Canton des Trois Monts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton des Trois Monts
Canton des Trois Monts
Situation du canton des Trois Monts dans le département de Charente-Maritime.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement(s) Jonzac
Bureau centralisateur Montendre
Conseillers
départementaux
Brigitte Rokvam
Bernard Seguin
2015-2021
Code canton 17 27
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 23 865 hab. (2017)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Superficie 686,09 km2
Subdivisions
Communes 42

Le canton des Trois Monts est une division administrative française du département de la Charente-Maritime créée par le décret du 27 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Charente-Maritime entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 27 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. En Charente-Maritime, le nombre de cantons passe ainsi de 51 à 27. Le nouveau canton des Trois Monts est formé de communes des anciens cantons de Montguyon, de Montlieu-la-Garde et de Montendre.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Brigitte Rokvam   DVD Conseillère municipale de Montlieu-la-Garde
Vice-Présidente du Conseil départemental
2015 2016
(décès)
Francis Savin   LR Cadre commercial, maire de Saint-Pierre-du-Palais
Ancien conseiller général du Canton de Montguyon
2016 en cours Bernard Seguin   DVD Agriculteur
Maire de Messac

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Brigitte Rokvam et Francis Savin (Union de la Droite, 38,98 %), Elisabeth Diez-Richer et Michel Ollivier (PS, 31,73 %) et Xavier Cappelaere et Pascale Ceyrat (FN, 29,28 %). Le taux de participation est de 53,53 % (9 558 votants sur 17 855 inscrits)[4] contre 50,08 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Brigitte Rokvam et Francis Savin (Union de la Droite) sont élus avec 41,3 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 55,56 % (3 952 voix pour 9 920 votants et 17 854 inscrits)[7].

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton des Trois Monts comprend quarante-deux communes entières[1].

Liste des 42 communes du canton des Trois Monts au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Montendre
(bureau centralisateur)
17240 CC de la Haute Saintonge 25,06 3 242 (2017) 129 modifier les donnéesmodifier les données
Bedenac 17038 CC de la Haute Saintonge 40,23 686 (2017) 17 modifier les donnéesmodifier les données
Boresse-et-Martron 17054 CC de la Haute Saintonge 11,19 210 (2017) 19 modifier les donnéesmodifier les données
Boscamnant 17055 CC de la Haute Saintonge 13,98 387 (2017) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Bran 17061 CC de la Haute Saintonge 4,14 130 (2017) 31 modifier les donnéesmodifier les données
Bussac-Forêt 17074 CC de la Haute Saintonge 34,78 1 034 (2017) 30 modifier les donnéesmodifier les données
Cercoux 17077 CC de la Haute Saintonge 41,88 1 171 (2017) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Chamouillac 17081 CC de la Haute Saintonge 8,19 374 (2017) 46 modifier les donnéesmodifier les données
Chartuzac 17092 CC de la Haute Saintonge 2,38 151 (2017) 63 modifier les donnéesmodifier les données
Chatenet 17095 CC de la Haute Saintonge 9,64 222 (2017) 23 modifier les donnéesmodifier les données
Chepniers 17099 CC de la Haute Saintonge 28,21 646 (2017) 23 modifier les donnéesmodifier les données
Chevanceaux 17104 CC de la Haute Saintonge 21,77 1 044 (2017) 48 modifier les donnéesmodifier les données
Clérac 17110 CC de la Haute Saintonge 43,08 977 (2017) 23 modifier les donnéesmodifier les données
Corignac 17118 CC de la Haute Saintonge 11,57 360 (2017) 31 modifier les donnéesmodifier les données
Coux 17130 CC de la Haute Saintonge 13,21 456 (2017) 35 modifier les donnéesmodifier les données
Expiremont 17156 CC de la Haute Saintonge 5,66 127 (2017) 22 modifier les donnéesmodifier les données
Jussas 17199 CC de la Haute Saintonge 9,11 150 (2017) 16 modifier les donnéesmodifier les données
La Barde 17033 CC de la Haute Saintonge 21,25 497 (2017) 23 modifier les donnéesmodifier les données
La Clotte 17113 CC de la Haute Saintonge 17,84 708 (2017) 40 modifier les donnéesmodifier les données
La Genétouze 17173 CC de la Haute Saintonge 37,03 230 (2017) 6,2 modifier les donnéesmodifier les données
Le Fouilloux 17167 CC de la Haute Saintonge 29,55 774 (2017) 26 modifier les donnéesmodifier les données
Le Pin 17276 CC de la Haute Saintonge 2,46 80 (2017) 33 modifier les donnéesmodifier les données
Mérignac 17229 CC de la Haute Saintonge 4,41 224 (2017) 51 modifier les donnéesmodifier les données
Messac 17231 CC de la Haute Saintonge 7,24 105 (2017) 15 modifier les donnéesmodifier les données
Montguyon 17241 CC de la Haute Saintonge 18,18 1 576 (2017) 87 modifier les donnéesmodifier les données
Montlieu-la-Garde 17243 CC de la Haute Saintonge 31,60 1 264 (2017) 40 modifier les donnéesmodifier les données
Neuvicq 17260 CC de la Haute Saintonge 22,72 452 (2017) 20 modifier les donnéesmodifier les données
Orignolles 17269 CC de la Haute Saintonge 13,66 676 (2017) 49 modifier les donnéesmodifier les données
Polignac 17281 CC de la Haute Saintonge 4,64 170 (2017) 37 modifier les donnéesmodifier les données
Pommiers-Moulons 17282 CC de la Haute Saintonge 9,60 207 (2017) 22 modifier les donnéesmodifier les données
Pouillac 17287 CC de la Haute Saintonge 4,59 249 (2017) 54 modifier les donnéesmodifier les données
Rouffignac 17305 CC de la Haute Saintonge 14,62 422 (2017) 29 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Aigulin 17309 CC de la Haute Saintonge 28,36 1 911 (2017) 67 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Martin-d'Ary 17365 CC de la Haute Saintonge 8,61 473 (2017) 55 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Martin-de-Coux 17366 CC de la Haute Saintonge 15,71 461 (2017) 29 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Palais-de-Négrignac 17378 CC de la Haute Saintonge 18,51 438 (2017) 24 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Pierre-du-Palais 17386 CC de la Haute Saintonge 12,93 366 (2017) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Sainte-Colombe 17319 CC de la Haute Saintonge 4,38 109 (2017) 25 modifier les donnéesmodifier les données
Souméras 17432 CC de la Haute Saintonge 6,26 363 (2017) 58 modifier les donnéesmodifier les données
Sousmoulins 17433 CC de la Haute Saintonge 7,70 219 (2017) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Tugéras-Saint-Maurice 17454 CC de la Haute Saintonge 13,77 376 (2017) 27 modifier les donnéesmodifier les données
Vanzac 17458 CC de la Haute Saintonge 6,39 148 (2017) 23 modifier les donnéesmodifier les données
Canton des Trois Monts 1727 686,09 23 865 (2017) 35 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 23 865 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
23 70323 78723 83723 85423 865
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]