La Guerre des boutons (film, 2011)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Guerre des boutons

Titre québécois La Guerre des boutons
Réalisation Yann Samuell
Scénario Yann Samuell
Acteurs principaux

Vincent Bres
Salomé Lemire
Alain Chabat
Tristan Vichard
Tom Rivoire

Sociétés de production One World Films
Xilam
Umedia
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Aventures
Durée 109 minutes
Sortie 2011

Série La Guerre des boutons

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Guerre des boutons est un film d'aventures français réalisé par Yann Samuell, sorti le .

Il s'agit de la quatrième adaptation cinématographique du roman français éponyme de Louis Pergaud, c'est une comédie qui traite des thèmes de l'indépendance, de la solidarité, de l'enfance et du passage à l'âge adulte.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1960, deux bandes de garçons de différents villages, les Longevernes, menés par le chef Lebrac, et les Velrans, menés par le chef Aztec, se livrent une guerre dont le butin est constitué par les boutons des adversaires.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Production associée : Didier Lupfer
Coproduction : Jeremy Burdek, Nadia Khamlichi, Adrian Politowski et Gilles Waterkeyn

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

  • Certaines scènes ont été tournées dans le village de Biennac (Haute-Vienne), à proximité de Rochechouart et Saint-Junien. Certains jours, 75 enfants étaient présents sur le site du tournage[13].

Faux raccord[modifier | modifier le code]

  • On peut remarquer quelques anachronismes, notamment des équipements que le réalisateur n'a pas pu sortir du champ de la caméra : par exemple, lors de la séquence du match de football, un poteau transformateur EDF moderne ; lors d'une scène dans la cour de récréation, une antenne parabolique fixée sur la cheminée d'une maison mitoyenne de l'école ; un véhicule utilitaire Tube Citroën Type H a le haut des ailes arrière droit, alors que ces ailes ne sont apparues qu'en 1969 : auparavant, elles avaient un profil cintré.
  • Le film se déroule pendant la guerre d'Algérie (1954-1962), qui tient une place notable en arrière-plan (séquence projetée aux élèves sur ce sujet, appelé en permission, qui évoque la mort d'un autre appelé).
  • Une date plus précise est donnée par l'ardoise de photo de classe « 1956-1957 ».

Distinctions[modifier | modifier le code]

Entre 2011 et 2012, La Guerre des boutons a été sélectionné 5 fois dans diverses catégories et a remporté 1 récompense[14].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

  • De la page à l'image - Festival du film du Croisic 2011 : Longs métrages - Hors-compétition pour Yann Samuell.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Madeleine Garrigou-Lagrange, « La Guerre des boutons », Téléciné no 105, Paris, Fédération des Loisirs et Culture Cinématographique (FLECC), juin-, (ISSN 0049-3287)
  • La Guerre des boutons, roman original de Louis Pergaud publié en 1912, régulièrement réédité.
  • Petit Gibus raconte La Guerre des Boutons (1 disque 33 tours 25 cm, BNF 37974309).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Autres adaptations du roman de Louis Pergaud :

Opéra[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « La guerre des boutons », sur cinoche.com (consulté le ).
  2. a et b « La Guerre des boutons - Casting du film », sur Allociné (consulté le ).
  3. (en) « La Guerre des boutons - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  4. « Budget du film La Guerre des boutons », sur JP box-office.com (consulté le ).
  5. (en) « La Guerre des boutons - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  6. (en) « La Guerre des boutons - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  7. a et b « La guerre des boutons », sur cinebel.dhnet.be (consulté le )
  8. « La guerre des boutons », sur cineman.ch (consulté le ).
  9. (en) « La Guerre des boutons - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  10. « La guerre des boutons – Classification » sur Allociné (consulté le ).
  11. « Visa et Classification - Fiche œuvre La guerre des boutons », sur CNC (consulté le ).
  12. « Guide Parental suisse », sur filmrating.ch (consulté le ).
  13. Déclaration du réalisateur faite à l'occasion de l'avant-première à l'UGC Ciné Cité de Paris Bercy
  14. « Palmares du film La Guerre des boutons », sur Allociné (consulté le ).
  15. Gaspard Dhellemmes, « Tombée dans le domaine public, "La Guerre des boutons" a lieu », sur L'Obs, .
  16. Clément Solym, « Louis Pergaud : une guerre du domaine public qui file des boutons », sur ActuaLitté, .
  17. calimaq, « Guerre des boutons = Domaine public ? », sur scinfolex.com, .
  18. Christophe Carrière, « La Guerre des boutons, s'ils auraient su... », sur L'Express, .
  19. Sophie des Déserts, « Portrait. Thomas Langmann, l'affranchi », sur L'Obs, .
  20. « Théâtre lyrique et musical : La guerre des boutons De C. Tabet / P. Servain, 1996 - 2013 - 2015 », sur justiniana.com (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :