La Jarrie-Audouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Jarrie-Audouin
La Jarrie-Audouin
Sainte-Madeleine
Blason de La Jarrie-Audouin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saint-Jean-d'Angély
Intercommunalité Vals de Saintonge Communauté
Maire
Mandat
Jacky Raud
2020-2026
Code postal 17330
Code commune 17195
Démographie
Gentilé Jarriens
Population
municipale
265 hab. (2017 en diminution de 11,96 % par rapport à 2012)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 01′ 46″ nord, 0° 29′ 16″ ouest
Altitude Min. 34 m
Max. 89 m
Superficie 8,41 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Saint-Jean-d'Angély
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Saint-Jean-d'Angély
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
La Jarrie-Audouin
Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
La Jarrie-Audouin
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Jarrie-Audouin
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Jarrie-Audouin
Liens
Site web [2]

La Jarrie Audouin est une commune du sud-ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Jarriens et les Jarriennes[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village actuel résulte de l'agglomération (durant le Moyen Âge) des hameaux de La Vaudion, de Pié Pelé et du petit centre bourg.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, La Jarrie-Audouin est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Saint-Jean-d'Angély, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 37 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[5],[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Jarrie-Audouin fut fondée au Moyen Âge en bordure de l'ancienne route royale reliant Paris à Bordeaux.

La première mention écrite de La Jarrie-Audouin remonte au XIe siècle. Vers 1070, Guillaume VIII d'Aquitaine (dit Gui Geoffroy), Duc d'Aquitaine et Comte du Poitou, fait don à l'abbaye de Montierneuf, de la Jarrie avec toutes ses dépendances, sauf la dîme déjà distribuée à l'abbaye de Saint-Jean-d'Angély.

Il faut attendre le XIVe siècle, pour que le suffixe Audouin soit mentionné avec le passage du territoire, jusqu'alors sous la domination d'un prieur, aux mains d'un chevalier (probable conséquence de la guerre de Cent Ans)[7]

Administration[modifier | modifier le code]

La mairie de la Jarrie-Audouin.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Dominique Nouraud    
2008 2014 Nicole Pelletan-Adrien   Retraitée du trésor public
2014 En cours Jacky Raud   Artisan retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[9].

En 2017, la commune comptait 265 habitants[Note 3], en diminution de 11,96 % par rapport à 2012 (Charente-Maritime : +2,48 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
400394434441502515566555586
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
547556569537568523515510458
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
505436404402363366379337350
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
322302269278268272259284273
2017 - - - - - - - -
265--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Sainte-Madeleine (XIIe siècle) : de l’église Sainte-Madeleine du Moyen Âge, bâtie en remplacement d'une ancienne chapelle, n’ont survécu que l’abside et le chœur. Le reste de l'édifice a dû être reconstruit au fil des siècles. L’abside avec ses groupes de colonnes qui l’étayent et la structurent en cadrant les fenêtres romanes à colonnettes et chapiteaux de feuillages et de démons (ainsi que la corniche à mordillons) restent, même si le feu a rendu peu lisibles beaucoup de détails sculptés[12].
  • Plusieurs fontaines et lavoirs, dont le lavoir de Gazillon situé au nord du village.
  • Un four à chaux, à l'est du village.
  • Un pigeonnier, à Vaudion.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr La Jarrie-Audouin (Charente-Maritime).svg

Les armoiries de La Jarrie-Audouin se blasonnent ainsi :

D'azur au chevron d'or accompagné, en chef dextre d'un chêne de sinople, en chef senestre d'une grappe de raisin de gueules tigée de sinople et, en ponte, d'une perdrix couronnée et contournée d'or.

Armes à enquerre

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les gentilés de Charente-Maritime
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  4. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  7. « Site officiel de La Jarrie-Audouin (17330) », sur lajarrieaudouin.monclocher.com (consulté le 24 août 2016)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  12. « La-Jarrie-Audoin, église Sainte-Madeleine », sur ch.lerolle.free.fr (consulté le 22 août 2016)
  13. Fiche sur le site de l'Ordre de la Libération[1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :