Sébastien Betbeder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Betbeder.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le réalisateur et scénariste français. Pour le scénariste de bande dessinée français, voir Stéphane Betbeder.
Sébastien Betbeder
Naissance (43 ans)
Pau (France)
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Réalisateur et scénariste

Sébastien Betbeder, né le à Pau, est un réalisateur et scénariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'École des beaux-arts de Bordeaux, il intègre le Fresnoy.

Après plusieurs courts-métrages, il réalise en 2007 son premier long-métrage Nuage d’inspiration fantastique. Suivent Les Nuits avec Théodore[1] et 2 automnes 3 hivers[2],[3], une comédie dramatique qui suit le parcours de trentenaires en prise avec les préoccupations de l’époque.

En 2014, il commence la trilogie groenlandaise : Inupiluk[4],[5], Le Film que nous tournerons au Groenland, Le Voyage au Groenland (ACid Cannes 2016[6], Rendez-vous with french cinema à New York, Netflix). De cette aventure filmique est né un projet transmédia composé notamment de la web-série Thomas et Thomas s’en vont au Groenland[7], d'un journal de bord du tournage et de contenus documentaires Internet au Groenland et Kullorsuaq : Vivre sur la glace.

En 2015, il écrit la fiction radiophonique Kepler-452b[8] pour France Culture. Camille est un galeriste lisant l'article « Une planète ressemblant à la Terre découverte par la NASA » du journal Le Monde[9]. Il est assi sur le 8e banc le plus au sud du parc Montsouris[10], rue de la Cité-Universitaire, marqué par un code QR[11] à flasher ou à géolocaliser pour entendre la voix d'Igor Mendjisky de l'oreille gauche. C'est Antoine interprété par Olivier Martinaud que l'on écoute en premier par l'oreille droite. Il est réalisateur et demande à s'asseoir sur ce banc. Camille et Antoine se reconnaissent mais sont des amis assez éloignés[12]. L'auditeur écoutant au casque[13] se retrouve au centre du dialogue, à gauche la voix un peu plus grave de Camille et à droite celle d'Antoine avec en arrière plan les bruitages de Sophie Bissantz : les sons des pas dans le gravier, du chien qui aboie, des passants participent à l'immersion. Le montage sonore de Cécile Bracq et Djaizan Taouss est basé sur un effet de réalité augmentée[12] selon une idée originale de Thomas Baumgartner coproduite par France Culture, France Télévisions Nouvelles Écritures, Ircam, Gedeon Programmes avec l'aide de SACD et Dicréam CNC[14]. Cette spatialisation 3D du son a été rendu possible par la technique du battement binaural 3D[15] à comparer avec le Dolby Digital 5.1[15] six canaux si l'auditeur dispose d'un casque stéréo compatible. Lors du 30e anniversaire du festival lorrain Le Livre à Metz 2017, le code QR[11] de la pièce sonore s'est téléporté sur le 7e banc[16] de la promenade de l'esplanade de Metz entre la statue du Poilu libérateur par Henri Bouchard et celle du Cheval de Bronze[17].

En 2016 sort dans les salles françaises son 4e long-métrage Marie et les naufragés, une comédie littéraire mettant en scène Pierre Rochefort et Éric Cantona. La bande-originale du film est composée par Sébastien Tellier[18].

Pour Arte, il réalise des cartes blanches pour le programme Blow up[19] et Arman hors saison[20], une version courte de 2 automnes 3 hivers.

En 2017, il a participé aux ouvrages collectifs La Nouvelle comédie du cinéma français[21] et la revue Répliques[22] no 8 d’entretiens sur le cinéma.

Il filme les clips Le Grand amour[23], Une femme avec Micha Lescot et Dans ma tête avec Emmanuelle Devos et Régis Laspalès, extraits de l'album L'un de nous d'Albin de la Simone[24].

En 2018, il réalise Ulysse et Mona[25] avec Éric Cantona et Manal Issa.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Moyens-métrages[modifier | modifier le code]

  • 2009 : La Vie lointaine
  • 2010 : Yoshido (les autres vies)
  • 2012 : Je suis une ville endormie

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Le Grand amour[23], Une femme[24] et Dans ma tête[24] de l'album L'un de nous d'Albin de la Simone.

Radio[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Les yeux ouverts à attendre le jour[30], création radiophonique, France Culture
  • 2011: La Terre tremble (c'est ce qu'elle a de mieux à faire)[31], création radiophonique, France Culture
  • 2013 : Le rendez-vous[32], France Culture
  • 2015 : Kepler-452b[8], La Vie Moderne, France Culture
  • 2018 : Les monologues automne hiver : 2009-2010[33] puis 2010-2011 Épilogue janvier 2012[34], l'atelier fiction, France Culture

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

  • 2013 : prix FIPRESCI au 56e festinal de San Francisco[1] pour Nights With Theodore
  • 2013 : sélection ACid Cannes[2] pour 2 automnes 3 hivers
  • 2013 : premio speciale della Giuria du 31e festinal de Turin[3] pour 2 automnes 3 hivers
  • 2014 : prix Jean Vigo[4] du court-métrage pour Inupiluk
  • 2014 : prix du public au 36e Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand[5] pour Inupiluk
  • 2015 : prix de la meilleure web-série internationale au Liège web fest[7] pour Thomas et Thomas s’en vont au Groenland
  • 2016 : sélection ACid Cannes[6] pour Le Voyage au Groenland

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Vincent Musetto, « Death in San Francisco », sur Fipresci, (consulté le 19 juillet 2018) : « the film that won the FIPRESCI prize, Nights With Theodore (Les nuits avec Theodore), a life-affirming French movie by Sebastien Betherder. »
  2. a et b « 2 automnes 3 hivers », sur ACid, (consulté le 19 juillet 2018)
  3. a et b (it) « 2 automnes 3 hivers di Sébastien Betbeder », sur Torino film fest, (consulté le 19 juillet 2018) : « Premio speciale della Giuria »
  4. a et b « Les lauréats du prix Jean Vigo », sur format court, (consulté le 19 juillet 2018)
  5. a et b « Inupiluk », sur Festival du court métrage de Clermont-Ferrand, (consulté le 19 juillet 2018)
  6. a et b « Le Voyage au Groenland », sur ACid, (consulté le 19 juillet 2018)
  7. a et b « Palmares 2015 », sur Liège web fest, (consulté le 19 juillet 2018)
  8. a et b « Sur les bancs : "Kepler-452b" 10/10 », sur France Culture, (consulté le 19 juillet 2018)
  9. Hervé Morin, « Une planète ressemblant à la Terre découverte par la NASA », sur Le Monde, (consulté le 19 juillet 2018)
  10. « Sur les Bancs, l’application géolocalisée qui veut vous raconter des histoires », sur Club innovation & culture, (consulté le 19 juillet 2018)
  11. a et b « Sur les bancs - histoires 3d », sur Le livre à Metz, (consulté le 19 juillet 2018) : « le promeneur peut scanner le « QR code » fixé au banc. »
  12. a et b Laurence Le Saux, « Les amoureux des bancs publics parlottent joliment sur France Culture », sur Télérama, (consulté le 19 juillet 2018) : « ils ne se sont jamais appréciés (Kepler 452b, de Sébastien Betbeder). »
  13. Stéphane Leblanc, « Attention, les bancs publics prennent la parole », sur 20minutes, (consulté le 19 juillet 2018)
  14. Benoît Montigné, « Sur les bancs, fictions sonores géolocalisées », sur Sonore visuel, (consulté le 19 juillet 2018)
  15. a et b « S’évader en 3D « sur les bancs » », sur Radio France, 2 octobre, 2015 (consulté le 19 juillet 2018)
  16. « Kepler 452b », sur Sur les bancs, (consulté le 19 juillet 2018)
  17. « Sur les bancs », sur Festival Le livre à Metz, (consulté le 19 juillet 2018)
  18. « Sébastien Betbeder, Vimala Pons & Pierre Rochefort - Cinema littéraire sur un radeau ! », sur France Culture, (consulté le 19 juillet 2018) : « Pour ce film au ton très libre et étrange, Tellier a choisi une voie électronique rétro-futuriste dans la tradition de Giorgio Moroder. »
  19. a et b « "Out 1" par Sébastien Betbeder », sur Arte, (consulté le 19 juillet 2018)
  20. Jérémie Couston, « Arman hors saison », sur Télérama, (consulté le 19 juillet 2018)
  21. Ganzo, Goldberg et Mével 2017.
  22. Thévenin et al. 2017.
  23. a et b « En exclu : le nouveau clip d’Albin de la Simone réalisé par Sébastien Betbeder », sur Trois couleurs, (consulté le 19 juillet 2018)
  24. a, b et c Maylis Casse, « « Dans la tête » : Albin De La Simone s’invente une histoire d’amour avec Emmanuelle Devos », sur Elle, (consulté le 19 juillet 2018)
  25. Fabien Lemercier, « Sébastien Betbeder prépare Ulysse et Mona », sur Cineuropa, (consulté le 19 juillet 2018)
  26. « L’Ombre, Simon et le nuage », sur France Culture, (consulté le 19 juillet 2018)
  27. « Nanni Moretti/Bill Murray par Sébastien Betbeder », sur Arte, (consulté le 19 juillet 2018)
  28. « Blow up - Hong Sang-soo par Sébastien Betbeder », sur Arte, (consulté le 19 juillet 2018)
  29. « Blow up - Eric Cantona par Sébastien Betbeder », sur Arte, (consulté le 19 juillet 2018)
  30. « Les yeux ouverts à attendre le jour de Sébastien Betbeder », sur France Culture, (consulté le 19 juillet 2018)
  31. « La Terre tremble (c'est ce qu'elle a de mieux à faire) de Sebastien Betbeder 1/4 », sur France Culture, (consulté le 19 juillet 2018)
  32. « Le RDV 09/12/13 avec Yannick JAULIN, Sébastien BETBEDER et la session de Jun MIYAKE et Lisa PAPINEAU », sur France Culture, (consulté le 19 juillet 2018)
  33. « Les monologues automne hiver de Sébastien Betbeder (1/2) : Automne-Hiver 2009-2010 », sur France Culture, (consulté le 19 juillet 2018)
  34. « Les monologues automne hiver de Sébastien Betbeder (2/2) : Automne-Hiver 2010-2011 Epilogue Janvier 2012 », sur France Culture, (consulté le 19 juillet 2018)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fernando Ganzo, Jacky Goldberg et Quentin Mével, La nouvelle comédie du cinéma français, Les Nouvelles éditions Place, coll. « Place en poche », , 176 p. (ISBN 978-2-858939-95-4, présentation en ligne)
  • Nicolas Thévenin (dir.), Eugène Green, Sébastien Betbeder, Bruno Podalydès et al., Répliques, revue d’entretiens autour du cinéma, Nantes, Serendip-livres, (présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]