Canton d'Avranches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton d'Avranches
Situation du canton d'Avranches dans le département Manche
Situation du canton d'Avranches dans le département Manche
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Manche
Arrondissement(s) Avranches
Bureau centralisateur Avranches
Conseillers
départementaux
Catherine Brunaud-Rhyn
Antoine Delaunay
2015-2021
Code canton 50 02
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 23 vendémiaire an X[2],[3]
(15 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 21 150 hab. (2012)
Densité 131 hab./km2
Géographie
Superficie 161,71 km2
Subdivisions
Communes 20

Le canton d'Avranches est une division administrative française, située dans le département de la Manche et la région Basse-Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 16 à 20.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du 25 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton d'Avranches est conservé et s'agrandit. Il passe de 16 à 20 communes[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Anatole Olivier   Propriétaire, maire d'Avranches (1830-1841)
1842 1842 Dominique Lemarié   Magistrat
1842 1852 Jules-François Bouvattier Union
des droites
Président du tribunal de commerce de la Seine, maire du 8e arrondissement de Paris (1830-1834), maire d'Avranches (1841-1852), député (1849-1852)
1852 1855 Victor Gauquelin   Avocat, maire d'Avranches (1849-1855)
1855 1870 Camille de Pracontal   Officier de marine
1871 1883 Jules-François Bouvattier Union
des droites
Président du tribunal de commerce de la Seine, maire du 8e arrondissement de Paris (1830-1834), maire d'Avranches (1841-1852), député (1849-1852), député (1877 élection invalidée)
1883 1895 Auguste Gautier Républicain Propriétaire, maire d'Avranches (1882-1887)
1895 1907 Sosthène Mauduit Droite Agent d'affaires, maire de Saint-Martin-des-Champs
1907 1923
(décès)
Maurice Chevrel Rad. Inspecteur général de l'université de Caen, maire d'Avranches (1902-1923)
1923 1931 Richard Aubrée URD Médecin
1931 1940 Alfred Lebreton URD-RG Médecin
1945 1951 Alfred Lebreton   Médecin
1951 1988 Léon Jozeau-Marigné CNI Président du conseil général (1968-1988), sénateur (1948-1983), maire d'Avranches (1953-1983), président du conseil régional (1974-1978 et 1982-1983)
1988 1994 Philippe Durand PS Chef d'entreprise à Champcey, conseiller municipal d'Avranches
1994 2007 Guénhaël Huet RPR puis UMP Fonctionnaire, maire d'Avranches depuis 2001, député depuis 2007
2007[5] 2015 Jean Andro DVD Géomètre-expert retraité, maire de Saint-Senier-sous-Avranches

Le canton participe à l'élection du député de la deuxième circonscription de la Manche, avant et après le redécoupage des circonscriptions pour 2012[6].

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Catherine Brunaud-Rhyn   Les Républicains Maire de Genêts
2015 en cours Antoine Delaunay   Les Républicains Attaché parlementaire

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Catherine Brunaud-Rhyn et Antoine Delaunay (UMP, 41,03 %) et Christian Cossec et Florence Grandet (DVD, 26,88 %). Le taux de participation est de 49,77 % (8 136 votants sur 16 347 inscrits)[7] contre 50,67 % au niveau départemental[8] et 50,17 % au niveau national[9]. Au second tour, Catherine Brunaud-Rhyn et Antoine Delaunay (UMP) sont élus avec 58,45 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 46,62 % (3 923 voix pour 7 614 votants et 16 333 inscrits)[10].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton d'Avranches se composait d’une fraction de la commune de Saint-Ovin et de quinze autres communes[11]. Il comptait 19 490 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Avranches
(chef-lieu)
50025 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 7 915 (2012)
Saint-Ovin 50531 CC Avranches - Mont-Saint-Michel Fraction : 711 (2012)
Commune : 774 (2012)
Chavoy 50126 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 138 (2012)
La Godefroy 50205 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 239 (2012)
La Gohannière 50206 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 122 (2012)
Marcey-les-Grèves 50288 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 1 284 (2012)
Plomb 50406 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 401 (2012)
Pontaubault 50408 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 477 (2012)
Ponts 50411 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 612 (2012)
Saint-Brice 50451 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 142 (2012)
Saint-Jean-de-la-Haize 50489 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 496 (2012)
Saint-Loup 50505 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 716 (2012)
Saint-Martin-des-Champs 50516 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 2 268 (2012)
Saint-Senier-sous-Avranches 50554 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 1 324 (2012)
Vains 50612 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 736 (2012)
Le Val-Saint-Père 50616 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 1 909 (2012)

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Le canton n'incluait aucune commune définitivement absorbée depuis la création des communes sous la Révolution[12].

Association de communes :

Le 1er janvier 1973, La Boulouze et Le Mesnil-Ozenne, deux communes du canton de Ducey, s'associent à Saint-Ovin, commune chef-lieu de l'association. Le Mesnil-Ozenne reprend son indépendance le 1er janvier 1985.

Composition après 2015[modifier | modifier le code]

Le canton d'Avranches comprend vingt communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Avranches
(chef-lieu)
50025 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 7 915 (2012)
Angey 50009 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 249 (2012)


Bacilly 50027 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 900 (2012)
Carolles 50102 CC Granville, terre et mer 804 (2012)
Champcey 50116 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 223 (2012)
Champeaux 50117 CC Granville, terre et mer 353 (2012)
Chavoy 50126 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 138 (2012)
Dragey-Ronthon 50167 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 802 (2012)
Genêts 50199 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 413 (2012)
Jullouville 50066 CC Granville, terre et mer 2 372 (2012)
Lolif 50276 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 549 (2012)
Marcey-les-Grèves 50288 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 1 284 (2012)
Montviron 50355 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 357 (2012)
Plomb 50406 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 401 (2012)
Ponts 50411 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 612 (2012)
Saint-Jean-de-la-Haize 50489 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 496 (2012)
Saint-Jean-le-Thomas 50496 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 429 (2012)
Saint-Pierre-Langers 50540 CC Granville, terre et mer 543 (2012)
Sartilly 50565 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 1 574 (2012)
Vains 50612 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 736 (2012)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
- - - - 17 911 18 072 18 986 19 427 19 490
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13], puis population municipale à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 2012, la population municipale du nouveau canton était de 21 150 habitants[15].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme,‎ , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA,‎ , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined,‎ , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 46
  2. Notice communale d'Avranches] sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 805.
  4. a, b et c Décret no 2014-246 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Manche.
  5. À la suite de la démission pour cause de cumul de mandats de Guénhaël Huet, Jean Andro a été élu lors d'une élection partielle organisée les 7 et . Source : Ministère de l'Intérieur
  6. Tableau des circonscriptions électorales des départements (ordonnance n°2009-935 du 29 juillet 2009)
  7. « Résultats du premier tour pour le canton d'Avranches », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  8. « Résultats du premier tour pour le département de la Manche », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  10. « Résultats du second tour pour le canton d'Avranches », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1 avril 2015)
  11. Liste des communes du canton d'Avranches sur le site de l'Insee, consulté le 19 janvier 2015.
  12. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des seize communes du canton)
  13. Structure de la population du canton de 1962 à 1999.
  14. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012.
  15. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee