
  4. Le Château Notice no PA00105300, base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. L'église Notice no PA00105301, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. Fiche des Cuisines Villéger sur societe.com
  11. Site des Cuisines Villéger

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]