Vergné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Charente-Maritime
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Charente-Maritime.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vergne.
Vergné
Gare de Vergné au début du 20e siècle.
Gare de Vergné au début du 20e siècle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saint-Jean-d'Angély
Canton Saint-Jean-d'Angély
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Loulay
Maire
Mandat
Frédéric Boutin
2014-2020
Code postal 17330
Code commune 17464
Démographie
Gentilé Vergnauds
Population
municipale
142 hab. (2014)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 04′ 24″ nord, 0° 31′ 09″ ouest
Altitude Min. 31 m – Max. 61 m
Superficie 8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Vergné

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Vergné

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vergné

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vergné

Vergné est une commune du sud-ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine). Ses habitants sont appelés les Vergnauds et les Vergnaudes[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le plan de la commune

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la RD 150 (anciennement RN 150 et par la D 115 qui est un axe routier secondaire assez peu fréquenté qui relie Surgères et à Aulnay.

L'autoroute A10 coupe le territoire suivant l'axe nord-sud. Son accès est possible au nord par la sortie sortie 33 Niort-Sud et au sud par la sortie sortie 34 Saint-Jean-d'Angély.

La ligne TER Poitou-Charentes Niort-Saintes est aussi présente.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Vergné[2]
Villeneuve-la-Comtesse La Croix-Comtesse
Migré Vergné[2] Coivert
Lozay Loulay La Jarrie-Audouin

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Trézence, affluent de la Boutonne et sous-affluent de la Charente, prend sa source sur la commune voisine de Loulay et serpente au sud-ouest de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vergné vient du gallo-romain vergne "aulne" et suffixe -acum, soit "domaine des aulnes".

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Jean-Marc Permenas    
2008 en cours Frédéric Boutin humaniste
écologiste
Agriculteur, maire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 142 habitants, en augmentation de 1,43 % par rapport à 2009 (Charente-Maritime : 3,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
192 188 187 192 242 222 218 239 225
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
241 237 225 206 214 208 201 172 185
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
181 198 179 183 171 171 165 136 160
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
180 177 149 169 174 168 158 135 142
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006 [6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • Depuis 2008, les sociétés MAIA EOLIS, puis MSE La Prevoterie ont conçu et préparé une première zone industrielle d'éoliennes de 130 m de hauteur sur les communes de Villeneuve-la-Comtesse et Vergné. Ce parc est composé d'une ligne de 7 éoliennes et d'un poste de livraison en parallèle de l'autoroute A10 à l'ouest des deux communes. Le permis de construire a été accordé par la préfecture de Charente-Maritime le 2 avril 2013. Le permis d'exploiter a été accordé par la Préfecture de Charente-Maritime le 19 décembre 2016, malgré l'avis défavorable de la DRAC, de la CDNPS et de la Commission d'Enquête. La société MSE La Prévoteria a cédé ce parc à France Energie début 2016 (autorisation accordée par la Préfecture de Charente-Maritime le 4 mai 2016. Ce parc de 7 éoliennes est pour l'instant en attente de construction.
  • La Municipalité de Vergné a donné son accord le XX mai 2016 à la société VOLKSWIND un seconde zone industrielle de 6 à 8 éoliennes de 180 m de hauteur sur la commune.
  • La commune de Vergné totalisera à terme 6 à 8 éoliennes industrielles.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'ancienne école publique de la fin du XIXe siècle a été transformée pour réaliser le Musée départemental de l'École Publique.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :